Le bulletin météo du jour

 

    La météo en direct                 Webcam                        Les prévisions

Loading

L' actualité du quotidien

Dormans. Secours Populaire : les dons devront désormais se faire         au 1 Rue des Petits Remparts

23 janvier 2021

Les bénévoles de l'antenne dormaniste du Secours Populaire souhaiteraient trouver un local plus spacieux afin de présenter l'ensemble des dons.
Les bénévoles de l'antenne dormaniste du Secours Populaire souhaiteraient trouver un local plus spacieux afin de présenter l'ensemble des dons.

 

À compter du 1er février 2021, les dons au Secours Populaire de Dormans devront se faire au 1 Rue des Petits Remparts,

les mardis et jeudis de 14h00 à 16h00.

 

« Nous manquons de place dans notre boutique solidaire, confie Patricia Tissot, présidente de l’antenne dormaniste du Secours Populaire, du coup, nous allons stocker les dons Rue des Petits Remparts. Notez que nous ne prenons pas de livres. »

 

Savoir +

 

Boutique solidaire du Secours Populaire de France. 2A Rue Carnot. 51 700 Dormans.

Ouvert à tous : mardi, mercredi et jeudi de 14h00 à 17h00. Samedi de 09h00 à 12h30.

Tél : 03 26 51 55 23.

DB


[Collecte des déchets] CARCT. La campagne d’adaptation et de dotation des bacs se poursuit

23 janvier 2021

 

La CARCT (Communauté d’Agglomération de la région de Château-Thierry) « harmonise progressivement ses services, afin que toute l’agglomération dispose des mêmes prestations en matière de gestion des déchets ».

 

La campagne d’adaptation et de dotation des bacs se poursuit en 2021.

 

 
 

Chartèves, Condé-en-Brie, Connigis, Courboin, Courtemont-Varennes, Crézancy, Dhuys-et-Morin-en-Brie, Jaulgonne, Monthurel, Montlevon, Pargny-la-Dhuys, Rozoy-Bellevalle, Saint-Eugène, Viffort : À partir du 18 février, les habitants de ces communes

de la défunte 4CB (Communauté de communes du canton de Condé-en-Brie) devraient recevoir la visite d’agents mandatés

par la CARCT, « dans le respect des gestes barrières ».

 

La fin des sacs jaunes

 

Un courrier, inséré dans une enveloppe afin qu’il ne soit pas classé verticalement avec les prospectus publicitaires, sera déposé dans

les boites aux lettres des habitants de cette partie du territoire, 8 à 10 jours avant la visite des agents assermentés, munis d’une lettre d’accréditation et d’un badge.

 

Lors de leur passage, ces derniers vérifieront le volume du bac pour les déchets ménagers. L'effectif d'un foyer ayant pu évoluer depuis le 1er janvier 2016, date de la mise en place de la redevance incitative dans l'ex 4CB. Le fonctionnement de la puce installée sur le bac sera également contrôlé. Tout cela pour "optimiser le service".

 

Un bac au couvercle jaune, adapté au foyer pour les déchets recyclables, sera fourni et viendra donc remplacer les fameux sacs jaunes.

 

En cas d’absence de l’habitant, un avis de passage sera déposé dans sa boite aux lettres pour fixer un nouveau rendez-vous.

DB


Météo. Une famille de dépressions visite le Sud de l’Aisne

22 janvier 2021

La visite de Gaëtan et Christoph a fait couler beaucoup d'eau.

Crédits photos : RX10 / LARIMAL


Dormans. Commerces : Les bons d’achat partent comme des petits pains

22 janvier 2021

À Dormans, l’opération commerciale lancée samedi 16 janvier par C.Ar.I.Do, l’association des commerçants de la bourgade champenoise, démarre fort.

 

Pour rappel, un bon d’achat de 5 euros est offert par tranche de 15 euros d’achat, avec un maximum de 10 bons d’achat par ticket

de caisse.

« Des commerçants n’ont déjà plus de carnets de tickets, confie Laëtitia Da Silva, gérante de la Maison de la Presse Eva’sion, l’épicerie

en vrac Jadis qui a ouvert le 23 décembre, n’a plus qu’une moitié de carnet. Cela prouve qu’il y a du mouvement. »

 

L'opération commerciale continue dans la limite des stocks de bons d'achat disponibles. Ceux-ci sont utilisables chez le commerçant donateur jusqu'au 30 juin  2021.

DB


Château-Thierry. Centre de vaccination municipal : La Ville prête mais freinée par le manque de vaccins

22 janvier 2021

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

 

 

 

Mardi 19 janvier, la campagne de vaccination pour les personnes de plus de 75 ans et celles atteintes de pathologie à haut risque a démarré au Centre Hospitalier Jeanne de Navarre.

 

 

 

 

 

À l'initiative de la Ville, Château-Thierry s’est portée candidate dès le 6 janvier dernier, pour la mise en place d’un centre de vaccination municipal auprès de la Préfecture et de l’ARS. À la suite, des échanges constructifs ont eu lieu entre les services municipaux et

les équipes du Centre Hospitalier pour pouvoir ouvrir un centre accessible à tous les Sud-Axonais.

 

Alors que tous les moyens techniques et humains étaient réunis pour rendre l’ouverture de ce centre de vaccination municipal possible le 26 janvier, la Ville a été freinée dans sa dynamique en apprenant que le nombre de vaccins serait insuffisant. L’ouverture de ce centre vaccinal est donc reportée à une date non encore définie.

 

Sébastien Eugène précise : « L’État vient d’annoncer que « les volumes livrés [par Pfizer] à l’ensemble de ses clients vont être revus à la baisse temporairement ». La Ville a souhaité très tôt accompagner la réussite de la campagne de vaccination en s’organisant, en lien avec notre centre hospitalier, pour ouvrir un centre de vaccination municipal dès la semaine prochaine. Le nombre de doses de vaccins disponibles étant actuellement trop faible, il nous faut patienter. Le centre de vaccination demeure donc pour le moment au Centre Hospitalier. Nous nous tenons prêts à ouvrir le centre municipal dès lors que nous aurons des livraisons de doses de vaccins. »

Ville de Château-Thierry


Région de Château-Thierry. Les tournées du camion des consultations itinérantes de PMI

21 janvier 2021

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

 

 

 

 

Les tournées du camion des consultations itinérantes de PMI (protection maternelle et infantile) dans la région de Château-Thierry :

 

 

 

 

 

Viels-Maisons : lundi 25 janvier à 09h30,

 

Nogent-l ’Artaud : lundi 25 janvier à 14h00,

 

Charly-sur Marne : mardi 26 janvier à 09h00,

 

Charly-sur-Marne : mardi 26 janvier à 13h30.

Conseil départemental Aisne


Trélou-sur-Marne. Un distributeur de pain a remplacé la boulangerie

20 janvier 2021

 

Un distributeur automatique de pain a été mis en service à Trélou-sur-Marne, dans le Sud de l'Aisne. Il a remplacé la boulangerie qui a mis la clé sous le paillasson.

 

L’engin, aux belles couleurs rouge et blanc, ne passe pas inaperçu. Il est accolé à la salle polyvalente, au 30 rue de l’Europe. La boulangerie Départ située à Dormans dans la Marne, à 2,3km du bourg, approvisionne le distributeur en pain et viennoiserie tous les jours sauf le mardi, jour de fermeture de la boutique.

 

 

 

Pour se servir, vous faites défiler le produit souhaité jusque dans la zone de sélection, vous payez, en espèces ou par carte bancaire, puis vous repartez avec votre baguette ou votre viennoiserie.

« C’est bien quand ça marche, lance un client dépité face au distributeur qui ne veut pas enregistrer son choix, ce n’est pas la première fois que cela arrive. »

 

Suivre le mode d’emploi

 

Interrogée par la rédaction, la boulangerie Départ apporte les explications suivantes : « Il faut impérativement suivre le mode d’emploi

qui est affiché sur l’appareil. Des clients mettent d’abord l’argent avant de faire leur choix. Le distributeur n’assure plus alors sa fonction.

Dans ce cas, nous recevons un message d’alerte sur notre mobile. »

 

La commune de Trélou-sur-Marne n’a aucun commerce alimentaire. Ce distributeur permet aux habitants et aux usagers de la rue

de l’Europe, une voie de communication très fréquentée, de se ravitailler en pain et en viennoiserie, à toute heure de la journée.

DB


[Grippe aviaire] Basses-cours : Le recensement des volailles est toujours d’actualité

20 janvier 2021

L’arrêté ministériel du 24 février 2006 relatif au recensement des oiseaux détenus par toute personne physique ou morale en vue de la prévention et de la lutte contre l'influenza aviaire, l’autre pandémie, est toujours en vigueur.

 

Les « détenteurs non commerciaux » de volailles en basses-cours ou d’autres oiseaux élevés en extérieur, doivent remplir le formulaire Cerfa 15472*01 et l’envoyer ou

le déposer à la mairie de leur commune.

 

Dans certains départements touchés par l’épizootie, les préfets viennent de demander

aux maires de mettre au plus vite à jour cette liste.

DB

 

Télécharger
cerfa_15472-02.pdf
Document Adobe Acrobat 71.9 KB

Marne. La Compagnie de théâtre Le Diable à 4 Pattes crée une pièce radiophonique

19 janvier 2021

Face à l’impossibilité d’organiser ateliers et séances de répétition depuis des mois, la Compagnie de théâtre « Le Diable à 4 Pattes » innove avec une pièce radiophonique, futurs podcasts, sur le mode qu’elle préfère, le participatif ! Le projet, baptisé

« Macro-ondes », en écho à la situation actuelle, comportera une dizaine d’épisodes, sur un ton décalé, drôle, parfois grinçant.

 

Récemment récompensée par le Prix des Solidarités Rurales, la Compagnie entend, grâce à cette nouvelle forme artistique, apporter une réponse aux annulations ou reports inhérents au contexte sanitaire depuis mars 2020. Le deuxième confinement et son cortège d’annulations de projets ont été l’occasion pour la Compagnie de s’interroger sur sa raison d’être. « Le lien, le travail du Diable c’est le lien, déclare Élodie Cotin, la directrice artistique. Le lien social, politique, communal, intergénérationnel. Le lien sous toutes ses formes et sans restriction de position sociale, d’âge, d’intérêt, de lieu de vie ». Ce nouveau projet se fonde sur l’envie et le besoin de préserver, d’entretenir et de faire grandir ce lien qui permet également de rompre l’isolement lié aux confinements et couvre-feux. Pour certains, ce lien est quasi vital en ce moment.

 

« Nous nous interrogeons régulièrement sur la manière de créer des projets transversaux, partagés sur le territoire », poursuit

Élodie Cotin. Pour la Compagnie, ce radiophonique est une vraie opportunité qui va lui permettre d’être totalement en phase avec

cet objectif, d’une manière inattendue et réellement enthousiasmante ! « Et, soyons honnêtes, nous avons besoin d’un projet

qui ne pourra pas être annulé ou reporté, ajoute Élodie Cotin, de quelque chose qui nous conduise quelque part. Tous ensemble ».

Le participatif radiophonique autorise toutes les fantaisies même celle de la distanciation physique, tout en permettant une large diffusion puisque chacun des épisodes est conçu comme un podcast.

 

Au total, une dizaine d’épisodes, d’une quinzaine de minutes chacun, composera ce participatif. Imaginés par Sébastien Weber, l’auteur de la Compagnie, ils viendront, dans leur propos, faire écho à la situation actuelle. « Cela nous a semblé inévitable. Comment aurions-nous pu nous en éloigner alors que notre réalité depuis bientôt un an rejoint tellement la fiction, explique Élodie Cotin. On a imaginé

un monde différent, généré par les suites de ce confinement, réaffirmant des valeurs de solidarité, d’égalité et de partage ».

 

A cette heure, les enregistrements ont commencé. « L’expérience est nouvelle pour nous tous. Les acteurs sont toujours les habitants mais ils doivent s’enregistrer, seuls chez eux, après avoir répété avec l’un des metteurs en scène de la Compagnie, explique Élodie Cotin.  Nous avons mis à disposition des tutoriels techniques, et tous les enregistrements sont retravaillés techniquement puis enrichis d’ambiances sonores… C’est passionnant ! ».

 

Les épisodes seront ensuite mis à disposition sur le site internet de la Compagnie, afin que le lien se poursuive via l’écoute partagée.

Un partenariat a été initié avec la radio rémoise Radio Primitive qui diffusera les épisodes à partir de février. Par la suite, l’intégralité sera disponible en podcasts sur le site de la Compagnie, et sur ceux des partenaires.

 

Le propos artistique entre farce grinçante et espoir débridé

 

« Le point de départ est celui de la fin de ce deuxième confinement… mi-décembre. Nous avons alors imaginé comment, après avoir été secoués et angoissés par les circonstances, les habitants d’un territoire (imaginaire bien sûr) auraient modifié leurs habitudes.

 

On les imagine éteignant la télévision, pour se lancer dans des jeux de société avec leurs enfants, du recyclage, du bricolage, du jardinage. Après avoir été privés de relations « réelles », on les imagine prendre le temps de l’échange, de la rencontre,

de discussions entre amis, voisins, renonçant aux moyens virtuels de communication.

 

Face à ces changements, les sociologues, journalistes, dirigeants (etc.) s’interrogent, voire s’inquiètent : la consommation chute. Ils vont donc chercher à comprendre. Ils vont interroger, épier, surveiller, espionner… » — Élodie Cotin, directrice artistique.

 

Savoir + : Créée en 2006, la compagnie « Le Diable à 4 Pattes » s’est faite connaître grâce à ses créations participatives nées d’un travail de recueil et de transcription avec les habitants de communes dans la Marne. Plus qu’une simple immersion au sein du territoire, la dynamique de la Compagnie s’appuie sur une démarche participative. Elle « utilise » la création artistique comme moyen pour créer du lien.

NC Communication’s


[Projets associatifs] Agglo de Château-Thierry : Le dossier de demande de subvention est en ligne

19 janvier 2021

 

 

Vous avez un projet associatif ? L’agglo vous aide à le réaliser ! Envoyez votre dossier de demande de subvention 2021.

 

La Communauté d’Agglomération propose une subvention aux associations du territoire

qui souhaitent développer un projet. Envoyez votre dossier de demande de subvention

avant le 19 mars 2021.

 

 

 

Téléchargez le dossier de demande de subvention ci-joint.

 

Envoyez votre dossier complet à cette adresse :

 

Communauté d’Agglomération de la région de Château-Thierry

L’Aiguillage

2 avenue Ernest Couvrecelle

02 400 Étampes-sur-Marne

 

 ou par courriel à contact@carct.fr

 

Date limite du dépôt des dossiers : 19 mars 2021 (cachet de la poste faisant foi).

 

Pour toute question relative à ce dossier, contactez notre service de l’administration générale au 03 23 69 75 41 ou contact@carct.fr

CARCT

Télécharger
dossier_demande_de_subvention_2021.pdf
Document Adobe Acrobat 156.1 KB

Condé-en-Brie. Le marché de plein air revient le 21 mars

19 janvier 2021

Un marché où tout le monde rencontre tout le monde : À Condé-en-Brie, le marché de producteurs et d'artisans locaux et

de proximité revient le 21 mars.

 

Ce marché de plein air, initié l’an passé par Georges Lefèbvre, le gérant de la supérette 8 à Huit du centre bourg, et validé par l'équipe municipale condéenne coachée par Dominique Moyse, a connu un vif succès de juin à octobre.

 

« J’ai des producteurs et des artisans qui me relancent déjà pour une seconde édition, confie le sémillant commerçant, elle débutera donc

le dimanche 21 mars. Nous fêterons ainsi l’arrivée du printemps. »

 

Pas de changement concernant l’agenda : le marché de plein air se tiendra chaque 1er et 3ème dimanche du mois, de 08h30 à 12h30, sur le parking de la supérette, Espace de Sade.

Georges Lefèbvre souligne que les animations seront également de retour lors de chaque rendez-vous.

DB 


Opération programmée d’amélioration de l’habitat renouvellement urbain multi-sites sur Condé-en-Brie, Fère-en-Tardenois et Neuilly-Saint-Front

18 janvier 2021

Au centre bourg de Condé-en-Brie, la Grande rue fait partie des 18 rues comprises dans le périmètre ciblé par l'OPAH-RU. Photo : RX10.
Au centre bourg de Condé-en-Brie, la Grande rue fait partie des 18 rues comprises dans le périmètre ciblé par l'OPAH-RU. Photo : RX10.

 

La Communauté d’Agglomération de la région de Château-Thierry, en partenariat avec les communes de Condé-en-Brie, Fère-en-Tardenois et Neuilly-Saint-Front, a décidé d’engager sur les centres bourgs de ces communes une OPAH-RU (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat de Renouvellement Urbain).  Dans le cadre de l’amélioration de l’habitat, un projet

de convention est mis à la consultation du public.

 

L’OPAH est conçue dans le but d’apporter une réponse opérationnelle aux problématiques suivantes :

  • dégradations du bâti ;
  • vacance des logements ;
  • perte d’attractivité ;
  • améliorer les conditions de location.

 

L’OPAH-RU permettra de mobiliser l’ensemble des acteurs financiers autour de la réhabilitation du parc de logements. La définition d’un programme d’actions, de périmètres d’intervention prioritaires mais aussi d’outils opérationnels et de moyens techniques et financiers est une phase nécessaire pour conduire à la réussite de l’opération.

 

Pour cela, un projet de convention entre la Communauté d’Agglomération, les communes de Condé-en-Brie, Fère-en-Tardenois et Neuilly-Saint-Front et l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) a été établi.

 

Ce projet est mis à disposition du public, sur demande, au siège de la Communauté d’Agglomération (à l’Aiguillage, au 2 Avenue Ernest Couvrecelle) et aux mairies de Condé-en-Brie, Fère-en-Tardenois et Neuilly-Saint-Front (aux jours et heures habituels d’ouverture).

 

Cette convention est consultable du 11 janvier au 5 février 2021 avant sa signature prévue en mars 2021. 

Vous pouvez également consulter le projet de convention d’OPAH-RU de la Communauté d’Agglomération ci-joint. Il s’agit d’une version provisoire.

 

Pour tout renseignement complémentaire :

 

Pôle Aménagement de la Communauté d’Agglomération

2 Avenue Ernest Couvrecelle. 02 400 Etampes-sur-Marne

Tél. : 03 23 69 75 41 / contact@carct.fr

CARCT

Télécharger
projet_convention_opah_ru_decembre_2020.
Document Adobe Acrobat 4.5 MB

Sécurité routière. Le fameux décret « pneus hiver »

18 janvier 2021

 

 

 

 

Lorsque quelques centimètres de neige recouvrent le territoire, c’est bien souvent la même rengaine : Des automobilistes se retrouvent piégés car

ils n'ont pas correctement préparé leur voiture pour affronter l'hiver.

 

 

 

 

 

 

Le décret n°2020-1264 du 16 octobre 2020 relatif à l’obligation d’équipement de certains véhicules en période hivernale entrera en application le 1er novembre 2021. Les pneus hiver deviendront obligatoires dans 48 départements situés dans des massifs montagneux (Alpes, Corse, Massif central, Massif jurassien, Pyrénées, Massif vosgien). L’Eure-et-Loir et l’Yonne figurent aussi sur cette liste...

 

Du grip

 

Liste ou pas, ce sud axonais équipe ses deux voitures pour l’hiver depuis longtemps. « Je n’ai rencontré aucune difficulté lors de l’épisode neigeux de samedi, confie ce dernier, j’avais du grip contrairement à bien des automobilistes autour de moi. » 

 

Chaque préfet de département devra établir la liste des communes dans lesquelles un équipement des véhicules devient obligatoire

en période hivernale, du 1er novembre au 31 mars.

 

Dans les zones établies par les préfets, les véhicules légers, utilitaires et les camping-cars devront, soit détenir des chaînes à neige métalliques ou textiles permettant d'équiper au moins deux roues motrices, soit être équipés de quatre pneus hiver.

DB

 

Les départements concernés

L’Ain, l’Allier, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, l’Ariège, l’Aude, l’Aveyron, le Cantal, la Côte-d’Or, la Creuse, le Doubs, la Drôme, l’Eure-et-Loir, le Gard, la Haute-Garonne, l’Hérault, l’Isère, le Jura, la Loire, la Haute-Loire, le Lot,

la Lozère, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, la Nièvre, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Rhône, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, la Savoie, la Haute-Savoie, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Var, le Vaucluse, la Haute-Vienne, les Vosges, l’Yonne, le Territoire de Belfort, la Corse du Sud et la Haute-Corse.

 

Télécharger
joe_20201018_0254_0025.pdf
Document Adobe Acrobat 142.4 KB

Covid-19. JB Pizza s’adapte au couvre-feu

17 janvier 2021

 

 

Au gré des décisions gouvernementales, l’activité des pizzaiolos ambulants est mise à rude épreuve, en particulier avec l'instauration de couvre-feu.

 

JB Pizza, Jean-Bernard Dubois à la ville, sillonne les bourgs du Sud de l’Aisne et du Sud-Ouest de la Marne depuis septembre 2018 à bord de son camion pizza.

 

Le pizzaiolo a trouvé la parade pour assurer, coûte que coûte, sa tournée hebdomadaire.

 

 

Durant le couvre-feu à 18h00, JB Pizza met en place un service de livraison à domicile. Il suffit de passer sa commande par SMS ou par téléphone, en indiquant l'heure de livraison souhaitée et l'adresse.  Règlement en espèces ou par carte bancaire accepté.

DB

 

Savoir +

 

JB Pizza

Mobile : 06 10 50 10 65

Profil Facebook


[Tant besoin d’elle] Culture à écouter : « Éprouvant amour » le 1er single de Jonathan Louis

15 janvier 2021

À bientôt 31 ans, l’acteur et réalisateur Jonathan Louis vient de concocter son premier single « Éprouvant amour ». Ce morceau aux accents pop-mélodie romantique, sortira officiellement le 14 février prochain, jour de la Saint-Valentin. Les pré-commandes sont d’ores et déjà ouvertes sur les plateformes iTtunes et Apple Music.

 

La chanson « Éprouvant amour » est actuellement en compétition à l’ISC (concours international de composition de chansons) dans

les catégories Pop/Top40 et Performance. Un concours doté de 150 000 dollars de prix répartis entre 71 lauréats dans 23 catégories,

y compris le  « Grand Prize » d’une valeur de 25 000 dollars et plus. 

 

ISC offre aux auteurs-compositeurs la possibilité de soumettre leur œuvre à un panel rassemblant, chaque année, l’élite des artistes

et professionnels de l’industrie musicale. Cold Play, Laura Pausini, Youssou N'Dour, ou encore John Mayall ont été membres du jury. 

 

« Le Concours international de composition de chansons (ISC) est un concours annuel de chansons dont la mission est de fournir la possibilité aux auteurs-compositeurs en herbe et confirmés de faire entendre leurs chansons dans une arène professionnelle

et internationale.

 

 

ISC est conçu pour nourrir le talent musical des auteurs-compositeurs à tous les niveaux et promouvoir l'excellence dans l'art

de l'écriture de chansons. Les auteurs-compositeurs et musiciens amateurs et professionnels sont invités à participer. ISC a le jury

le plus prestigieux de tous les concours d'écriture et de musique dans le monde, offrant une visibilité et la possibilité de faire entendre les chansons par les décideurs les plus influents de l'industrie de la musique. »

DB


[Politique de la ville] 1 M€ supplémentaires en 2020 pour les quartiers prioritaires

12 janvier 2021

Image d'illuistration.
Image d'illuistration.

 

 

 

 

1 million d’euros supplémentaires en 2020 pour les associations œuvrant en faveur des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville dans le contexte de la crise sanitaire.

 

 

 

 

 

Le gouvernement a engagé une mobilisation nationale en faveur des habitants des quartiers de la politique de la ville.

Cet investissement a été renforcé dans le cadre de la réponse à la crise sanitaire par la mise en place d’un fonds exceptionnel pour

la continuité éducative et le soutien aux associations de proximité, et par le déploiement de dispositifs inédits (quartiers d’été et d’automne, quartiers solidaires).

 

Dans le département de l’Aisne, l’enveloppe totale consacrée en 2020 à la politique de la ville s’élève à près de 3 millions d’euros dont

2 millions pour les dispositifs pérennes et 1 million pour les dispositifs mis en œuvre en réponse à la crise.

 

134 structures (essentiellement des associations) du département ont bénéficié d’une subvention dans le cadre de cette enveloppe.

 

Pour mémoire, l’Aisne compte 17 quartiers prioritaires au titre de la politique de la ville :

  • Saint-Quentin : Europe, Faubourg d’Isle, Neuville, Vermandois
  • Hirson : Champ Roland Et Bords De L’Oise, Gare Et Verrière
  • La Fère : Quartier De L’Artilleur
  • Tergnier : Roosevelt Rebequet
  • Chauny : Quartier De La Résidence
  • Laon : Montreuil, Champagne Moulin – Roux
  • Soissons : Saint-Crépin Ouest, Presles, Chevreux
  • Villers-Cotterêts : Route de Vivières
  • Château-Thierry : Blanchard, Vaucrises

Préfecture Aisne


[Évènement] Condé-en-Brie. Un spectacle de chevalerie au Château de Condé

11 janvier 2021

 

 

 

Louis de Bourbon, 1er prince de Condé est mort en chevalier à la bataille de Jarnac 1569. En mémoire de ce drame et en partenariat avec ILI PROD et AGE, le Château de Condé lance un grand spectacle de chevalerie, les samedis et dimanches du 17 avril

au 16 mai 2021.

 

 

 

 

Des chevaliers au galop, des épées et des boucliers qui s’entrechoquent : La troupe Les légendes d’autrefois fera revivre les plus grands chevaliers de France, lors d’un tournoi au sommet de l’art chevaleresque.

 

Spectacle écrit à partir de faits réels de l’Histoire de France

 

Alors que la fête et la bonne humeur s’installent, des ennemis voulant semer le désordre et la désolation font éruption. Les chevaliers du Roi se lancent dans un combat dont l’issue est plus qu’incertaine. Cascades équestres, chevaliers désarçonnés, combats à l’épée,

nos héros vont devoir puiser dans leurs dernières ressources pour défendre l’honneur du Roi !

 

Sous la direction artistique et mise en scène de Thomas Greef, ce spectacle devrait à coup sûr plaire aux petits et aux grands. Animations, jeux, et musique médiévale viendront rehausser cet évènement inédit.

 

Billetterie ouverte

 

Les organisateurs, en l'occurrence ILI PROD et AGE, indiquent que les réservations sont vivement conseillées. Du coup, sachez que

la billetterie est d’ores et déjà ouverte avec une offre « spéciale fêtes » jusqu’au 31 janvier :

  • 4 places achetées + 2 sets épées – boucliers offerts : 50 euros au lieu de 80 euros.

Savoir +

 

Les Légendes d’Autrefois

Site internet : www.iliprod.fr

Mobile : 06 65 30 99 83.

DB avec ILI PROD

Crédits photos : Jean-Paul Batteux / RX10

 

 

 

 

13 mars 1569 : Bataille de Jarnac et mort du Prince de Condé 

 

Charles IX ayant donné, le 25 septembre 1568, un édit par lequel il déclamait qu’il ne voulait qu’une religion en France, et ordonnait à tous les ministres de sortir du royaume, cet édit alluma la troisième guerre civile, plus animée que les autres, et dans laquelle les princes protestants d’Allemagne prirent parti ; c’est alors que La Rochelle devint le centre et le principal siège du parti réformé.

 

 

 

 

 

Cette ville, avantageusement située sur le bord de la mer, était devenue très florissante par un commerce fort étendu, et par les grands privilèges qu’elle avait obtenus de nos rois ; elle dominait alors sur l’Aunis,

la Saintonge et l’Angoumois, où se donna la célèbre bataille de Jarnac.

 

L’armée royale était commandée par le duc d’Anjou, depuis Henri III, qui, secondé du maréchal de Tavanes, défit entièrement l’armée protestante, commandée par Louis Ier, prince de Condé. Ce prince avait alors un bras en écharpe, et un moment avant l’action, il avait reçu à la jambe un coup de pied du cheval du comte de la Rochefoucauld ; il se contenta de dire tranquillement aux gentilshommes

qui le suivaient : « Vous voyez, messieurs, que les chevaux fougueux nuisent plus qu’ils ne servent dans un combat. » Son cheval fut tué sous lui, et le prince s’étant embarrassé sous le corps de cet animal, eut le malheur d’être fait prisonnier.

 

Montesquiou, capitaine des gardes du duc d’Anjou, ayant trouvé le prince assis auprès d’un buisson avec ceux qui l’avaient pris, demanda quel était ce prisonnier, et ayant appris que c’était le prince de Condé, il s’écria : « Tuez, tuez, morbleu ! » et lui cassa la tête

d’un coup de pistolet.

 

Ainsi périt Louis Ier, tige de la branche de Condé, et oncle d’Henri IV, que tous les historiens nous représentent comme un prince brillant, aimable, plein de talent pour la guerre, propre aux affaires, propre aux plaisirs, aimé des femmes, honoré des guerriers,

cher à la noblesse et au peuple ; il avait servi l’État avec distinction, sous le règne d’Henri II, à la bataille de Saint-Quentin, aux sièges

de Calais et de Thionville.

La France pittoresque


Vallées-en-Champagne. Le show des étourneaux

10 janvier 2021

Cité à de nombreuses reprises pour son goût pour les raisins, l'étourneau sansonnet a toujours été un habitué des vignes

de France.

À La Chapelle-Monthodon, commune historique de Vallées-en-Champagne, des centaines d’oiseaux font le show au-dessus

des parcelles regorgeant de grappes de raisins gelés.

 

Les étourneaux sansonnets offrent sans relâche aux humains, des motifs parfois d’une finesse stupéfiante. « Ils ont fait un cœur du côté de chez nous. » s’enthousiasme une valcampanienne.

 

Étonnantes et magnifiques, les figures improvisées se renouvellent sans cesse. Il est à se demander où ils ont appris à faire tout cela. Vitesse et magie sont les maîtres mots de leurs numéros étourdissants.

DB

 


Château-Thierry. La Ville lance son premier budget participatif

09 janvier 2021

 

 

 

Soucieuse de favoriser l’émergence de projets souhaités par les citoyens pour la Ville et de soutenir leur mise en œuvre, la municipalité vient de lancer la première édition de son budget participatif.

 

Concrètement, depuis le 1er janvier et jusqu’au 28 février, toute personne de 14 ans et plus (citoyen, collectif d’habitant ou association) peut proposer un projet en vue d’obtenir

un financement de la Ville pour permettre sa mise en œuvre. Une enveloppe globale

de 40 000€ permettra de financer un ou plusieurs projets.

 

Ces derniers devront être localisés sur le territoire de Château-Thierry, relever des domaines de compétences de la Ville, avoir une utilité publique et être d’intérêt collectif.

Ils devront également concourir au développement durable et au respect de la qualité

du cadre de vie sans être redondants avec l’offre en équipement déjà disponible sur

le territoire.

 

 

 

 

Des projets choisis par les habitants

 

Une fois la période de dépôt des dossiers clôturée le 28 février, les services de la Ville vérifieront la faisabilité des projets et le respect des critères. Les projets validés seront soumis au vote des Castels pour la troisième étape au mois de mai. Les projets qui remporteront le plus de voix seront financés et leur réalisation pourra intervenir à partir du mois de septembre.

 

Le règlement complet est disponible sur le site internet de la Ville et également accessible depuis l’application mobile.

 

Sébastien Eugène précise : « Avec cette première édition du budget participatif piloté par Jacqueline Boulonnois, conseillère délégué en charge de la participation citoyenne, nous souhaitons pouvoir associer un maximum d’habitants à la vie locale. En consacrant plusieurs dizaines de milliers d’euros à ce budget, nous souhaitons concrétiser les bonnes idées de nos concitoyens. Je ne doute pas que nous recueillerons des projets riches et variés sur lesquels les Castels seront nombreux à se prononcer ».

Ville de Château-Thierry