Le bulletin météo du jour

 

    La météo en direct                 Webcam                        Les prévisions

Loading

L' actualité du quotidien

[Municipales 2020] Second tour le 28 juin si tout va bien

03 juin 2020

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

 

Les listes pour le second tour des municipales sont désormais closes et le scrutin aura lieu, si tout va bien, le dimanche 28 juin.

 

Dans l'Aisne, 96 communes sur les 800 communes du département sont concernées, comme notamment le centre-bourg de Condé-en-Brie. Dans cette commune, les électeurs devront désigner le candidat qui ira rejoindre au conseil municipal ses quatorze collègues qui l'attendent de pied ferme depuis le 15 mars dernier.

 

 

 

La campagne officielle débutera, sauf imprévu, le lundi 15 juin. Un nouvel avis du conseil scientifique devant être donné vers

le 13 juin. Cette campagne, « essentiellement numérique », sera plus longue que les cinq jours habituels d’entre deux tours.

 

À l'issue du second tour, la première réunion des nouveaux conseils municipaux devrait se tenir entre le vendredi 3 et le dimanche

5 juillet 2020 pour élire les maires et les adjoints. Les nouvelles équipes entreront en fonction le 17 juillet au plus tard.

DB


Pavant. Recherche secrétaire de mairie expérimentée

02 juin2020

Mairie de Pavant. 9 Place du Général de Gaulle.  02 310 Pavant. Tél : 03 23 70 04 17.


[Coronavirus – Covid-19] Laon. Des consultations médicales de terrain dédiées Covid dès mercredi 3 juin

02 juin 2020

L’ARS Hauts-de-France organise dès demain avec la Ville de Laon et ses partenaires locaux, des consultations médicales

de terrain dans des quartiers de Laon.

 

L’Agence Régionale de Santé Hauts-de-France organise le mercredi, jeudi et vendredi 3, 4 et 5 juin, des consultations Covid de terrain

à Laon en lien avec la Ville de Laon, le Centre Hospitalier, l’Assurance maladie et les partenaires locaux.

 

Ces consultations en accès libre et gratuit se tiendront dans plusieurs quartiers :

  • Campagne au Centre Social le Triangle le mercredi 3 juin de 14h à 18h00
  • Laon à la bibliothèque Suzanne Martinet le jeudi 4 juin de 14h à 18h00
  • Montreuil au Centre Social Cap No le vendredi 5 juin de 9h à 13h00

Concrètement, le dispositif prévoit la tenue de consultations médicales avec le concours de médecins libéraux et hospitaliers afin

de répondre aux interrogations que peuvent se poser les habitants et à déceler d’éventuels symptômes et proposer un test PCR réalisé sur place.

 

Plusieurs opérations similaires sont en cours d’organisation dans la région. Elles s’inscrivent dans la stratégie nationale « Protéger, tester, isoler » pour lutter contre le coronavirus. Il s’agit en effet d’identifier dans ces zones une éventuelle circulation du virus afin

de mettre en place les mesures adaptées en matière de prise en charge médicale et d’isolement, dans des zones où les habitants peuvent rencontrer des difficultés à accéder à un médecin traitant.

 

Cette action d’ « aller-vers », mise en place dans le contexte particulier de la lutte contre l’épidémie de coronavirus, s’inscrit plus largement dans les travaux de l’ARS pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé, enjeu majeur du Projet régional

de santé 2018-2028.

JR


[Réouverture] Le Centre d’Accueil du Visiteur du Chemin des Dames Caverne du Dragon rouvre à compter du 8 juin 2020

02 juin 2020

Le Centre d’Accueil du Visiteur du Chemin des Dames Caverne du Dragon rouvre tous les jours de 10h00 à 18h00, à compter

du 8 juin 2020.

 

Afin de préserver votre santé et celle de l’équipe dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire pour lutter contre l’épidémie de Covid-19,

de nouvelles procédures de visite ont été mises en place.

 

Pour venir visiter la Caverne du Dragon à partir du 8 juin, c’est très simple :

 

1. JE RÉSERVE PAR TÉLÉPHONE OU PAR E-MAIL

Je réserve obligatoirement un créneau de visite guidée limitée à 15 personnes maximum, 24 heures avant la visite  au 03 23 25 14 18

ou au 07 85 57 51 65 ou par email à : caverne@aisne.fr

 

2. SUR PLACE AU CENTRE D’ACCUEIL DU VISITEUR

J’arrive 15 minutes avant le départ de la visite guidée. J’indique à l’accueil mon nom et mon horaire de réservation. Le règlement s’effectue sur place.

Je viens équipé(e) obligatoirement d’un masque que je porte obligatoirement pour visiter le Centre et la Caverne du Dragon,

et je respecte les mesures de distanciation physique. J’utilise le gel hydro-alcoolique mis à ma disposition à l’entrée pour me laver

les mains.

A l’intérieur du Centre, un circuit à sens unique limite les interactions et les croisements des visiteurs. Un protocole rigoureux

de désinfection des installations du Centre est appliqué tous les jours.

 

À noter :

 

Les paiements à l’accueil-boutique se font exclusivement par carte bancaire. Les visites guidées en extérieur sur le Chemin des Dames sont soumises aussi au port du masque et à la distanciation physique.

Conseil départemental de l’Aisne


30ème édition de l’annuaire statistique « Collectivités locales en chiffres - 2020 »

01 juin 2020

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

 

 

 

Le service statistique ministériel de la direction générale des collectivités locales (DGCL) publie en ligne la 30ème édition de son annuaire statistique « Collectivités locales en chiffres – 2020 ».

 

 

 

 

 

L’objectif est de fournir annuellement les informations statistiques essentielles sur les collectivités locales. Le lecteur trouvera dans cet ouvrage :

  • les chiffres clés des collectivités locales ;
  • des données sur les structures, les finances, les personnels des collectivités locales.

Pour chacun des thèmes, un commentaire succinct, ainsi que des définitions et des références introduisent les données chiffrées.

DGCL


[Municipales 2020] La charte de l’élu local

01 juin 2020

 

 

 

 

La loi n° 2015-366 du 31 mars 2015 a prévu que, lors de la première réunion

du conseil municipal, immédiatement après l’élection du maire et des adjoints, le nouveau maire doit donner lecture de la charte de l’élu local, prévue à l’article L. 1111-1-1 du code général des collectivités territoriales (CGCT).

 

 

 

 

Le maire doit remettre aux conseillers municipaux une copie de cette charte et du chapitre du CGCT consacré aux « Conditions d’exercice des mandats locaux » (articles L2123-1 à L2123-35 et R2123-1 à D2123-28).

La même obligation pèse sur le président de la communauté de communes, la communauté d’agglomération, la communauté urbaine ou la métropole dès son élection, lors de la première réunion de l’organe délibérant.

 

Pour les plus curieux, voici le contenu de cette charte reprise de l’article L.1111-1-1 du CGCT.

 

Charte de l’élu local

 

1. L’élu local exerce ses fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité.

2. Dans l’exercice de son mandat, l’élu local poursuit le seul intérêt général, à l’exclusion de tout intérêt qui lui soit personnel, directement ou indirectement, ou de tout autre intérêt particulier.

3. L’élu local veille à prévenir ou à faire cesser immédiatement tout conflit d’intérêts. Lorsque ses intérêts personnels sont en cause dans les affaires soumises à l’organe délibérant dont il est membre, l’élu local s’engage à les faire connaître avant le débat et le vote.

4. L’élu local s’engage à ne pas utiliser les ressources et les moyens mis à sa disposition pour l’exercice de son mandat ou de ses fonctions à d’autres fins.

5. Dans l’exercice de ses fonctions, l’élu local s’abstient de prendre des mesures lui accordant un avantage personnel ou professionnel futur après la cessation de son mandat et de ses fonctions.

6. L’élu local participe avec assiduité aux réunions de l’organe délibérant et des instances au sein desquelles il a été désigné.

7. Issu du suffrage universel, l’élu local est et reste responsable de ses actes pour la durée de son mandat devant l’ensemble des citoyens de la collectivité territoriale, à qui il rend compte des actes et décisions pris dans le cadre de ses fonctions.

 

L'Observatoire SMACL des risques juridiques de la vie territoriale a analysé chacune des 7 règles de la charte en apportant

des précisions juridiques et en précisant les enjeux en cas d’infraction aux textes. L'ouvrage est « le fruit d’un travail collectif :

il s’appuie sur l’expérience de l’équipe de SMACL Assurances qui anime l’Observatoire des risques juridiques de la vie territoriale

et associative depuis plus de 20 ans ».

DB

Télécharger
Guide-SMACL-Charte-de-lélu-local.pdf
Document Adobe Acrobat 8.7 MB

Condé-en-Brie. La reprise pour les toutous du Club Canin du Sud de l’Aisne

31 mai 2020

Christian Roux, président du Club Canin du Sud de l'Aisne.
Christian Roux, président du Club Canin du Sud de l'Aisne.

 

 

Le Club Canin du Sud de l’Aisne (CCSA) a repris ses activités dont ses cours d’éducation, dimanche 31 mai, dans le respect strict des règles sanitaires liées à la pandémie.

 

« La reprise s’est très bien passée, confie Christian Roux le président du CCSA,

les trente adhérents présents aujourd'hui étaient très disciplinés. Tout le monde

est venu avec son masque et a respecté la règle du jeu. Les gens ont quitté le club

à l’issue des cours, sans s’attarder. »

 

 
 

 

Une reprise progressive

 

Pour ces retrouvailles, seuls les adhérents de l’association sud axonaise ont foulé ce dimanche les quatre terrains de cours avec

leur animal. « Nous avions peur de nous faire déborder pour cette reprise, explique le président Roux, celles et ceux qui souhaitent rejoindre le club seront accueillis à partir de dimanche prochain 7 juin. »

 

Éric Assier, le maire du bourg centre de Condé-en-Brie, est venu jeter un œil au club canin et s’est félicité des mesures de sécurité

en place. « Il a même apporté des masques, au cas où. » lance Christian Roux, appréciant le geste de celui qui, sauf imprévu, joue

les prolongations jusqu’au 28 juin.

 

Le concours d’agility sur la sellette

 

Pour le Comité directeur du CCSA, un dossier important pointe le bout de son nez. Il s'agit du traditionnel et incontournable concours d’agility qui se déroule chaque année en septembre sur le stade de football de Condé-en-Brie. L’événement, temps fort de la vie

de l’association, sera-t-il affecté par la Covid-19 ? Les dirigeants du club canin sont pour l’instant dans l’expectative.

DB

 

Au printemps 2019, le CCSA constatait le vol du portail de son parking. La Communauté d'Agglomération de la région de Château-Thierry vient de mettre un portail « d'occasion », avec les poteaux qui vont bien, à la disposition du Club Canin du Sud de l'Aisne.


Dormans. Les bons élèves du marché hebdomadaire

30 mai 2020

En ce samedi 30 mai, le marché de plein air de Dormans dans la Marne a fait le plein de clients sur la place de Luxembourg. Si l''ensemble

des départements de la région Grand Est est passé au vert, la vigilance reste tout de même de mise pour une poignée de consommateurs.

Le port du masque l'atteste.

DB


Connigis. Didier Salot prend les rênes de la mairie

29 mai 2020

De gauche à droite : Estelle Chapert, Didier Salot et Frédéric Deligny.

Mardi soir 26 mai 2020, Didier Salot a été élu maire de Connigis, lors de l’installation du conseil municipal. Celui qui occupait

la fonction de premier adjoint lors du mandat précédent, prend donc à 64 ans les rênes de cette commune de 332 habitants située

au pied des coteaux champenois.

 

Estelle Chapert, élue première adjointe et Frédéric Deligny, élu second adjoint, épauleront le nouveau maire.

 

Ravalement de la façade principale de la mairie, rénovation du secrétariat de mairie et du clocher de l’église Saint-Georges, réfection

des bas-côtés de la RD85 à hauteur du cimetière, aménagement de ralentisseurs sur la RD85, changement du chauffage, pose

d’un limiteur de décibels et consolidation du pignon côté école de la salle des fêtes : L’équipe municipale composée de onze élus,

a moult projets pour ce mandat « sans mettre en difficulté les finances de la commune ».

DB


« COMMUNAUTÉ 360 » dans l’Aisne, une coopération territoriale

29 mai 2020

 

 

Ce jeudi 28 mai, Nicolas Fricoteaux, président du Conseil départemental de l’Aisne

a répondu à l’invitation de Sophie Cluzel secrétaire d'État aux Personnes Handicapées avec l’ensemble des acteurs de l’accompagnement du handicap

du département.

 

 

 

 

Lors d’une réunion en visioconférence, la secrétaire d’État a souligné « Une coopération territoriale exemplaire autour de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) pour apporter des réponses aux personnes en situation de handicap pendant

la crise. Tous témoignent de l’importance de capitaliser sur cette coopération mise en place ».

 

C’est une Communauté « 360COVID » qui s’est mise en place dans un contexte de crise sanitaire, l’objectif restant aujourd’hui

de pérenniser cette démarche coopérative en associant l’ensemble des acteurs impliqués dans l’accompagnement à un parcours

sans rupture pour les personnes handicapées.

 

La mise en place du numéro unique national d’appui « 0800 360 360 » sera opérationnel dès le 8 juin dans l’Aisne grâce

à l’engagement des associations représentant les personnes handicapées et les établissements médico sociaux.

 

Les appels seront pris en charge par une équipe de proximité composée de bénévoles, de professionnels de la MDPH,

de l’Association de Parents et Enfants Inadaptés (APEI) des Deux Vallées, de l’Association pour l'Aide aux Enfants Inadaptés (AIE)

et de l’Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés (APAJH).

 

Ils auront en charge de trouver une solution d’accompagnement pour chacun, éventuellement du temporaire jusqu’à une solution définitive, en mobilisant les acteurs du territoire, notamment médico-sociaux.

 

Pour le président Nicolas Fricoteaux « la coopération partenariale et territoriale est inscrite dans l’ADN de notre département,

cette démarche proactive porte ses fruits, il est nécessaire de construire ensemble pour avancer et accompagner tous les Axonais,

en particulier les plus fragiles ».

 

La dynamique territoriale de l’Aisne interpelle déjà d’autres départements, une expérience que la secrétaire d’État appelle à partager avec l’organisation souhaitée d’un colloque national dans notre département.

 

Objectifs du projet Communauté 360 :


Projet de long terme qui décline l’ambition de la conférence nationale du handicap de créer 400 communautés d’accompagnement dans les bassins de vie de proximité, près des personnes, pour les accompagner dans leurs habitudes en milieu ordinaire.

 

Impératif de coordination et de coopération renforcée entre tous les acteurs institutionnels et les acteurs de l’accompagnement

tels que la MDPH, les établissements médico-sociaux et les partenaires de droit commun.


Contexte départemental :

 

-  Mise en place dès le début de la crise sanitaire d’une cellule de coordination pilotée par la MDPH associant l’Union des associations, les établissements médico-sociaux représentés par le Groupement Axonais de Directeurs d'Etablissements et Services Médico-sociaux (GADES), l’Agence Régionale de Santé, le Conseil Départemental de l’Aisne, les Pôles de compétences et de prestations externalisées.

 

-  Réunion hebdomadaire permettant une veille sur les situations individuelles et établissant le lien avec le sanitaire.

 

- Cellule spécifique mise en place par la direction de l’autonomie avec les Services d’Aides à Domicile ainsi qu’une cellule d’information

et de recueil d’informations, missions élargies à la fourniture des masques aux établissements sociaux et médico-sociaux.

 

-  Mise en place d’une cellule de coordination avec les établissements des Personnes en situation de Handicap, par le Conseil départemental de l’Aisne et l’Agence Régionale de Santé associant également l’Aide Sociale à l’Enfance et la MDPH.

 

-  Les travaux côté MDPH ont permis d’élaborer un référentiel sur le modèle du recensement des « besoins essentiels » de vie quotidienne, contenu du rapport de Jérôme Guedj. Document destiné à évoluer et s’adapter dans un contexte de crise sanitaire. L’Union des Maires de l’Aisne et l’Union Départementale des CCAS ont apporté leur contribution à cet outil.

Conseil départemental de l'Aisne

Crédit photo : Facebook Sophie Cluzel


Courboin. Brigitte Rahir confortée dans son fauteuil de maire

29 mai 2020

Brigitte Rahir réélue maire de Courboin.
Brigitte Rahir réélue maire de Courboin.

 

 

 

 

 

Brigitte Rahir a été réélue à l’unanimité maire du bourg de Courboin, jeudi 28 mai, lors de l’installation du conseil municipal.

 

Seront également aux responsabilités dans cette commune de 300 habitants, Béatrice Presson, élue première adjointe et Francis Rahir, élu second adjoint.

 

 

 

 

 

 

 

Le conseil municipal de Courboin n'est plus composé que de dix élus sur onze, à la suite du décès de Gilles Hiernard. Ce dernier avait été réélu le 15 mars dernier lors de l'élection municipale. Gilles Hiernard occupait la fonction de second adjoint depuis sa première élection au conseil municipal, il y a17 ans.

Une minute de silence a été observée en début d'installation du conseil.

DB

Crédit photo : BR


Laon. Retour du stationnement réglementé

28 mai 2020

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

 Le stationnement réglementé sera de nouveau effectif à Laon à partir du 1er juin 2020.

 

Depuis le début du confinement, un arrêté suspendait la réglementation du stationnement

en zones bleues. Cet arrêté prend fin le 31 mai.

 

A partir de lundi (en réalité mardi, le 1er juin étant férié), le stationnement restera gratuit

mais nécessitera de nouveau l’usage du disque bleu.

JR

 


Montlevon. Nelly Guedrat s’assoit dans le fauteuil de maire

28 mai 2020

L'équipe municipale au complet.
L'équipe municipale au complet.
Nelly Guedrat élue maire de Montlevon.
Nelly Guedrat élue maire de Montlevon.

 

 

 

 

Nelly Guedrat a été élue maire de Montlevon, mardi 26 mai, lors du conseil municipal d’installation.

 

Pour piloter ce bourg de 301 habitants, la maire sera épaulée de Gérard Bérat, premier adjoint et Philippe Leclerc, second adjoint.

 

Nelly Guedrat succède à Edgard Vervaet, qui a mis un terme à sa carrière d’élu rural après

de nombreuses années au service de la commune.

DB

Crédit photos : NG

 

De gauche à droite : Gérard Bérat, Nelly Guedrat et Philippe Leclerc.
De gauche à droite : Gérard Bérat, Nelly Guedrat et Philippe Leclerc.

Installation du conseil municipal : Georges Verdoolaeghe réélu maire    de Montigny-lès-Condé

27 mai 2020

Le nouveau conseil est prêt.

Georges Verdoolaeghe réélu maire de Montigny-lès-Condé.
Georges Verdoolaeghe réélu maire de Montigny-lès-Condé.

 

 

 

 

 

 

Georges Verdoolaeghe a été réélu maire de Montigny-lès-Condé ce mercredi 27 mai, lors de l’installation du conseil municipal.

 

L’édile sera épaulé par un seul et unique adjoint, Jacky Cabaret, également réélu dans

sa fonction.

 

L'équipe municipale, composée de sept élus sortis de l'élection du 15 mars dernier, veillera

à la bonne marche des affaires de ce bourg de 62 âmes perché au sommet d'un petit mont.

DB

Crédit photos : LD

 


Dhuys-et-Morin-en-Brie. Alain Moroy réélu maire de la commune nouvelle

27 mai 2020

Au centre avec l'écharpe tricolore, Alain Moroy maire de Dhuys-et-Morin-en-Brie.

Le maire sortant Alain Moroy a été réélu à la tête de la commune nouvelle sud axonaise de Dhuys-et-Morin-en-Brie, composée des communes historiques de Marchais-en-Brie, Fontenelle-en-Brie, Artonges et La Celle-sous-Montmirail.

 

Alain Moroy entame son second mandat de maire de la structure créée le 1er janvier 2016 et peuplée de 818 habitants. Également maire délégué de Marchais-en-Brie, Alain Moroy aura à ses côtés Jacqueline Drouin, élue maire déléguée de Fontenelle-en-Brie,

Ghislain Dadou, réélu maire délégué d’Artonges, et Maurice Vallière, réélu maire de La Celle-sous-Montmirail.

 

Les quatre édiles seront épaulés par une équipe resserrée de quatre adjoints, Denis Canot, premier adjoint, Sophie Grisolet, deuxième adjointe, François Girard, troisième adjoint et Véronique de La Houssaye, quatrième adjointe.

DB

Crédit photo : Facebook


[Agglo de Château-Thierry] Aides à la reprise des activités économiques : 3 mesures prises par la CARCT

26 mai 2020

 

Dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19, des mesures exceptionnelles à destination

des entreprises ont été prises par l’État et la Région Hauts-de-France.

 

Depuis leur mise en œuvre, ces aides, dont le Fonds de Solidarité, ont évolué.

 

 

Elles permettent ainsi à un plus grand nombre d’entreprises d’en bénéficier :

 

• 50% de perte de chiffre d’affaire au lieu de 70 %,

• élargissement aux entreprises en redressement judiciaire ou en procédure de sauvegarde,

• agriculteurs membres d’un GAEC,

• artistes-auteurs, retraités encore actifs...

 

Ainsi, progressivement ces dispositifs ont été réajustés pour éviter de laisser des entrepreneurs sans aucune aide.

Cependant, certaines communes et EPCI ont souhaité aller plus loin et participer à cet effort de soutien notamment à destination

des Très Petites Entreprises -TPE- (commerçants, artisans, sociétés de service, petits industriels, agriculteurs, etc) qui sont les plus impactées par la situation.

La Communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry souhaite également accompagner les TPE et indépendants

de son territoire en cette période de crise.

 

3 mesures fortes ont été prises par les élus :

 

Participation à l’achat d’équipement sanitaire de protection jusqu’à 200€

 

La problématique du matériel de protection représente pour de nombreux commerçants ou artisans un investissement conséquent

et qui peut à nouveau peser sur leur trésorerie déjà affaiblie par l’obligation de fermeture.

 

L’agglo a mis en place une dotation à l’achat d’équipement sanitaire (masques, gel, gants, plexiglas... soit tout matériel de protection nécessaire à la reprise d’activité dans le respect des conditions de sécurité sanitaire) pour les TPE de 0 à 4 salariés (y compris)

en contact avec le public et ayant fait l’objet d’une fermeture administrative du 14 mars au 11 mai 2020.

 

Ces achats sont financés par la collectivité dans la limite de 200€, une seule fois par entreprise dans la limite du budget alloué

(de 100 000€).

 

Pour tout connaître du dispositif: www.carct.fr/?Aides-a-la-reprise-des-activites-economiques

 

330 000€ pour relancer la trésorerie des entreprises

 

Sur proposition de la Région Hauts-de-France, la Communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry abondera le « Fonds Covid relance Hauts-de-France » financé par la Région et la Banque des Territoires à raison de 2€ par habitant.

Ce fonds versera des prêts à taux 0 d’un montant compris entre 5 000 et 15 000€ maximum aux entreprises et jusqu’à 30 000€

pour les associations et entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire du territoire de l’agglomération. Ces prêts sont destinés

aux besoins de trésorerie à très court terme découlant de la crise Covid-19 et non pris en charge ou financés par les autres dispositifs publics ou privés sur la base d’un prévisionnel de trésorerie.

 

Création d’une place de marché numérique, l’« Amazon local »

 

La Communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry, en partenariat avec ses communes centres-bourgs, travaille

à la mise en place d’une place de marché numérique pour toutes les entreprises du territoire, une sorte d’Amazon local.

 

Permettre une mise en avant des entreprises de notre territoire, en évitant l’évasion commerciale, tout en répondant aux demandes des consommateurs, voilà l’objectif.

L’idée est que chaque entreprise puisse, si elle le désire, mettre en ligne ses produits et profiter d’un référencement et d’une géolocalisation maximale (très difficile à atteindre par le seul biais d’un site web). Toutes les entreprises peuvent être concernées

par l’utilisation de la plateforme : commerçants, artisans, prestataires de services, producteurs. La plateforme permet aussi la prise

de rdv.

 

Si cette action permet d’animer le territoire des cœurs de bourg autant que d’accompagner l’attractivité de la ville centre, elle va surtout se mettre en place après le moment crucial du déconfinement : il est flagrant de constater que les canaux numériques ont davantage été utilisés par les clients pendant la crise du coronavirus. Utilisateurs et clients se montreront davantage disposés à adopter

ces solutions. Une graine numérique a été semée durant le confinement !

 

Cette nouvelle plateforme, dont l’investissement sera essentiellement porté par l’agglo, et le fonctionnement par l’agglo et

les commerçants, constitue un dispositif aidant au redémarrage de l’activité d’après-crise. Elle verra le jour cet été.

CARCT


Château-Thierry. Une partie de l’ancienne piscine démolie

26 mai 2020

Sébastien Eugène, maire de Château-Thierry, communique sur la démolition d’une partie de l’ancienne piscine.

 

« Ces dernières heures, une partie de l’ancienne piscine a été démolie.

 

Sur la forme, je condamne fermement la méthode qui a consisté à commencer la démolition en soirée. Même si les propos et les menaces

des opposants dans la presse étaient très virulents, une démolition en journée aurait été légale et tout aussi effective. Elle aurait évité que

les tensions entre l’investisseur et les opposants ne s’accroissent davantage.

 

Averti par le commandant de police lundi soir, j’ai demandé l’arrêt immédiat des travaux de démolition. L’entreprise ne bénéficiant d’aucun arrêté autorisant des travaux de nuit, je me suis également rendu sur place pour vérifier l’effectivité de l’arrêt. Les travaux ont repris normalement ce mardi matin.

 

Depuis décembre 2019, le terrain n’est plus propriété de la Ville puisqu’il a été vendu à un investisseur privé. Seuls les 2/3 du terrain, côté rue, ont été vendus. C’est sur ce terrain que se trouve l’ancienne piscine.

 

Comme annoncé depuis près d’un an, et à ma demande, l’investisseur s’est engagé à ce que seule une partie de l’ancienne piscine pouvait être démolie (les anciens vestiaires et la loge du gardien). La structure principale, abritant les bassins, devait être préservée.

 

Conformément à cet engagement, et contrairement à ce que l’on a pu lire çà et là, la structure principale n’a donc pas été démolie. Elle donnera lieu à réhabilitation, permettant de redonner une nouvelle vie au bâtiment, actuellement fort dégradé et énergivore. L’investisseur s’est engagé

à publier des premiers plans sur cette réhabilitation très prochainement.

 

Le 1/3 du terrain restant côté Marne demeure propriété de la Ville. Comme nous nous y sommes engagés, ce terrain donnera lieu à valorisation en lien avec la Marne : activités nautiques, aire de jeux, etc. Les Castels et plus particulièrement les habitants des Billards et de la Mare Aubry

y seront pleinement associés. »

Ville de Château-Thierry

Crédit photos : RX10


Condé-en-Brie. Vol de jardinières municipales

26 mai 2020

Crédit photos : DA

Le bourg centre de Condé-en-Brie vient d'être victime d’un vol de cinq jardinières municipales à la hauteur du lavoir.

 

Un larcin que n’a pas apprécié Daniel Antoine, réélu conseiller municipal lors de l’élection du 15 mars dernier. L’élu demande

« aux indélicats de les remettre en place. Une plainte sera déposée ».

DB

Crédit photos : RX10


Pargny-la-Dhuys. Le nouveau conseil municipal a élu maire Gaëlle Vaudé

26 mai 2020

Au centre, Gaëlle Vaudé  avec à sa droite Jean-Michel Zatwarnicki, premier adjoint et à sa gauche : Annie Touzé, seconde adjointe.

Gaëlle Vaudé réélue maire de Pargny-la-Dhuys.
Gaëlle Vaudé réélue maire de Pargny-la-Dhuys.

 

Installé lundi soir 25 mai dans le strict respect du protocole sanitaire, le nouveau conseil municipal

de Pargny-la-Dhuys a élu maire Gaëlle Vaudé.

 

La maire de ce bourg sud axonais de 170 âmes situé entre Condé-en-Brie et Artonges, sera épaulée

par Jean-Michel Zatwarnicki, premier adjoint en charge des travaux communaux et de la voirie,

et  Annie Touzé, seconde adjointe en charge des cérémonies et des locations de salle. Ces deux conseillers occupaient déjà ces postes lors du mandat précédent.

 

« Nous nous partageons, tous les trois, les permanences hebdomadaires à la mairie. » confie la maire.

 

Gaëlle Vaudé entame là son second mandat de maire et son quatrième mandat communal à la tête

« d’une équipe dynamique et motivée ».

DB

Crédit photos : GBV

 


[Culture] La Pangolinie et Covidocratie : deux vidéos de La Compagnie  du Tercio réalisées pendant le confinement

24 mai 2020


Sur la route depuis octobre 2014, La Compagnie du Tercio  balade son activité entre l'Hérault et l'Aisne au gré des rencontres de cœurs. La troupe présente deux vidéos réalisées pendant le confinement.

« Deux textes radicalement différents. Quoique ! »

 

Le merveilleux voyage de Mireille et Jean-René

 

D'après de nombreux scientifiques, le COVID serait d'origine animale, en l'occurrence  le pangolin et la chauve-souris. Mireille et

Jean-René, patron d'une start-up, retracent leur voyage en Pangolinie, un pays imaginaire. Durée : 1h10.

 

Covidocratie

 

Depuis 40 ans, les différents gouvernements qui se succèdent suivent une politique libérale. Covidocratie dénonce cette voie que

l'on nous présente comme Unique. Durée : 11mn.

La Compagnie du Tercio

 

Savoir +

La Compagnie du Tercio. Tél : 06 09 12 65 77. Site internet : www.lacompagniedutercio.com


Château-Thierry. Sébastien Eugène réélu maire de la Ville

24 mai 2020

Sébastien Eugène, qui a obtenu 69,44% des voix lors du premier tour de l’élection municipale du 15 mars dernier, a été réélu maire de Château-Thierry samedi 23 mai lors de la séance d’installation du conseil municipal.

 

Cette séance s’est déroulée à huis clos au Palais des Rencontres du fait de la pandémie, et a été retransmise sur les réseaux sociaux.

 

Retrouvez ci-dessous le discours de Sébastien Eugène lors de la séance d’installation.

DB

Crédit photo :  capture Facebook Ville de Château-Thierry

Télécharger
Discours_Sebastien_Eugene_23mai2020.pdf
Document Adobe Acrobat 203.6 KB

[Élection municipale] Condé-en-Brie. Dominique Moyse favorable             à la tenue du second tour en juin

23 mai 2020

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.