Centenaire 1914-1918. Inauguration du Fismes Mémorial 18

La Sidération des Étoiles. Une oeuvre monumentale de Christian Lapie.
La Sidération des Étoiles. Une oeuvre monumentale de Christian Lapie.

La ville de Fismes va commémorer, le 15 septembre prochain, le Centenaire de la Bataille qui a fait rage dans ses rues à l’été 1918. Lors de ces combats, ce sont 13 000 soldats américains qui ont été blessés ou tués.

A l’occasion de cette commémoration, une œuvre monumentale de l’artiste Christian Lapie va être inaugurée en présence d’officiels US et Français. Toute la journée, des animations et des festivités auront lieu ainsi que la projection d’un court métrage tourné à Fismes.

AS

Crédit photo : Fismes Mémorial’18

 

La Sidération des Etoiles

 

Treize figures, de 3,35 à 4,90 mètres de hauteur, disposées en petits groupes, veilleront sur le square de la Vesle, le rond-point et

le terre-plein en face. Les propos de l’artiste rémois Christian Lapie :

 

« Sidération: anéantissement subit d’une ou plusieurs fonctions vitales provoquées par un choc émotionnel violent. Étoiles : en référence à la bannière étoilée et en écho à la constellation de la douleur à la Caverne du dragon.

Les figures dialoguent face à face, côte à côte pour offrir une vision globale de tous ces jeunes hommes américains et allemands qui

ont combattu pan de mur après pan de mur, de cave en cave, dans un sacrifice ultime pour côtoyer la mort et l’infini. D’aspect brut et élémentaire, mes figures sont sans bras ni visage, monumentales et puissantes, elles n’illustrent pas, mais veulent interroger, déstabiliser et questionner.

 

Engoncées dans la masse du bois dont elles sont extraites, comme noircies par le feu elles sont silencieuses et figées, debout, de jour comme de nuit. C’est une tribu de sentinelles placides et immuables. Elles sont si présentes qu’il semble qu’elles ont toujours été là, qu’elles font partie du paysage, de son histoire. C’est précisément à la mémoire individuelle et collective qu’elles font référence.

 

Ce mémorial de la bataille de Fismes prendra place près du pont sur les bords de la rivière Vesle et sur le carrefour, mes figures seront disposées en groupe. Chaque sculpture sera accompagnée d’un double abstrait. L’ensemble créera de nouveaux espaces rythmés

qui dialogueront entre les creux et les pleins.

 

Cette installation offrira aux visiteurs la possibilité d’expérimenter de nouveaux points de vue et la perception de cet environnement familier en sera changée ».

 

Télécharger
communique_presse_2 juillet.pdf
Document Adobe Acrobat 675.8 KB
Télécharger
programme.pdf
Document Adobe Acrobat 436.4 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0