Le bulletin météo du jour

 

    La météo en direct                 Webcam                        Les prévisions

Loading

L' actualité du quotidien

Château-Thierry. L’embellissement des bords de Marne se poursuit !

04 mars 2021

 

Dans la continuité des investissements réalisés en 2020 pour le réaménagement des bords de Marne, la Ville poursuit actuellement la réhabilitation de cet espace particulièrement attractif.

 

 

Après avoir planté 35 arbres et plus de 100 arbustes de Brasles au Port à sable l’année précédente, le service municipal des Espaces Verts s’attèle à l’embellissement du cadre des Bords de Marne. Divers arbres et arbustes ont ainsi été supprimés ou élagués pour éclaircir et redonner plus de visibilité au site. Auparavant, sombres et peu rassurant pour les promeneurs et les cyclistes ce lieu devient plus sécurisant.

 

Cet espace sera revégétalisé et sécurisé par la plantation de 16 nouveaux arbres comprenant des aulnes, des érables champêtres ou encore des bouleaux. Près de 400 massifs arbustifs et des vivaces colorés tels que du romarin, des géraniums, des chèvrefeuilles

ou encore des millepertuis seront également plantés pour sécuriser l’aire de jeux ainsi que la piste cyclable.

 

Ces essences locales, particulièrement adaptées au milieu naturel des bords de Marne, prolongeront le fleurissement déjà implanté

à proximité de la véloroute voie-verte.

 

Sébastien Eugène précise « Dans une démarche de transversalité écologique, l’équipe municipale s’est engagée à planter 300 arbres au cours du mandat. L’objectif est en bonne voie. Accorder plus de place au végétal en ville est une de nos priorités à l’heure où l’on doit tous se mobiliser pour préserver l’environnement et lutter contre le réchauffement climatique. Le nouveau visage des bords de Marne, plus agréable, sécurisé et propice à la détente, continue à se dessiner. Avec le beau temps et les vacances scolaires, la fréquentation actuelle du site nous laisse entrevoir une belle réussite. En quelque temps seulement, les bords de Marne sont en passe de devenir un pôle d’attractivité majeur pour notre ville et notre territoire. »

Ville de Château-Thierry


[Culture] 1er album de Wiliwaw : La campagne de contribution démarre très bien

04 mars 2021

De gauche à droite : Le duo Wiliwaw : Camille Bancel et Jean-Philippe Mary.
De gauche à droite : Le duo Wiliwaw : Camille Bancel et Jean-Philippe Mary.

 

La campagne de contribution participative lancée dimanche 28 février démarre très bien, avec 25 % du premier objectif atteints

ce jeudi 4 mars. Un grand merci aux 14 premiers contributeurs.

 

Toutes les infos se trouvent ici :

 

https://www.helloasso.com/associations/pop-s/collectes/1er-album-de-wiliwaw

 

N’hésitez pas à partager le lien avec vos proches. Vous pouvez retrouver la présentation des artistes ayant participé à l’album

sur notre site http://wiliwaw.fr/index.php/artistes/

 

Retrouvez également les photos, vidéos, actualités, artistes sur notre page Facebook https://www.facebook.com/thewiliwaw/

Elle compte 100 nouveaux abonnés depuis dimanche. Et si vous nous aidiez à atteindre les 200 pour la fin de la semaine ?! Partagez sans modération.

Jean-Philippe Mary

Crédit photo : Wiliwaw


[Environnement] Sud de l’Aisne. La RD20 est une poubelle

04 mars 2021

 

Chacun peut le constater et le déplorer : La RD20 est sale. Nul besoin d’attendre l’arrivée du printemps pour voir fleurir

des détritus sur cette route particulièrement fréquentée.

 

Du pot de yaourt à l'incontournable canette de bière en métal, en passant par la bouteille de Rosé, la bouteille de whisky, le masque

de protection, ou encore l’enjoliveur de roue : Des déchets divers autant que variés jonchent, toute l'année, accotements et fossés

de la départementale reliant Vallées-en-Champagne à Dhuys-et-Morin-en-Brie.

 

Que retiennent les touristes qui visitent le Sud de l'Aisne ? Des routes dégradées, déformées, parsemées  de détritus.

DB


Connigis. La mairie mise à contribution

03 mars 2021

 

À Connigis, la mairie va devoir une fois encore faire le tri sélectif au pied de la benne à verre située au cimetière communal.

 

Par ailleurs, certains n’ont pas encore compris que les bouteilles, pots et bocaux en verre sont à déposer dans les bornes d'apport volontaire, et non pas au pied de celles-ci.

Comme le disait Coluche, « même si on les secouait, on ne décollerait pas la pulpe du fond ».

DB


[Covid-19] Montmirail. Ouverture d’un centre de vaccination

02 mars 2021

 

Un centre de vaccination Covid-19 vient d’ouvrir à Montmirail dans le département de la Marne. Il est situé à la Salle des fêtes Roger Perrin, au 17 avenue Charles de Gaulle.

 

Le centre est ouvert :

  • les mardis et mercredis après-midi de 14h00 à 16h00 ;
  • le vendredi soir de 17h00 à 20h00 ;
  • le samedi matin de 09h00 à 12h00.

Étienne Dhuicq, maire de la Ville de Montmirail, indique que les rendez-vous sont à prendre sur Doctolib ou bien au 03 26 81 19 45,

le matin de 09h00 à 11h30.

DB

Crédit photos : ED


[Nature] Hauts-de-France Propres les 19, 20 et 21 mars

01 mars 2021

Le ramassage 2020 effectué sur le territoire de la commune déléguée de La Chapelle-Monthodon avait été un "millésime".
Le ramassage 2020 effectué sur le territoire de la commune déléguée de La Chapelle-Monthodon avait été un "millésime".

La 5ème édition Hauts-de-France Propres se déroulera les 19 (réservé aux scolaires),

20 et 21 mars 2021.

 

Si vous souhaitez participer près de chez vous au ramassage de déchets au bord des cours d’eau, en forêt, en ville ou à la campagne, consultez la carte interactive qui référence tous

les points de ramassage de la Région Hauts-de-France.

 

Pour ce qui concerne le canton d’Essômes-sur-Marne, les points de ramassage sont actuellement les suivants : Courtemont-Varennes, Essômes-sur-Marne, Lucy-le-Bocage

et La Chapelle-Monthodon, commune de Vallées-en-Champagne.

 

Zoom sur la quatrième édition des 6, 7 et 8 mars 2020

  • 49 000 participants recensés
  • 1229 points de ramassage organisés
  • 5263 m3 de déchets ramassés
  • 189 établissements scolaires mobilisés

 DB

 


[Culture] Appel à participation pour le 1er album des axonais Wiliwaw

28 février 2021

 

Nous voici dans la dernière ligne droite de la réalisation de notre premier album et vous invitons à en découvrir la vidéo

de présentation.

 

Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes pour réaliser cet album et sommes impatients de le partager avec vous et ainsi faire rayonner l'esprit Williwaw, autour duquel de nombreux artistes ainsi qu'une équipe de com se sont mobilisés. Nous vous invitons

à nous retrouver sur notre site et sur les réseaux sociaux. Par avance, nous vous remercions de "liker" et de partager.

 

Pour le lancement de cet album, nous souhaitons vous proposer un bel objet (CD cartonné avec livret des paroles et photos) et faire connaître notre univers grâce à  une campagne de publicité. Pour ce faire, nous avons besoin de vous !

 

Nous vous invitons à nous rejoindre dans cette belle aventure en participant à la campagne de financement participatif qui se déroulera

du 28 février au 28 mars 2021, en cliquant sur le lien suivant :

 

https://www.helloasso.com/associations/pop%20s/collectes/1er-album-de-wiliwaw

 

Vous y découvrirez les contreparties proposées, avec des surprises, et plein d'infos sur la réalisation de cet album.

Camille et Jean-Philippe

Wiliwaw

 

Savoir +

 

Wiliwaw

Site internet : http://wiliwaw.fr/

Profil Facebook : https://www.facebook.com/thewiliwaw


[Coup de pouce] Dormans. Cmataille : Une e-boutique pour les femmes qui ont des rondeurs

26 février 2021

 

 

 

 

 

À Dormans dans le département de la Marne, Séverine Caucanas vient de lancer Cmataille, une e-boutique pour les femmes qui ont des rondeurs.

 

« Je travaille dans le commerce depuis de très nombreuses années, confie Séverine Caucanas, j’ai côtoyé une grande diversité de métiers du secteur, comme la boulangerie, les jouets pour enfants, l’art de la maison, ou encore la mode pour toute la famille. Concernant ce dernier métier où j’étais vendeuse-conseillère de mode dans une enseigne française de distribution

de prêt à porter, j’ai toujours  rencontré des difficultés pour trouver des tenues vestimentaires adaptées à l’un des membres de ma famille. Du coup, j’ai décidé de créer mon entreprise

de vente de vêtements pour femmes de grande taille sur catalogue internet. »

 

 

 

 

 

 

 

Du 40-42 au 60

 

Top, tee-shirt, blouse fluide, tunique légère, gilet léger, robe fleurie, pantalon, pantacourt, soutien-gorge jusqu’au 125F, nuisette, chemise de nuit, etc... : Sur Cmataille, Séverine Caucanas propose des articles « à la dernière mode »,  adaptés aux besoins des femmes rondes, de la taille 40-42 à la taille 60, ainsi que des accessoires de mode.

 

La commerçante tient à souligner la présence du Made in France au catalogue, et également d’articles en coton Bio. Des nouveautés sont régulièrement présentées, comme actuellement la collection Printemps/Été 2021.

 

Les consommatrices qui ne sont pas connectées peuvent retrouver Séverine Caucanas le samedi matin sur le marché hebdomadaire de Dormans, place de Luxembourg. La commerçante sera bientôt présente sur le marché de plein air de Condé-en-Brie, dans le Sud

de l'Aisne. La réouverture de ce marché aura lieu dimanche 21 mars de 08h30 à 12h30, Espace de Sade.

 

Savoir +

 

Cmataille. Séverine Caucanas

Mobile : 06 30 36 86 63

Courriel : cmataille@gmail.com

Site internet : https://www.cmataille.com/

Profil Facebook

DB

Crédit photo : SC


Guide des fondations 2020. Un outil à destination des acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire

26 février 2021

 

La Chambre Régionale de l'ESS Hauts-de-France vous présente l’édition 2020 du «Guide des fondations» réalisée dans

le cadre d’un soutien de la fondation MACIF.

 

Le Guide répond à la nécessité pour les entreprises de l’ESS, en première ligne des grands enjeux de notre société, de faire face

aux multiples impacts de la crise sanitaire.

 

Ce guide est un véritable outil à destination des acteurs de l’ESS pour les accompagner dans la levée de fond et leur permettre d’identifier rapidement et efficacement les fondations susceptibles de les soutenir et correspondant à leurs besoins et attentes.

 

Comment ? A travers les éléments de méthode (rappel des enjeux du mécénat, typologie des fondations, conseils pour solliciter

une fondation, présentation d’outils d’appuis à la stratégie de mécénat, …) et les fiches descriptives de fondations nationales et régionales soutenant des projets sur le territoire mises à disposition dans ce document.

 

Le « Guide des fondations » s’inscrit dans la continuité des travaux de sensibilisation et de valorisation des outils financiers menée

par la CRESS HDF : création d’une rubrique dédiée aux outils financiers sur la plateforme www.esshdf.org, recensement des appels

à projets sur le site www.appelaprojets.org.

 CRESS HDF

Télécharger
guide-fondations-esshdf-2020 (002)(2).pd
Document Adobe Acrobat 2.0 MB

[Couverture mobile] Monthurel. Le pylône SFR sera finalement implanté aux Crochets

25 février 2021

 

À Monthurel, le pylône devant améliorer le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile SFR, sera finalement implanté

aux Crochets, un lieu-dit éloigné du bourg.

 

Le projet initial prévoyait l’installation du pylône d’une hauteur de 42 mètres, au bord de la RD85, à 90 mètres des premières habitations du village. Cela avait provoqué un tollé de la part de l’équipe municipale pilotée par le nouveau maire Vincent Vérot, élu lors de l’élection municipale du 15 mars 2020.

 

« Nous avions une solution ne présentant pas de nuisances à proposer au projeteur, confie Vincent Vérot, du coup, nous avons eu l’appui

du député Jacques Krabal et de la conseillère départementale Anne Maricot et cela a abouti. »

 

Le pylône sera donc érigé au lieu-dit Les Crochets, sur les hauteurs de la commune. Pour cela, la mairie monthurelloise a vendu

une petite partie d’une parcelle communale au projeteur Hivory, société revendiquée en juin 2018 comme la plus grande société

de tours de télécommunications indépendante en France et la troisième en Europe.

Toutefois, l’arrivée prochaine d'Hivory dans le giron du géant espagnol Cellnex a été annoncée début février par le magazine ZDNnet. Selon le magazine spécialisé, sur le marché français ne resterait plus désormais que TDF et la future TowerCo d'Orange France pour faire face à Cellnex.

 

À Artonges, le pylône de téléphonie mobile est situé face au silo.
À Artonges, le pylône de téléphonie mobile est situé face au silo.

 Jamais deux sans trois

 

En 2014, la 4CB (Communauté de communes du canton de Condé-en-Brie) avait proposé trois dossiers d’implantation de pylônes au Conseil général de l’Aisne dans le cadre de l’amélioration du réseau mobile. Les communes concernées étaient Artonges, Saint-Eugène et La Chapelle-Monthodon. Chaque dossier était motivé.

 

Depuis fin 2019, un pylône est opérationnel à Artonges, commune historique de Dhuys-et-Morin-en-brie. Il est permis de penser que la commune de Saint-Eugène sera remplacée 

par celle de Monthurel. Ces deux bourgs se font presque face dans la Vallée du Surmelin.

 

 

 

Quid de la commune de La Chapelle-Monthodon, devenue le 4 janvier 2016, une commune déléguée de Vallées-en-Champagne ?

 

« Nous avons un réel besoin d’une amélioration du réseau mobile, lance une valcampanienne, il y a de plus en plus de transactions qui

se font par réception de SMS. À chaque fois, je dois envoyer mon mari au cimetière pour récupérer un code. Il me le transmet ensuite de là-bas, car la durée des transactions est limitée. Cela est vraiment pénible. »

 

Nul doute que cette doléance sera portée aux candidats du canton d’Essômes-sur-Marne à l’élection départementale de juin prochain.

 

Le Conseil départemental de l’Aisne indique « qu’en 2019, l’Aisne a reçu une dotation de 9 nouveaux sites à construire (antennes ou pylônes) dont l’implantation est décidée par le président du Conseil départemental et le préfet. Pour déterminer l’implantation exacte des sites, des études sont menées. Pour 2020, l’Aisne a reçu une dotation de 10 nouveaux pylônes ».

DB


Région de Saint-Quentin. Tournées du camion des consultations itinérantes de P.M.I.

24 février 2021

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

 

 

 

Les tournées du camion des consultations itinérantes de P.M.I. (protection maternelle et infantile) dans la région de Saint-Quentin au cours du mois de mars 2021.

 

 

 

 

 

ETREILLERS : vendredi 5 mars à 09h15

LEHAUCOURT : mercredi 10 mars à 09h15

FLAVY-LE-MARTEL : jeudi 11 mars à 09h00

SERAUCOURT-LE-GRAND : jeudi 11 mars à 13h45

BEAUREVOIR : lundi 15 mars à 09h15

RIBEMONT : mardi 16 mars à 09h15

MOY-DE-L’AISNE : vendredi 19 mars à 09h00

Conseil départemental Aisne


[Élection départementale] Pas de remplaçants, restriction territoriale : Irina Stenzel et Jérémy Pis mettent les choses au point

22 février 2021

De gauche à droite : Jérémy Pis et Irina Stenzel, "Ensemble pour notre territoire", devant le Château de Condé.
De gauche à droite : Jérémy Pis et Irina Stenzel, "Ensemble pour notre territoire", devant le Château de Condé.

 

Suite à la mise en ligne de la candidature du binôme Irina Stenzel et Jérémy Pis à l'élection départementale 2021, une lectrice s’est étonnée que la rédaction passe sous silence d’une part, l’absence des remplaçants, et d’autre part, la restriction territoriale en faveur du secteur de Charly-sur-Marne.

 

Cette mise en lumière des candidats découle de la réception d'un communiqué adressé par le binôme. Sollicités par la rédaction,

Irina Stenzel et Jérémy Pis, candidats « Ensemble pour notre territoire », apportent les éléments suivants aux habitants du dit territoire.

 

« "...qu’ils n’avaient pas leurs remplaçants."  : Tout d’abord, les dates effectives des élections départementales ont été données par

le gouvernement il y a quelques jours, et peu de candidats sont aujourd’hui « déclarés » : donc pas de précipitation.

 

Ensuite une campagne électorale, c’est un temps privilégié pour affiner ses choix, ses stratégies, son programme : Si nous nous étions présentés

« au complet », certains auraient pu, à l’inverse, nous le reprocher.

 

Et enfin, rien ne dit que nous n’aurions pas nos remplaçants : Le temps de la réflexion est permis à chacun ou chacune pour prendre

les bonnes décisions.

 

"Le binôme n’est représenté que sur le secteur de Charly." : Lors des dernières élections départementales en mars 2015, les conseillers départementaux ont été élus dans de nouveaux cantons aux périmètres plus vastes pour permettre l’élection de binômes paritaires.

 

Certains peuvent regretter ce nouveau découpage et les noms des anciens cantons qui étaient pour beaucoup, le fruit de notre histoire républicaine.

 

Mais depuis 6 années nous sommes sur un nouveau canton, celui d’Essômes-sur-Marne.

 

Par ailleurs, est-ce que le lieu d’habitation prendrait le pas sur les qualités, compétences et ambitions des candidats ? Nous pensons à juste titre que non ! » 

DB


Plan départemental de l’habitat 2020-2025 : Construire l’avenir de l’Aisne

22 février 2021

De gauche à droite : Ziad Khoury, préfet de l'Aisne et Nicolas Fricoteaux, président du Conseil départemental de l'Aisne.
De gauche à droite : Ziad Khoury, préfet de l'Aisne et Nicolas Fricoteaux, président du Conseil départemental de l'Aisne.

 

 

 

 

 

Élaboré conjointement par l'État et le Département de l'Aisne, le Plan Départemental de l'Habitat (PDH) a été signé vendredi dernier par Nicolas Fricoteaux, président du Conseil départemental,

et Ziad Khoury, préfet de l'Aisne. Objectif : fixer le cap pour l’avenir du territoire.

 

 

 

 

 

 

 

L’Habitat est un élément phare de l’aménagement et de la structuration du territoire. Le volume, les caractéristiques et la qualité

de l’offre d’habitat contribuent à l’attractivité du département en améliorant la qualité de vie de ses habitants et en favorisant

le développement économique et social local.

 

Élaboré après un diagnostic approfondi, le PDH définit 9 orientations déclinées autour de 3 axes :

 

1)      Habitat et territoire

  • Favoriser l’accueil de nouvelles populations en renforçant l’attractivité des bourgs-centres,
  • Privilégier la connaissance et les interventions sur le parc public ou privé fragilisé,
  • Concentrer l’action sur la lutte contre la vacance.

2)      Habitat et population

  • Diversifier l’offre sociale et privée en favorisant les parcours résidentiels,
  •  Accorder une attention particulière aux ménages fragiles,
  •  Permettre le maintien à domicile des personnes âgées et handicapées,
  •  Accompagner les démarches des collectivités pour l’ancrage des gens du voyage.

3)      Habitat et développement durable

  • Veiller à une utilisation économe du foncier en favorisant la densification et en proposant de nouvelles formes d’habitat,
  • Encourager une approche globale de la question environnementale dans l’habitat.

Le PDH est un document de référence sur la situation de l’habitat. Il permet aux acteurs de l’habitat de connaître les effets de leurs différentes politiques et d’être en capacité de les réinterroger à tout moment.

 

L’objectif du PDH est de mettre en cohérence les politiques menées sur l’ensemble du territoire axonais. Collectivités et EPCI s'appuieront sur ces orientations lors de l’élaboration ou du renouvellement de leur PLH (Programme Local de l'Habitat).

 

Un observatoire de l’habitat, dont l’opérateur sera prochainement désigné, visera à alimenter les réflexions stratégiques menées

à l’échelle des territoires. Les études spécifiques ou générales menées annuellement seront partagées avec les acteurs de l’habitat

et les collectivités du département.

 

Politiques DÉPARTEMENTALES en faveur du logement

 

Le Conseil départemental met en œuvre une politique active en faveur du logement. Ces nombreux dispositifs et partenariats répondent notamment aux orientations du PDH.

 

1. Le Programme d’Intérêt Général Départemental (PIG)

 

Depuis le 1er juillet 2019, le PIG départemental vise la réhabilitation de 1 320 logements du parc privé en 3 ans, qu’il s’agisse

de logements indignes, énergivores ou qui nécessitent une adaptation au vieillissement ou au handicap. Ce programme concerne

les logements de propriétaires occupants ou de bailleurs privés.

 

2. L’Agence Immobilière Sociale de l’Aisne (AIS)

 

Depuis le 1er janvier 2020, le Conseil départemental soutient le développement de l’AIS  confiée à SOLIHA Aisne. L’AIS gère 250 logements du parc privé et a pour objectif de capter 20 nouveaux logements par an. Cette agence permet de loger dans le parc privé des ménages en difficulté tout en apportant des garanties aux propriétaires et des possibilités de défiscalisation.

 

3. Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL)

 

Ce dispositif s’adresse aux ménages en difficultés. En 2020 :

  • 1 439 ménages ont été aidés pour accéder à un logement ou s’y maintenir,
  • 1 862 ont bénéficié d’une aide aux impayés d’énergie ou d’eau,
  • 700 ménages ont bénéficié d’un accompagnement social spécifique.

Un soutien particulier est apporté aux publics en grande difficultés, comme les victimes de  violences conjugales, les retraités modestes ou les travailleurs précaires.

 

Des dispositifs sont dédiés à la lutte contre la précarité énergétique et l’habitat indigne : visites conseils sur l’utilisation de l’énergie

et de l’eau, diagnostics thermiques des logements, ateliers éco gestes, formation au repérage des situations d’habitat indigne et

de précarité énergétique… Depuis 2003, plus de 4 000 logements ont fait l’objet d’un contrôle de décence. 

 

4. Partenariat avec l'OPAL 02 

 

Un plan d’actions annuel est conclu entre le Département et l’office définissant les engagements financiers du Conseil départemental pour les projets identifiés (environ 1,5 M€ chaque année).

 

Le Département accompagne les opérations de construction et de réhabilitation des logements sociaux et de logements intermédiaires (pour personnes âgées et/ou handicapées). Dans le cadre du dispositif Ma Maison dans l’Aisne, le Département finance une partie

du foncier et de sa viabilisation afin de faire diminuer le coût d’acquisition pour l’accédant.

 

            5. Partenariat avec SOLIHA Aisne

 

Le Conseil départemental accompagne l’association SOLIHA Aisne dans le cadre de ses missions d’information et de conseil en direction des particuliers et des collectivités à hauteur de 350 000 €/ an.

 

Le Département finance et/ou accompagne :

  • les Espaces conseils Faire (ex espaces infos énergie) qui apportent des conseils neutres sur la maîtrise de l’énergie,
  • les permanences cantonales d’information sur les questions liées au logement.

En 2019, SOLIHA Aisne a tenu 852 permanences et accueilli 2 262 ménages.

Conseil départemental Aisne

Crédit photos : Conseil départemental Aisne


Sud de l’Aisne. Alimentez la malle à graines afin de booster                        la biodiversité

22 février 2021

 

Souvenez-vous, c’était en 2012, la malle à graines du Sud de l’Aisne prenait son envol. Elle a bien vécu pendant huit ans. Nous ne savons pas trop comment, mais aujourd’hui, elle a encore beaucoup à donner ( vos apports, les dons de Germinance, Biaugerme, Terres Vivantes, La Boîte à Graines... ).

 

D’une poignée de personnes motivées à l’origine, nous sommes devenus ce que j’appellerai une famille, celle des semeuses et

des semeurs de graines.

Pendant tout ce temps, nous avons donné, planté et redonné. La malle a été gérée tranquillement et à son rythme, sans structure particulière. Aujourd’hui, l’idée est de booster la biodiversité avec des semeuses et des semeurs volontaires  pour planter, récolter, manger et alimenter la malle de graines, celles que l’on peut resemer, fidèles à leurs ancêtres.

 

2021 sera encore une année de  libération des semences, tout est gratuit comme d ‘habitude !

 

La prochaine ouverture de la malle aura lieu samedi 13 mars 2021, entre 10h00 et 12h00, lors du Marché Bio à la Ferme de la Genevroye à Rocourt-Saint-Martin . Semeuses et semeurs : Si vous pensez pouvoir planter cette année quelques variétés de la malle,

je vous propose de vous faire connaitre sur cette adresse doador@club-internet.fr.

L’important c’est d’aimer, mais c’est aussi de planter !

Benoît Perin et l’équipe de la malle à graines


Épaux-Bézu. Une mobilisation de la commune et des parents d’élèves contre la fermeture d’une des classes

21 février 2021

 

Une information sur le site du syndicat SNUIPP-FSU annonce la fermeture de 37 classes dans l’Aisne. L’école d’Épaux-Bézu figure dans la liste.

 

Pour le maire de la commune Étienne Haÿ, « L’État paie des caméras de vidéosurveillance... et ferme des écoles ? » Retrouvez ci-dessous le communiqué de l'édile.

DB

 

Télécharger
communiqué de presse.pdf
Document Adobe Acrobat 61.1 KB

Salon régional de l’Agriculture : la plus grande ferme des Hauts-de-France

20 février 2021

 

Du 27 février au 7 mars, suivez le salon régional de l’agriculture sur la chaîne YouTube de la Région et sur le site dédié : salonagriculture.hautsdefrance.fr

Région Hauts-de-France


Condé-en-Brie. Les aventures d’Abricot, le lapin de Pâques : le dernier livre pour enfants de Kristel Le Chantoux

19 février 2021

 

 

Kristel Le Chantoux publie Les aventures d’Abricot, le lapin de Pâques. Ce livre écrit

pour un public enfant, est le septième en deux ans de l'autrice-griotte condéenne.

 

" Abricot n'est pas un lapin comme les autres. C'est un lapin de Pâques. Mais alors qu'il doit livrer ses œufs, de nombreuses péripéties le retardent. Seront-ils livrés à temps ? "

 

Les aventures d’Abricot, le lapin de Pâques, est disponible au prix de 13 euros sur le site www.legrenierdeshiboux.com

Kristel peut dédicacer l’ouvrage de 24 pages, selon votre souhait.

DB

 

Savoir +

 

Kristel Le Chantoux

Mobile : 07 68 33 43 56

Courriels : kristellechantoux@gmail.com / legrenierdeshiboux@gmail.com

Site internet : www.legrenierdeshiboux.com


Télélion : une plateforme téléphonique solidaire

15 février 2021

 

Télélion : « Partout où il y a un besoin, il y a un Lion ». Les Lions Clubs du Grand Est, district 103 Est, forts de leurs 2500 membres et 115 clubs, mettent en place une plateforme téléphonique pour répondre et venir en aide aux particuliers,

aux étudiants et aux structures d’aides ou de soins.

 

 

Il suffit de composer le N° Vert 08 05 38 17 11 (appel gratuit) mis à disposition du lundi au vendredi de 08h00 à 20h00.

 

Cette plateforme, qui n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux, est tenue exclusivement par des membres d’un Lions Club, qui feront leur possible pour apporter une réponse adaptée.

FC


Dormans. Des cartes pour fêter les grands-mères de l’EHPAD le 7 mars

14 février 2021

À vos plumes ! La Maison de la Presse Eva’sion de Dormans organise Le Courrier du Cœur, en partenariat avec l’EHPAD

de la commune. L’opération consiste à égailler la fête des grands-mères qui aura lieu le 7 mars prochain.

 

En raison des conditions sanitaires, les aînées de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de Dormans n’auront pas la chance d’avoir une visite ce jour-là. Le principe de l’opération est donc de retirer une carte auprès de Laëtitia da Silva,

la gérante de la Maison de la Presse Eva’sion, puis d’écrire un petit mot ou de faire un dessin.

 

Il suffit ensuite de rapporter sa carte à la librairie avant le 1er mars. Les cartes seront ensuite déposées à l’EHPAD où le personnel

prendra alors en charge la distribution aux résidentes, le jour de la fête des grand-mères.

 

Petits ou grands, la Maison de la Presse Eva’sion et l’EHPAD de Dormans comptent sur vous !

DB