Le bulletin météo du jour

 

    La météo en direct                 Webcam                        Les prévisions

Loading

L' actualité du quotidien

Dormans. Les caisses à savon ont séduit le public

24 juin 2019

 

 

 

Il y avait foule et il faisait très chaud, dimanche 23 juin, sur la Vassy-Vassieux, la première course de caisses à savon organisée par l’association Les Musicales de Dormans.

 

L’événement a plu. Des caisses à savon  en tous genres ont dévalé

les 1200 mètres de la départementale D218 entre les hameaux de Vassy et Vassieux, sous les encouragements des spectateurs. Un radar installé

à mi-parcours a contrôlé une caisse à savon à 55km/h. Une vitesse impressionnante pour un petit engin sans moteur.

 

 

Partant derrière les caisses à savon, les pilotes du Team Dream Drift, de Meaux dans le département de Seine-et-Marne, ont offert

des acrobaties au public au guidon de leurs drifts trikes, des tricycles de l’extrême.

Cette première édition a suscité de l’envie auprès de plusieurs spectateurs présents le long du parcours. « Vous me donnerez

le règlement technique » lance un artisan du Sud de l’Aisne, « Je veux en construire une pour rouler, ici, l’année prochaine. »

 

Quant aux pilotes des caisses à savon, ces derniers ont apprécié la longueur et le profil du parcours. Une chicane puis un rond-point fleuri, non pas de gilets jaunes mais d’un landau ancien par l’association du fleurissement de Dormans et ses hameaux, ont pigmenté

la descente. L’an prochain, les organisateurs envisagent la pose d’un dos d’âne afin de donner un coup de boost aux engins.

 

Les caisses à savon ont la cote dans le département de la Marne. La troisième édition de la Descente du Menhir se déroulera,

dimanche 30 juin, à Fismes. Le bourg de Cerseuil accueillera, samedi 21 juillet, des caisses à savon en semi nocturne.

Damery proposera, les 12 et 13 octobre, une course de caisses à savon pour la seconde année consécutive. De quoi réjouir pilotes et public sur des parcours aussi différents que spectaculaires.

DB


Laon. Rencontre/Échange " Dessinons ensemble la ville de demain "

21 juin 2019

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre du programme Action Cœur de Ville, la Ville de Laon organise

une rencontre/échange ouverte à tous les Laonnois afin de les inviter à s'exprimer

sur les actions à mettre en œuvre pour revitaliser le Cœur de Ville.

 

Rendez-vous le jeudi 27 juin 2019 à 18h00, Amphithéâtre de la Chambre d'Agriculture,

1 rue René Blondelle à Laon. Entrée libre. Ouvert à tous.

JR

 


Villeneuve-sur-Fère. Le jeune homme Paul à la Maison de Camille et  Paul Claudel

21 juin 2019

 

La Compagnie du Souffle 14 vous fait découvrir un jeune Paul Claudel dans une adaptation théâtrale inspirée de ses œuvres.

Rendez-vous samedi 29 juin à 20h00 dans le jardin de la Maison de Camille et Paul Claudel, à Villeneuve-sur-Fère (gratuit).

 

La Maison de Camille et Paul Claudel vous invite à découvrir un Paul comme vous ne l’avez jamais vu : un jeune homme tempétueux et passionné, en proie aux espoirs et aux désirs,

à la nostalgie et aux conflits. La pièce de théâtre Le jeune homme Paul est une rencontre entre un comédien d’aujourd’hui et un écrivain du siècle dernier.

Elle se veut aussi un regard critique sur la jeunesse de l’écrivain, de son adolescence au lycée Louis le Grand en 1884, jusqu’à son voyage en Chine en 1904, de Tête d’Or à Partage de Midi.

 

Écrite et interprétée par Laurent Contamin et mise en scène par Lorena Felei de la Compagnie du Souffle 14, cette pièce n’est pas une biographie mais une interprétation, un vibrant hommage théâtral, libre et subjectif. Dans une mise en scène sobre, à travers sept épisodes clés de la vie du dramaturge, ce seul-en-scène souligne l’extraordinaire modernité du style

de Paul Claudel.

 

 

La représentation aura lieu le samedi 29 juin, à 20 h 00, dans le jardin de la Maison, à la lumière du soleil couchant. En cas de pluie,

la commune de Villeneuve-sur-Fère ouvrira les portes de l’église. Entrée gratuite.

 

Maison de Camille et Paul Claudel. Ouverte du 2 mai au 31 octobre / du mercredi au dimanche. Horaires des visites : de 10h30

à 12h30 et de 13h30 à 18h00. Entrée adulte : 4€ / de 12 à 18 ans : 3€ / gratuit pour les - de 12 ans. Tél : 03 23 71 94 72.

contact@maisonclaudel.fr

www.maisonclaudel.fr

facebook.com/maisoncamillepaulclaudel

CARCT


Condé-en-Brie. RÉCONCILIATIONS, une exposition de  ​Florence de Bretagne

19 juin 2019

 

 

 

L’artiste internationale Florence de Bretagne expose au Château de Condé,

du samedi 29 juin au vendredi 1er novembre 2019, dans le cadre du Séjour

des Réconciliations Champagne Patrimoine Mondial.

 

En une quinzaine de tableaux dont certains de grandes dimensions, trois thèmes,

trois formes de réconciliations seront abordées à Condé : - Les animaux comme

le tableau "In Awe" qui illustre l'affiche de l'événement, qui sont le symbole

de vertus particulières - Les semences : véritable signature de l'artiste, ses tableaux

" semences " symbolisent l’espoir, le changement, la fécondité - La France,

ses paysages typiques et lieux incontournables comme les vignobles et monuments.

 

L’inauguration de l’exposition se déroulera samedi 29 juin à 10h45 en présence

de l’artiste. Accès gratuit exceptionnel de 10h45 à 12h00 pour l'inauguration. Par la suite, l'accès à la salle du Ministre où seront exposées les œuvres de Florence de Bretagne sera inclus dans les droits d'entrée.

 

 

 

 

 

Exposition RÉCONCILIATIONS. Château de Condé. Demeure des Princes. 4 rue du Château. 02 330 Condé-en-Brie. 

Tous les jours, sauf le lundi, de 14h30 à17h30. Tél : 03 23 82 42 25.

Tarif : l'accès à la salle du Ministre où seront exposées les œuvres de Florence de Bretagne est inclus dans les droits d'entrée.

AyR

 

Semences

Les tableaux " semences" symbolisent l’espoir, le changement,

la fécondité.

 

Condé, maison des champs

La France, ses paysages typiques et lieux incontournables comme les vignobles et monuments.

 


Florence de Bretagne (ESCP / EnsAD-Paris) est née en France. Cette artiste internationale vit aujourd’hui en Californie

depuis 2005. Elle a exposé ses tableaux notamment au NUMU de Los Gatos en Californie, au MOMA à San Francisco,

dans la galerie Living with Art à New York... Les peintures de Florence de Bretagne font partie de nombreuses collections privées et publiques de par le monde (Japon, nombreux pays d’Europe, États-Unis, Brésil, Mexique, etc).

 


[CARCT] Zoom sur l’Aiguillage, le nouveau siège de l’Agglo

18 juin 2019

L’ensemble des services de la Communauté d’Agglomération de la région de Château-Thierry  sera réuni, à partir du 28 juin,

à l’Aiguillage, face à la gare de Château-Thierry.

Le public a pu découvrir le nouveau siège de l’Agglo, lors des portes ouvertes qui se sont déroulées samedi 8 juin.

DB

Crédit photos : Benji


Dormans. Environ 400 pompiers au 113ème congrès départemental

16 juin 2019

Après Montmirail en avril 2018, la Ville de Dormans a accueilli, samedi 15 juin,

le 113ème congrès de l’union départementale des sapeurs-pompiers de la Marne, dans le cadre de la journée nationale des sapeurs-pompiers.

 

Démonstrations, défilé en ville à pied et motorisé, exposition de matériels, remise

de médailles, galons et diplômes, hommages : Le grand rassemblement des pompiers

et jeunes sapeurs-pompiers venus de Châlons-en-Champagne, Dormans, d’Épernay,

de Mareuil-le-Port, Reims-Marchandeau, Suippes, Warmeriville, a mis en lumière le travail et l’engagement des acteurs du secours et du feu.

 

 

Placée sous la présidence de Denis Conus, préfet de la Marne et Christian Bruyen, président du Conseil départemental de la Marne,

la cérémonie qui s’est déroulée à l’arrière du château de Dormans a rassemblé de nombreuses personnalités, notamment le Colonel hors-classe Jérôme Vincent, chef du corps départemental et directeur du Service d’incendie et de secours de la Marne, le Capitaine Hubert Degremont, président de l’Union départementale des sapeurs-pompiers de la Marne, Hervé Chabaud, président de la section départementale de la Marne de l’association des membres de l’ordre national du Mérite, Michel Courteaux, maire de Dormans,

Éric Girardin, député de la Marne et Yves Detraigne sénateur de la Marne.

 

En préambule aux dépôts de gerbes de fleurs en hommage aux sapeurs-pompiers de la Marne morts en service commandé,

aux très nombreuses remises de distinctions, et aux allocutions, le Commandant Rodolphe Chapelot, commandant des troupes,

a passé une dernière inspection.

 

Cette rencontre entre sapeurs-pompiers professionnels, volontaires et le public a été une vitrine pour le service départemental d’incendie et de secours et le département de la Marne.

 

Le Capitaine Hubert Degremont est natif de Saint-Quentin dans le département de l'Aisne.
Le Capitaine Hubert Degremont est natif de Saint-Quentin dans le département de l'Aisne.

 

 

 

Union départementale des sapeurs-pompiers de la Marne

 

Quelques chiffres évoqués lors de l’assemblée générale de l’Union départementale des sapeurs-pompiers de la Marne qui s’est tenue, samedi 15 juin, à Dormans.

 

 

 

 

 

 

. Le nombre d’adhérents, 5528, est en légère baisse par rapport à l’année 2018 (moins 64 adhérents).


. Les cotisations pour l’année 2020 ne subiront pas d’augmentation, malgré un déficit de 8601 euros sur 2018.


. Le service formation grand public a délivré 1100 diplômes PSC1, prévention et secours civiques de niveau 1 et SST, sauveteur secouriste du travail.


. Plus de 30 000 euros ont été remis par les sapeurs-pompiers à l’Œuvre des pupilles orphelins de sapeurs-pompiers. Cette association vient en aide aux 1350 enfants pris en charge dont 15 enfants dans le département de la Marne.


. Plus de 12 000 euros ont été remis au Téléthon à la suite d’animations organisées par les sapeurs-pompiers.

 

Créée le 8 juillet 1894 à Châlons-sur-Marne, l’Union départementale des sapeurs-pompiers de la Marne regroupe sapeurs-pompiers volontaires, professionnels, jeunes, anciens et personnels administratifs et techniques du service départemental d’incendie et de secours de la Marne. L'association est présidée par le Capitaine Hubert Degremont.

DB

 


[Exposition] Trélou-sur-Marne. Lumière, gaité, couleurs au Champagne Météyer

14 juin 2019

De gauche à droite : Colette Garcia Profumo et Anna Météyer.
De gauche à droite : Colette Garcia Profumo et Anna Météyer.

 

Colette Garcia-Profumo expose ses acryliques, depuis jeudi 13 juin,

au Champagne Météyer Père et Fils à Trélou-sur-Marne.

L’artiste-peintre, qui habite dans le département du Loiret, est venue travailler  dans le Sud de l’Aisne afin de préparer cette exposition.

 

« Je suis née en Algérie et comme vous pouvez le constater, mes couleurs viennent du Sud » lance la peintre, « Je suis venue ici pendant sept jours au cours desquels  j’ai fait des croquis à la sanguine sur Trélou, Mont-Saint-Père. J’ai travaillé ensuite pendant cinq mois dans mon atelier, d’après les croquis de mon séjour, sur ce qui m’a interpellée. »

 

 

 

Les visiteurs qui découvriront les toiles de Colette Garcia Profumo accrochées ou posées, ici et là, dans la galerie d’Anna et Franck Météyer, seront sans doute eux aussi interpellés en observant, notamment, Mont- Saint-Père et son église sous un soleil implacable.

 

Exposition Colette Garcia-Profumo. Jusqu’au 4 octobre 2019. Maison de Champagne Météyer Père et Fils. 39 rue de l’Europe.

02 850 Trélou-sur-Marne. Tél : 03 23 70 26 20.

 

Une drôle de bête de plus de deux mètres de haut, habillée d’une jolie fourrure jaune, était présente lors du vernissage de l’exposition.

 

Il s’agissait du lama, la mascotte de la start-up Actizzy, une plateforme de réservation d’activités culturelles, sportives, ou gastronomiques, pour l’ensemble de la Région Hauts-de-France.

A noter qu’en réservant une activité sur le site Actizzy, le client réalise une bonne action : Une partie du prix de chaque ticket est reversée pour la préservation

des monuments des Hauts-de-France.

DB


Trélou-sur-Marne. Fermeture provisoire de la maison de retraite

14 juin 2019

La maison de retraite se situe dans un petit lotissement à la sortie du bourg.
La maison de retraite se situe dans un petit lotissement à la sortie du bourg.

 

De par sa configuration et sa localisation dans 5 communes différentes, l’EHPAD de la Communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry souffre d’un manque d’attractivité vis-à-vis des professionnels de santé ce qui l’oblige à fermer provisoirement

l’un de ses sites.

 

 

La Communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry gère depuis janvier 2017 un Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. Composé de 5 sites, l’établissement accueille plus de 70 personnes âgées. Comme de nombreux EHPAD de France, celui de la Communauté d’agglomération rencontre de grandes difficultés de recrutement. En effet, le manque

de vocations et de reconnaissance des métiers d’aide à la personne met en difficulté de nombreuses collectivités. Elle se voit dans l’obligation de fermer le site de Trélou-sur-Marne pour l’été. Cette décision, prise lundi 10 juin 2019 prendra effet au 1er juillet pour permettre aux résidents, aux familles, aux agents et à l’administration de s’organiser.

 

Depuis plusieurs années, l’EHPAD de la Communauté de communes de Condé en Brie, devenue après la fusion avec les collectivités voisines, Communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry, est confronté à des difficultés de recrutement. Attentives à cette situation, l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France et le Conseil départemental de l’Aisne ont réalisé une inspection sur

les 5 sites de l’EHPAD au printemps 2019. Consciente de la situation complexe de l’établissement, l’agglomération privilégie la qualité

de l’accueil de ses résidents avant la période d’été qui arrive, cruciale pour les familles.

 

Des difficultés qui ont des conséquences sur la qualité de la prise en charge des résidents.

 

De par sa configuration et sa localisation dans 5 communes différentes, l’EHPAD de la Communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry souffre d’un manque d’attractivité vis-à-vis des professionnels de santé qui s’est traduite par l’absence de candidatures aux postes de direction, d’encadrement, d’infirmiers et d’emplois qualifiés. Malgré un appel aux professionnels de la Marne, lancé

en mai, ces postes n’ont pas été pourvus. Les agents en poste à ce jour, déjà très sollicités tout au long de l’année sur les 5 sites,

ne pourront pas assurer les soins et l’accompagnement exigés plus longtemps. D’autant que la période estivale ne facilite pas leur repos, indispensable pour assurer leurs missions quotidiennes. Cette situation induit des risques majeurs dans la prise en charge

des résidents.

 

Une décision collective

 

C’est dans ce contexte qu’en mai 2019, les maires des 5 communes et les élus communautaires ont fait le point avec le Conseil départemental et l’ARS pour envisager les meilleures solutions pour les résidents, leurs familles et les agents. La fermeture provisoire d’un des sites permet en effet de regrouper les salariés sur les autres sites et de disposer d’équipes complètes, efficaces et mieux organisées. Les 4 autres sites disposent au total de 75 places, permettant d’accueillir les personnes prises en charge à Trélou avec

le respect des exigences réglementaires en matière de qualité, sécurité et humanité.

 

Pourquoi le site de Trélou-sur-Marne ?

 

Au regard des critères établis par l’ARS Hauts-de-France, le choix de fermeture s’est porté sur le site de Trélou-sur-Marne. Taux de dépendance, nombre de résidents, origine géographique, localisation du médecin traitant ainsi que le temps de trajet domicile-travail de nos agents... en application de ces critères, le site de Trélou-sur-Marne fermera à compter du 1er juillet prochain.

En effet, ce site a le taux d’occupation le plus bas avec 11 résidents pour 15 places disponibles. Le taux de dépendance est inférieur aux autres structures (majorité de GIR4) et il présente une forte carence en personnel notamment l’absence totale d’aide-soignant. De plus les médecins traitant des résidents sont basés au cabinet médical de Dormans. Cela permet de ne pas rompre le suivi médical des résidents a contrario d’autres sites, comme celui de Marchais-en-Brie, en raison de la distance de route qui aurait été trop importante pour leurs déplacements.

 

Accompagner les résidents en lien avec les familles

 

Les familles ont été averties les premières et assurées de la bonne prise en charge de leurs proches, tant dans le transport vers

leur nouveau lieu de résidence que dans le quotidien. Conscient que ces changements d’environnement pour une personne âgée peuvent entrainer une perte de repères et une altération de l’état de santé, la situation individuelle de chacun des résidents

sera bien évidemment prise en compte et les services communautaires seront extrêmement vigilants quant à leur accompagnement. Leur transport se fera à bord d’un véhicule adapté aux personnes à mobilité réduite. Ceux nécessitant éventuellement d’être alités seront transportés à bord d’une ambulance privée. Les services de l’agglomération sont mobilisés afin que cette situation soit la moins perturbante pour les résidents.

 

Quels changements pour le personnel ?

 

S’agissant des personnels, les solutions les plus adaptées ont été proposées pour limiter les temps de trajet domicile-EHPAD.

Ils seront intégralement absorbés par les 4 autres sites qui fonctionnent eux aussi en flux tendu. Depuis plusieurs mois, les agents font leur possible pour assurer un service de qualité dans les 5 sites : ce rééquilibrage permettra à chacun d’être plus serein dans

son travail puisque les effectifs seront au complet.

 

L’avenir du site de Trélou-sur-Marne

 

Ce site bénéficie d’une structure accueillante à proximité des coteaux de Champagne. Si la conjoncture actuelle en matière de gestion du personnel est difficile, elle s’explique par le niveau d’exigence qui requiert le statut d’EHPAD, un établissement médico-social.

Une réflexion semble indispensable pour envisager le maintien et l’organisation des moyens pour répondre au mieux aux besoins

de la population. Une réunion stratégique est d’ores et déjà à l’agenda de septembre des élus pour envisager la meilleure solution

pour les administrés, les personnels et la collectivité.

CARCT


Château-Thierry. Un salon de Généalogie et d’Histoire les 28 et 29 septembre

13 juin 2019

Le Cercle généalogique de l’Aisne organise un salon de Généalogie et d’Histoire, samedi 28 et dimanche 29 septembre 2019, au Palais des sports de Château-Thierry.

 

Salon : Présence de nombreuses associations généalogiques et historiques, écrivains locaux, Francis Eyck et Michaël Sagniez, Eric Boutigny, etc.., des archives départementales de l’Aisne, atelier " Généalogie Junior ", reconstitution médiévale, professionnels, Family Search, le CDIP, associations d’entraide Le Fil d’Ariane, associations locales, artisans d’art, etc…

 

Thème et expositions : " Châteaux & Cathédrales dans l’Aisne, construction, destruction et reconstruction "

  • Les châteaux
  • Les édifices religieux (cathédrales, basiliques, abbayes, églises…)
  • Les Axonais pionniers en Nouvelle-France
  • " Les églises de l'Aisne et la Première Guerre mondiale " par le Club Généalogique de l’Artois

Conférences de Michel Sarter, directeur des Archives départementales de l’Aisne et

Jean-Christophe Dumain, archiviste.

 

 

Salon Généalogie et Histoire, Samedi 28 et dimanche 29 septembre 2019. De 10h00 à 18h00. Palais des sports. Avenue Jules Lefebvre. 02 400 Château-Thierry. L’entrée est libre.

Contact : www.cg-aisne.org  Courriel : email@cg-aisne.org

MJU


Ça va chauffer ! Aisne : un financement participatif d'envergure pour      le 1er parc solaire des Hauts-de-France

13 juin 2019

Dhamma Energy lance prochainement un financement participatif pour la construction de cinq centrales solaires qui seront

le plus important parc solaire des Hauts-de-France. Cette opération, dont l'objectif de collecte est de 800.000€, est réservée aux habitants de l'Aisne et des départements limitrophes. L'opération est en ligne sur www.lendosphere.com/samoussy

 

Un financement participatif réservé au territoire

 

Grâce au financement participatif, les Axonais et les habitants des départements voisins (Nord, Somme, Oise, Seine-et-Marne, Marne et Ardennes) auront la possibilité d'investir dans le parc photovoltaïque de Samoussy et d'Athies-sous-Laon et d'en financer en partie

la construction. Cela permet de mettre en place une épargne en circuit court et d'assurer des retombées économiques directes pour

les habitants du territoire d'implantation du projet.

 

Ils pourront prêter à partir de 100€, pour une durée de 5 ans. Le versement des intérêts est prévu tous les ans et le capital sera remboursé au bout des 5 années du prêt. L'objectif de la campagne est fixé à 800.000€.

Les modalités sont présentées sur la page : www.lendosphere.com/samoussy

 

Une reconversion dans le sens de la transition énergétique

 

Les centrales solaires vont être développées sur 100 des 280 hectares de l'ancien aérodrome Laon-Athies de l'OTAN. Ce projet a été conçu et mené en lien étroit avec les acteurs du territoire (élus, exploitants agricoles, etc.).

 

Pour Eric Delhaye, Maire de Laon et Président de la Communauté d'Agglomération du Pays de Laon : « Je suis très heureux que notre territoire accueille le plus important parc solaire de la Région et devienne autonome sur le plan énergétique avec les énergies renouvelables.

La proposition de mobiliser les citoyens et les acteurs du territoire pour financer le projet par du crowdfunding est innovante et permet de s'engager concrètement dans la transition écologique. Nous pouvons ainsi agir pour le développement durable de notre territoire en redonnant vie à une friche militaire à l'abandon. De même, le modèle vertueux de ce projet écologique et économique redonne espoir et envie et contribue à faire accepter la nécessaire transition écologique par les citoyens. »

 

Les centrales produiront 93 GWh par an, soit l'équivalent de la consommation domestique d'électricité annuelle de 40.000 foyers

(soit davantage que la population de la Communauté d'agglomération du Pays de Laon). Elles apportent une contribution essentielle pour l'atteinte d'un pilier de la 3ème révolution industrielle des Hauts-de-France, à savoir la couverture des besoins énergétiques régionaux par les énergies renouvelables d'ici 2050.

Le chantier débutera à l'été 2019 pour une durée d'un peu plus d'un an. Les prêteurs seront informés des actualités du chantier.

 

 

 

À propos de Lendosphere

 

 

Lendosphere est la première plateforme de financement participatif en prêts et en equity dédiée à des projets de développement durable. Depuis son lancement en décembre 2014, plus de 40 millions d'euros ont déjà été investis par des particuliers sur plus de 150 projets d'énergie renouvelable.

Lendosphere est agréée Conseiller en Investissements Participatifs et Intermédiaire en Financement Participatif auprès de l'ORIAS,

et régulée par l'AMF. Plus d'informations sur www.lendosphere.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, LinkedIn

 

Télécharger
Parcours investisseur Lendosphere.pdf
Document Adobe Acrobat 572.6 KB

 

 

À propos de Dhamma Energy

 

 

 

Dhamma Energy développe et exploite des centrales photovoltaïques au sol et sur toiture en France et dans divers marchés internationaux. À ce jour, Dhamma Energy a entièrement développé des projets photovoltaïques pour une puissance totale de plus

de 650 MWc et dispose d'un pipeline de plus de 2 GWc de projets solaires en développement en Europe, Amérique Latine et Afrique.

En France, Dhamma Energy a développé 40 MWc photovoltaïques qui sont déjà en service et a remporté 100 MWc aux derniers rounds d'appels d'offres. www.dhammaenergy.com

ML

Crédit photos : Dhamma Energy


[Culture] La Fiancée du Surmelin. Le 4ème  épisode est en préparation

12 juin 2019

La Fiancée du Surmelin, spectacle de théâtre participatif organisé par l’association Vallée du Surmelin, en collaboration avec

la Compagnie Le Diable à 4 pattes, sera joué au château de Mareuil-en-Brie dans le département de la Marne, vendredi 28 et samedi 29 juin, par les habitants de Condé-en-Brie et d’autres communes Surmelinoises.

Enthousiastes, certains habitants, ayant déjà vécu cette aventure lors des épisodes 1, 2 et 3, souhaitent poursuivre.

 

Des animations seront organisées autour de ce projet :

 

o vendredi 28 juin à 18h00, visite commentée de Mareuil-en-Brie sur inscription, spectacle à 20h00 au château de Mareuil-en-Brie.

Tarif : 7 euros adulte / 4 euros enfant. Repas après le spectacle sur inscription. Au menu : cochon à la broche, accompagnement, fromage, dessert. Tarif : 13 euros.  Enfant de moins de 12 ans : 10 euros. 


o samedi 29 juin à 17h00, visite commentée du village de Suizy-le-Franc et à 18h00, visite commentée de Mareuil-en-Brie sur inscription. À 20h00, spectacle " La Fiancée du Surmelin épisode 4 " au château. Tarif : 7 euros adulte / 4 euros enfant.

 

Les réservations sont ouvertes dans les mairies de :

 

o Mareuil-en-Brie. Contact : 03 26 59 25 74.  mairie.de.mareuil.en.brie@wanadoo.fr

o Condé-en-Brie. Contact : mairie.de.conde.en.brie@wanadoo.fr

NP


La commune de Dormans comptera-t-elle bientôt plus de poules pondeuses que d’habitants ?!

07 juin 2019

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.