Le bulletin météo du jour

 

    La météo en direct                 Webcam                        Les prévisions

Loading

L' actualité du quotidien

Vallées-en-Champagne. La Chapelle-Monthodon. La cloche continue      à donner de la voix

05 avril 2020

En ce dimanche 5 avril, il n’y a pas eu de messe à La Chapelle-Monthodon, commune déléguée de Vallées-en-Champagne,

pour célébrer les Rameaux. Néanmoins, un fidèle était tout de même présent en l’église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge.

 

Ce dernier a sollicité la cloche de belle manière à 11 heures, afin de poursuivre l’hommage hebdomadaire rendu au personnel soignant dans le cadre de la crise sanitaire liée au coronavirus. Le beau son de la cloche a roulé dans tout le village.

DB


Dormans. Le marché hebdomadaire de plein air a repris du service

04 avril 2020

 

 

 

Les marchés peuvent désormais rouvrir s'ils respectent les règles du nouveau "protocole sanitaire".

 

Ce fut le cas à Dormans, ce samedi matin 4 avril, avec notamment la présence

de commerçants proposant uniquement des produits de bouche.

 

 

 

 

 

« Nous avons mis en place le dispositif, explique Alain Brazier de la police municipale dormaniste et placier sur le marché, il est strict

et respecté par les six commerçants présents et les clients. Tout se passe bien. D’ailleurs, il faut qu’il en soit ainsi, si nous voulons tous que

le marché revienne samedi prochain. »

 

Du temps et du respect

 

Le personnel communal veillant au grain à l’entrée et à la sortie du marché, les commerçants éloignés les uns des autres pour éviter que les chalands se croisent, ces derniers ayant contrairement à l’habitude, du temps, adoptant une distanciation sociale encore plus rigoureuse que celle recommandée : Le marché hebdomadaire de Dormans offrait un visage bien singulier, crise sanitaire oblige.

 

Sauf imprévu, samedi prochain 11 avril, le nombre de commerçants du secteur alimentaire devrait passer à huit.

DB


[Covid-19] Le Conseil départemental de l’Aisne propose son laboratoire pour les tests de dépistage

04 avril 2020

Nicolas Fricoteaux a participé, mercredi 1er avril, à la réunion du bureau de l’Association des Présidents des Départements de France. Lors de cette réunion, un point sur la situation sanitaire nationale et locale a pu être fait.

 

Avec d’autres présidents de conseils départementaux, il propose que le Laboratoire Départemental d’Analyses et de Recherche soit habilité rapidement afin de participer à l’effort national de dépistage.

 

 

« D’ores et déjà, nous devons penser aux mesures de déconfinement à mettre en œuvre et la  question du dépistage du COVID-19 est au centre de toutes les préoccupations. À cette heure, et pour des raisons réglementaires, il n’est pas possible pour notre laboratoire départemental,

bien que son expertise soit reconnue, de faire des tests de dépistage. Avec les parlementaires, nous devons sensibiliser le Gouvernement à cet important enjeu. Je viens de saisir le Premier Ministre à ce titre et j’espère une réponse rapide, car nos équipes sont prêtes à agir. » affirme Nicolas Fricoteaux.

Conseil départemental de l’Aisne


[Confinement] Quand deux producteurs locaux se regroupent pour livrer à domicile

03 avril 2020

                       Les Canardises des 3 Vallées                                                                  La Chèvrerie de la Dhuys / Chèvrerie d'Hauche

 

Suite à la situation exceptionnelle actuelle, nous avons décidé de nous regrouper à deux producteurs afin de vous proposer nos produits en livraison à domicile en fin de semaine prochaine, vendredi 10 et samedi 11 avril, sur les secteurs du 02 400,

02 650 et 02 570.

 

Pour ce faire, il vous suffit de :

  •  Choisir vos produits parmi la sélection proposée par chaque producteur (voir les deux téléchargements joints),
  •  Passer votre commande par mail (un mail pour chaque producteur concerné).

Nous vous répondrons pour accuser bonne réception de votre commande en vous joignant un RIB, afin que vous puissiez effectuer

le paiement par virement. Nous ne pouvons faire de livraison qu’à cette condition. Cela permet de ne prendre aucun risque sanitaire. Nous vous indiquerons également la date et l’horaire de notre passage.

 

3 euros vous seront demandés par commande et par producteur afin de participer aux frais de déplacement.

 

Attention : Date limite de commande Lundi soir pour les produits frais des Canardises.

 

Les foies gras, magrets, rillettes et épicerie des Canardises : contact@canardises.fr

Les fromages de chèvre de la Chèvrerie de la Dhuys / Chèvrerie d’Hauche : lachevreriedhauche@gmail.com

 

Savoir +

 

Pour le secteur de Condé-en-Brie et alentours, Georges de la supérette 8 à Huit Condé-en-Brie fait également des livraisons à domicile les mercredi et samedi. Les commandes se font par téléphone au 03 23 82 48 69. Nos produits, fromages de chèvre et canardises,

y sont également présents.

 

La boutique-épicerie Canardises reste également ouverte avec toutes les précautions nécessaires, du lundi au samedi de 09h00

à 19h00.

 

Vous pouvez également retrouver les produits Canardises à :

 

Laon (02) sur le Drive fermier de l'Aisne,

Glisy (80) chez Esprit fermier,

Songeons (60) aux Saveurs de la halle,

La Capelle (02) aux Saveurs et terroir,

Davenescourt (80) aux Fraicheurs et délices de l'Avre,

Crèvecœur-le-Grand (60) chez Cœur de Picardie,

Vauxbuin (02) au Comptoir des saveurs,

Braine (02) à la Maison de terroir,

Amiens (80) chez la Chocolaterie Trogneux,

Condé-en-Brie (02) au 8 à Huit.

 

Merci et bonnes fêtes de Pâques, prenez bien soin de vous.

Bertrand, Fanny et Adélaïde des Canardises

Marina et David de la Chèvrerie

Télécharger
Livraison Canardises des 3 Vallées.pdf
Document Adobe Acrobat 866.4 KB
Télécharger
Livraison Chèvrerie de la Dhuys.pdf
Document Adobe Acrobat 131.0 KB


[Volte-face] La Poste va augmenter la fréquence de ses distributions

03 avril 2020

 

 

Dès la semaine prochaine, nous irons jeter un œil dans la boîte aux lettres plus souvent.

 

« La Poste renforce ses organisations pour mieux répondre aux attentes de ses clients ». Le facteur ne passera plus trois fois, mais bien quatre.

DB

 

Télécharger
CP_1042020_La Poste renforcement organis
Document Adobe Acrobat 312.5 KB

[Cumul] Activités agricoles saisonnières et maintien du RSA : le dispositif départemental est reconduit en 2020

02 avril 2020

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

 

Les employeurs agricoles de l’Aisne sont confrontés à des difficultés de recrutement pour leurs activités de récolte. A ce titre, et en accord avec la profession agricole,

le département de l’Aisne a souhaité expérimenter en 2019 la possibilité du cumul

de l’allocation du RSA avec une rémunération perçue au titre d’une activité agricole saisonnière.

 

 

En période de crise sanitaire, à l’heure où l’activité économique agricole est plus que jamais indispensable, cette opération

« RSA saisonnier » est à nouveau mise en œuvre en 2020.

 

« La Chambre d’Agriculture de l’Aisne, l’Union des Syndicats Agricoles de l’Aisne et le Département unissent à nouveau leurs efforts pour faire vivre solidarité et activité économique agricole. Notre partenariat continue d’innover et permet de valoriser et valorise ainsi l’emploi local » résume Nicolas Fricoteaux, Président du Conseil départemental de l’Aisne.

 

Concrètement, ce dispositif permet aux bénéficiaires du RSA de maintenir leur allocation RSA dans une limite de 140 heures de travaux saisonniers (cueillette des fruits, vendanges) sur une année glissante.

 

« Les employeurs agricoles souhaitant lancer des actions de recrutement à destination du public bénéficiaire du RSA peuvent contacter

les services de l’USAA, Mme Sandrine Fenaux au  03 23 22 50 22 ou par mail à  syndical@ma02.org . En cette période d’approche des premières récoltes, nos services sont totalement mobilisés pour la réussite de l’opération. » indiquent Jean-Yves Bricout, Président de l’Union

des Syndicats Agricoles de l’Aisne et Robert Boitelle, Président de la Chambre d’agriculture de l’Aisne. 

 

EN PLUS DU « RSA SAISONNIER », INCITER A L’EMBAUCHE AVEC LE « RSA EMPLOYEUR »

 

Le RSA « employeur » permet à une entreprise qui embauche un bénéficiaire du RSA de déclencher une aide à l’embauche.

Le Département de l’Aisne verse une aide à l’entreprise pour l’embauche d’un bénéficiaire du RSA en CDD de 6 mois minimum ou CDI.

 

L’aide mensuelle est fixée à hauteur de 88% d’un RSA socle (soit 492€ par mois), dans la limite de la durée du CDD ou 12 mois maximum dans le cas d’un CDI. A titre d’exemple, pour un salarié bénéficiant du RSA, rémunéré au Smic pour 35h hebdomadaire, le salaire brut chargé à hauteur de 1583 € sera minoré de 492€, soit un reste à charge de 1091 € par mois pour l’employeur.

 

Pour bénéficier de cette aide, les employeurs peuvent contacter l’agence Pôle Emploi en charge des offres d’emplois déposées pour

le « RSA saisonnier » ou Aisne Action Emploi, qui accompagne directement les publics éligibles à la mesure au 03 23 24 87 70.

 

Pour l’année 2020, 160 RSA « employeurs » seront cofinancés par le Conseil départemental, à destination des employeurs axonais.

Conseil départemental de l'Aisne


[Confinement] Le Département et l’Agence Régionale de Santé organisent la distribution des masques à destination des SAAD et        des SSIAD

02 avril 2020

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Depuis le début de la crise sanitaire,  le Président du Conseil départemental de l’Aisne sollicite des moyens de protection à destination des services d’aide à domicile de l’Aisne (Services d'aide et d'accompagnement à domicile (SSAD) et Services de soins infirmiers

à domicile (SSIAD).

 

Ces moyens étaient jusqu’à présent livrés ponctuellement par l’Agence Régionale de Santé ainsi que par la Préfecture de l’Aisne.

 

 

Désormais, un approvisionnement logistique est assuré régulièrement et pris en charge par l’Agence Régionale de Santé et

le Département. Ainsi, depuis ce mercredi, le Conseil départemental de l’Aisne assure la distribution de masques de protection

à tous les SAAD et SSIAD de l’Aisne.

 

39.500 masques ont été livrés à cet effet par l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France auprès du Groupement hospitalier

de territoire (GHT) de Soissons.

 

La distribution a été effectuée grâce à l’implication des services techniques du Département, notamment de la Direction Générale Adjointe des Affaires Sociales (DGAAS), qui ont ainsi fourni en dotation l’ensemble des partenaires, par l’intermédiaire des Centres Locaux d'Information et de Coordination (CLIC).

 

D’autres livraisons seront assurées chaque semaine.

 

Nicolas Fricoteaux « salue la mise en place de cette organisation rationalisée, qui permet un approvisionnement en masques répondant aux besoins de  l’ensemble de ses partenaires ».

Conseil départemental de l'Aisne


[COVID-19] Préfecture de la Marne. Appel aux couturières et couturiers

02 avril 2020

 

 

 

Couturières et couturiers indépendants, nous sollicitons d'urgence votre aide pour réaliser des blouses en coton pour le personnel soignant.

 

Ces blouses doivent être en coton, et lavables à 65°. Vous trouverez le patron ici : http://www.marne.gouv.fr/…/f…/Patron_blouse_hospitaliere.pdf

 

Les donateurs sont invités à prendre contact avec la préfecture aux adresses suivantes : nicolas.kieffer@marne.gouv.fr  ou hubert.sosson@marne.gouv.fr

Préfecture de la Marne

 


[Proximité] Les permanences tournantes du député Jacques Krabal suspendues

02 avril 2020

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

 

Confinement oblige, le député de l’Aisne Jacques Krabal et son équipe n’assurent plus

de permanences dans les communes de la 5ème circonscription.

 

« Pour autant, mon équipe et moi-même sommes constamment joignables pour toute problématique que vous pouvez rencontrer, qu'elle soit en lien avec la crise sanitaire ou de tout autre ordre. » précise le parlementaire.

 

 

 
 

Savoir +

Jacques Krabal. Courriel : jacques.krabal@assemblee-nationale.fr  Mobile : 06 24 03 44 88.

Jeanne Doyez-Roussel (suppléante du député). Courriel : jeanne.doyezroussel@gmail.com Mobile : 06 40 12 60 56.

Bertrand Varin (collaborateur du député en circonscription). Courriel : bertrand.varin@clb-an.fr Mobile : 06 77 36 29 23.

DB


[Hommage] Vallées-en-Champagne. La Chapelle-Monthodon. La cloche de l’église sonne de plus belle pour la première ligne

01 avril 2020

 

 

Depuis le 22 mars, la cloche de l’église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge de La Chapelle-Monthodon, commune déléguée de Vallées-en-Champagne, sonne deux fois dans la semaine pour rendre hommage à ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre l’épidémie du Covid-19.

 

Si au début de l’initiative les odoniens ont entendu un presque glas, il n’en a pas été de même en

ce mercredi 1er avril à 11 heures où les villageois ont eu droit à une belle volée tournante et au joli son

du double battement pendant dix minutes.

Soit le missionnaire du jour possède la technique pour tirer la corde, soit il s’améliore au fil des services.

DB

 


[Covid-19] Condé-en-Brie. La boulangerie s’adapte à la crise sanitaire

31 mars 2020

 

Commerce essentiel du bourg centre de Condé-en-Brie, la boulangerie Au Fournil de Condé chez Manue et Thierry s’adapte à la crise sanitaire.

 

« Nous utilisons des gants pour servir, expliquent les gérants, les baguettes sont directement emballées dès leur sortie du four. À partir de jeudi, nous allons mettre en place un système

de drive pour les clients qui ne souhaitent pas faire la queue. Il suffira de nous appeler pour commander et nous donner l’heure de passage. Nous voulons que notre clientèle reste satisfaite de nos services. »

 

 

Depuis ce mardi 31 mars, la boulangerie tient des points de vente itinérants dans trois communes voisines :

  • Le Breuil dans la Marne de 08h00 à 09h00,
  • Baulne-en-Brie de 10h45 à 11h30,
  • Saint-Agnan de 11h45 à 12h30.

Le prix du pain et de la viennoiserie est identique à celui affiché en boutique.

 

Au Fournil de Condé chez Manue et Thierry. 2 Rue de la Gare. 02 330 Condé-en-Brie. Tél : 09 54 90 73 52.

DB


Un protocole pour la réouverture potentielle des marchés alimentaires couverts ou non

30 mars 2020

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Les préfets peuvent accorder des dérogations aux maires qui souhaitent organiser un marché selon des règles strictes.

 

Un protocole sanitaire permettant de concilier les deux priorités du moment, sécurité sanitaire des populations et approvisionnement en produits frais a été validé par le Gouvernement.

DB

 

Télécharger
2020.03.26-INSTRUCTIONSMarches.pdf
Document Adobe Acrobat 122.9 KB
Télécharger
2020-03-26_Annexe1-GuideMethodologique.p
Document Adobe Acrobat 40.5 KB
Télécharger
2020-03-26_Annexe 4-Illustrations.pdf
Document Adobe Acrobat 841.5 KB


[Crise sanitaire] Un coup de pouce aux petits producteurs

29 mars 2020

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Les temps sont durs pour les petits producteurs.  Ces derniers, plombés par les mesures strictes mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19, s’organisent désormais pour faire face

à cette période rude.

Voici quelques bonnes adresses de l’ex canton de Condé-en-Brie, à l’attention des clients attachés

aux circuits courts : 

 

http://www.canardises.fr/

 

https://www.lachevreriedhauche.fr

 

http://www.anes-de-lomois.fr/

 

https://www.lareverdie.fr/

  

Au bourg centre de Condé-en-Brie, la supérette 8 à Huit met également en lumière les producteurs locaux.

DB avec DA


[Solidarité mobilisation] La Région Hauts-de-France rémunère                les volontaires qui seront mobilisés par l’ARS Hauts-de-France

29 mars 2020

 

 

Xavier Bertrand président du conseil régional annonce en lien avec Étienne Champion, directeur général de l’Agence Régionale de la Santé, que le conseil régional des Hauts-de-France a décidé de valoriser la mobilisation exceptionnelle des élèves infirmiers et aides-soignants.

 

 

 

Nous financerons l’indemnisation des élèves volontaires qui répondant sur le site dédié www.renfort-covid.fr, viendront renforcer

les équipes dans les hôpitaux ou les EHPAD. Les élèves infirmiers recevront 1400€ net par mois au lieu de 200€ habituellement pour

un stage, les élèves aides-soignants percevront 1000€.

 

Cela participe de la solidarité nationale et du soutien aux équipes de santé.

 

Dominique Moyse

Conseiller régional Hauts-de-France


Santé. Tour de chauffe pour le coronavirus

29 mars 2020

Pain acheté en boulangerie ou à la tournée chaque matin : Afin de prévenir toute contamination, l’Agence nationale

de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) conseille de mettre son pain 4 minutes au four à 63 degrés. D’après l’institut,

« ce geste simple divise par 10 000 le risque de transmission du coronavirus ». Sur ce coup-là, il va moins faire le fanfaron le satané virus.

DB


[Confinement] Attestation de déplacement dérogatoire #2

25 mars 2020

Le Ministère de l’Intérieur a mis en ligne la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire. Ce nouveau document prend

en compte les modifications annoncées dernièrement par le gouvernement.

 

Parmi les changements, une ligne a été rajoutée. Il est désormais obligatoire d’ajouter l’heure à laquelle vous quittez votre logement, en plus de la date et de la signature.

DB

Télécharger
attestation-deplacement-fr.pdf
Document Adobe Acrobat 134.4 KB
Télécharger
Justificatif_de_deplacement_professionne
Document Adobe Acrobat 65.4 KB


[Hauts-de-France] Les actions régionales face au Covid-19

24 mars 2020

L’édito de Dominique Moyse, conseiller régional Hauts-de-France.

 

Nous vivons une crise sanitaire sans égal, qui a et aura des conséquences sur nos vies personnelles et collectives. Il nous faudra en tirer toutes les leçons le moment venu et sans doute revoir nos priorités.

Mais pour le moment nous avons à gérer les effets immédiats de la crise du Covid-19, en particulier

en soutenant le secteur économique.

 

 

 

 

La Région leader en matière de développement économique se mobilise en priorité en soutien aux entreprises, artisans, commerçants, indépendants, agriculteurs en lien avec tous les acteurs concernés, car là encore c’est en agissant rassemblés que nous parviendrons

à surmonter ces moments si compliqués.

 

Je suis pour ma part mobilisé et disponible pour répondre aux questions de celles et ceux qui auraient besoin de notre soutien :  dominique.moyse@hautsdefrance.fr

 

Contact Dominique Moyse, conseiller régional Hauts-de-France :

Mobile : 06 71 03 44 61

Courriel : dominique.moyse@hautsdefrance.fr

 

 

Soutien régional : Pour les Hauts-de-France ce sont d’ores et déjà 50 millions euros débloqués pour abonder le fonds de premiers secours et HDF prévention : abonder des dispositifs existants nous permet de gagner du temps.

Nous allons mobiliser par ailleurs 230 millions d’euros de garanties bancaires, la Région a donné́ également son accord pour participer au dispositif d’État.

Le Président Xavier Bertrand souhaite une réponse sous 48 heures aux intéressés, n’hésitez pas à communiquer les informations suivantes ou/et à contacter la plateforme régionale joignable au 03 74 27 00 27 et entreprises@hautsdefrance.fr ( pour vos questions ou demandes).

 

Dispositif : Fonds 1er secours https://aidesenligne.hautsdefrance.fr/sub/extranet/dispositif-consulter.sub?sigle=F1PS

 

Dispositif : Hauts-de-France Prévention (PREV) en lien avec la CCI https://hautsdefrance.cci.fr/solutions/hauts-de-france-prevention/

 

Fonctionnement régional : le Conseil régional est en formation PCA (plan de continuation de l’activité́) : on garde l’activité́ normale

de la Région, et on fonctionne en télétravail uniquement pour assurer les subventions, l’aide aux entreprises avec les nouvelles aides (cela représente environ 800 personnes en télétravail sur 8000 agents, avec une volonté que la présence physique des agents soient

au niveau minimum). Les antennes régionales sont fermées.


Crise sanitaire du COVID-19 : Le Département de l’Aisne confirme        son soutien à tous ses partenaires

23 mars 2020

Face à la propagation du COVID-19, le Gouvernement a pris plusieurs mesures de confinement et de protection des populations. Ces mesures « barrières » impactent l’organisation de tous les évènements et actions des partenaires du Conseil départemental.

 

En cette période d’arrêt de toutes les activités non essentielles, ces partenaires ont plus que jamais besoin du soutien du Département, entre autres, notamment pour pouvoir rebondir après le terrible épisode de coronavirus.

 

L’examen du budget 2020 du Conseil départemental était programmé le 6 avril prochain. Toutefois,

en application des recommandations de l’État, cette séance ne pourra se tenir.

 

 

Le projet de loi « urgence sanitaire » récemment promulgué prévoit que soient attribués par décret, à titre dérogatoire et

dans des champs limités, des pouvoirs de décision exceptionnels et d’urgence pour les exécutifs des collectivités locales, afin que celles-ci puissent continuer à fonctionner.

 

Ainsi, même si les associations employeurs doivent pouvoir bénéficier des mesures d’accompagnement de l’Etat pour les entreprises (contact DIRRECTE hdF.continuite-eco@dirrecte.gouv.fr ou 03.28.16.46.88), dans le respect de ce futur décret, Nicolas Fricoteaux, Président du Conseil départemental, va affecter, dans les meilleurs délais, à ses partenaires, les moyens financiers qu’il devait proposer au budget 2020.

 

Cette mesure de solidarité financière est un soutien volontariste à la vie et l’animation locale dont tous les Axonais, et les acteurs locaux, ont besoin.

Conseil départemental de l'Aisne


[Entraide] Pargny-la-Dhuys. Un dispositif « courses » pour des administrés

23 mars 2020

Gaëlle Vaudé gère les administrés dans le besoin pendant la crise sanitaire.
Gaëlle Vaudé gère les administrés dans le besoin pendant la crise sanitaire.

 

Confinement oblige, la maire de Pargny-la-Dhuys, Gaëlle Vaudé, met en place un dispositif

« courses » pour les administrés « qui ne peuvent pas ou ne peuvent plus se déplacer ».

 

« J’ai demandé un partenariat avec la supérette 8 à Huit et la pharmacie Ramanitra de Condé-en-Brie, indique la maire, nous mettons des moyens en place. »

 

Ainsi, les habitants impactés ont la possibilité de passer leurs commandes auprès de ces deux commerces, soit le mardi matin, soit le jeudi matin. Gaëlle Vaudé s’engage à assurer elle-même

les livraisons, le mercredi matin et le vendredi matin.

Les modalités concernant notamment le réglement des achats ou la validité des ordonnances médicales, ont été précisées à la population.

 

« Je fais les choses de mon mieux avec mon cœur. » commente l’édile qui a été réélue au conseil municipal le 15 mars.

DB


[Covid-19] Hauts-de-France. Le conseil régional mobilisé et solidaire

21 mars 2020