Le bulletin météo du jour

 

My-Meteo.fr

    La météo en direct                 Webcam                        Les prévisions

Loading

L' actualité du quotidien

[BLACK FRIDAY] Shopping sur Internet. Le skimming pirate les cartes bancaires

24 novembre 2017

Les escroqueries et arnaques en tout genre sont toujours et encore d’actualité. Si l’activité préférée des criminels est désormais orientée vers la cybercriminalité, la fraude à la carte bancaire reste une technique encore trop profitable aux criminels.

 

Le « skimming », ou écrémage, consiste à dupliquer les coordonnées bancaires stockées sur la bande magnétique de votre carte et votre code PIN à 4 chiffres. Grâce à ces informations, le « pirate » créé un clone de votre carte (la « White Card ») et la revend à l’étranger.

 

Des chercheurs en cybercriminalité estiment qu’il ne faut pas plus de six secondes pour deviner les informations d’une carte Visa en utilisant une simple connexion Internet, grâce à la technique du « mass guessing », soit la multiplication des essais pour deviner des informations.

 

Le Ministère de l’Intérieur liste une série de conseils afin d'éviter toute surprise désagréable. DB

 


Château-Thierry. Retour sur les 1ères portes ouvertes de la Mission Locale

24 novembre 2017

Vendredi 17 Novembre 2017 ont eu lieu les 1ère Portes Ouvertes de la Mission Locale. A cette occasion, nous avons reçu une centaine de personnes dont 1/3 de jeunes âgés de 16 à 25ans.

 

Dans un premier temps, les participants ont pu assister à l’inauguration de la nouvelle Twizy financée par la Fondation Crédit Agricole du Nord Est. Cette deuxième voiture sans permis (désormais disponible à la location) a pu être essayée par les plus curieux.

 

Toute l’équipe de la Mission Locale était mobilisée afin de faire découvrir aux visiteurs les différents services et ateliers de la structure. Les jeunes ont pu être directement reçu par les conseillers afin d’identifier leurs freins et de leur proposer des dispositifs d’accompagnement.

 

Aussi, ils ont pu essayer des ateliers comme le simulateur de conduite. Certains ont même pu profiter de la présence de nos partenaires pour mettre en avant leur profil.

 

Repérage, Accueil, Information, Orientation et Accompagnement sont les mots d’ordre de la Mission Locale. Pour rappel, la Mission Locale en 2016, ce sont :

 

- 1625 jeunes accompagnés,

- 779 contrats signés dont 146 emplois d’avenir,

- 373 conventions de stage,

- 298 entrées en formation.

 

Mission Locale. 7 avenue de l’Europe. 02 400 Château-Thierry.

Tél : 03 23 84 23 23.

missionlocalechateauthierry

Crédit photos : Mission Locale Château-Thierry

 

 



[Démarchage téléphonique abusif] Le calme revient avec un bloqueur d’appels

23 novembre 2017

La sonnerie du téléphone résonne encore et encore. Au bout du fil, le Conseil départemental vous rappelle que vous pouvez entreprendre des travaux d’isolation thermique dans votre cahute pour 1€, ou une charmante voix féminine qui vous veut du bien, vous indique qu’elle a détecté une anomalie dans votre dossier santé.  Sans blague ?! Au secours, y en a marre !

 

Des dizaines d’appels abusifs vous prennent chaque jour la tête lorsque vous êtes chez vous. Inutile de compter sur les autorités ou la passoire de la plateforme gouvernementale Bloctel pour mettre fin à ces manœuvres à la limite du harcèlement. Il suffit de s’équiper d’un bloqueur d’appels pour quelques dizaines d’euros. Ça marche très bien, le téléphone ne sonne plus et le calme est revenu. DB


Sud de l’Aisne. La Véloroute 52 fait jaser dans les chaumières !

23 novembre 2017

L’enquête publique préalable à la Déclaration d’Utilité Publique pour l’aménagement de la Véloroute nationale 52 entre Crouttes-sur-Marne et Trélou-sur-Marne se poursuit.

Le commissaire enquêteur siège en mairies riveraines du projet jusqu’au 30 novembre afin d’y recevoir les observations du public. Ce dernier devrait avoir de la lecture pour les longues soirées d’hiver à venir. Lire l’hebdo L’AXONAIS de ce jeudi 23 novembre. L’AXONAIS, 56 pages, en vente 1€50, notamment à Montmirail et Dormans dans la Marne. DB

 


[Boxe] Finales Championnat de Picardie. Le boxeur du Battle Club Vierzy, Teinaki « Aito » Rapu Haoa, sera sur le ring samedi soir

22 novembre 2017

Né en 1991 à Mataiea, l’une des plus petites communes de Tahiti, il est arrivé en métropole en 2005. Il, c’est Teinaki Rapu Haoa, surnommé Aito. Ce jeune homme de 110kg, âgé donc de 26 ans, habite Villeneuve-saint-Germain à quelques encablures de Soissons, travaille au sein d’une entreprise de pompes funèbres et pratique la boxe anglaise.

 

Samedi 25 novembre, le tahitien montera sur le ring pour disputer la finale du Championnat de Picardie de boxe amateur, catégorie Novice + de 91kg. Aito, qui signifie guerrier, pratique la boxe anglaise depuis deux ans au sein du Battle Club Vierzy managé par le tonique prévôt fédéral Jérôme Delparte, titulaire également d’un brevet professionnel jeunesse, éducation populaire et sport (BPJEPS).

 

« Pendant ces deux années, Aito a suivi un entrainement intensif au niveau cardiovasculaire et renforcement musculaire. Il a intégré toute la technicité de la boxe anglaise pour relever le défi des Championnats de Picardie » souligne Jérôme Delparte.

 

Le boxeur sud axonais sera donc sur le ring samedi soir à Thourotte, une commune de 4 500 habitants située entre Noyon et Compiègne dans l’Oise, lors des finales du Championnat de Picardie de boxe amateur.

 

A 21h50, Aito affrontera l’axonais Noerciam Insa du Boxing Club de Saint-Quentin, lors d’un combat qui se déroulera en 3 rounds de 2 minutes. Nul doute que bon nombre d’adhérents du Battle Club Vierzy feront le déplacement pour encourager comme il se doit, celui qui a quitté sa belle Polynésie française pour la métropole.

 

Gala de boxe. Samedi 25 novembre 2017. Salle Marcel Cerdan. Rue Jean Jaurès. 60 150 Thourotte.

Tarif adulte : 8€. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

 

Début des combats à 18h30. Pesée de 09h30 à 10h30 et de 16h00 à 17h30, salle Marcel Cerdan. DB

Crédit photos : BCV

 



Samedi 25 novembre 2017 : Journée internationale contre les violences faites aux femmes

22 novembre 2017

Le 17 décembre 1999, par sa résolution 54-134, l’Assemblée générale des Nations unies proclamait le 25 novembre Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

 

La date avait été choisie en Colombie, en 1981, par des militant-e-s des droits des femmes en hommage aux trois sœurs Mirabal, combattantes contre la dictature de Rafael Trujillo en République dominicaine, brutalement assassinées le 25 novembre 1960.

 

Retrouvez, ci-dessous, les actions menées dans le département de l’Aisne. DB

 

Télécharger
Journée internationale pour l'éliminatio
Document Adobe Acrobat 219.7 KB

[Exposition] Reims. « Du côté de chez Douce »

21 novembre 2017

Deux amis de toujours, rémois d'origine, exposent ensemble leurs œuvres, empreintes entre autres inspirations, de leurs regards

sur Reims et leurs parcours personnels.

 

Amitié, poésie et musique tournoieront bientôt au cœur de la mythique Villa Douce, maison d'enfance de Laurent Maquin dans laquelle Emmanuel Fandre vint, enfant, exercer son violon.

 

Une madeleine pour chacun !

 

Exposition Villa Douce du 24 novembre au 21 décembre 2017. 9 Boulevard de la Paix. 51 100 Reims.

Petit conseil : téléphoner avant votre visite au 03 26 91 84 76.

Lau Lefèvre Manolau

 


[Sport] Fère-en-Tardenois. Une compétition de tir à l’arc à la halle des sports

20 novembre 2017

Rendez-vous pour un week-end sportif, samedi 25 novembre après-midi et dimanche

26 novembre toute la journée, pour une compétition de tir à l’arc à la halle des sports de Fère-en-Tardenois.

 

Deux concours qualificatifs, 2 fois 18 mètres, de tir à l’arc se tiendront à l’occasion de cette compétition organisée par la compagnie d’Arc de Seringes-et-Nesles.

L’entrée est gratuite.

 

 

Pour tout renseignement complémentaire :

Service des Sports

Maison de l’Agglomération de Fère-en-Tardenois

3 rue de la Croix Poiret. 02 130 Fère-en-Tardenois

Tél : 03 23 84 93 21

CARCT

 


[CARCT] Redevance d’enlèvement des ordures ménagères : la facture 2016 arrive dans les boîtes aux lettres

20 novembre 2017

Soumis au régime de la redevance incitative depuis le 1er janvier 2016, les habitants de l’ancien canton de Condé-en-Brie ne s’étaient acquittés jusqu’alors que de la facture du 1er semestre 2016, comme le prévoit le règlement du Service Public d’Élimination des Déchets validé par le conseil communautaire de l’époque. En ce mois de novembre 2017, les feuilles tombent aussi dans les boîtes aux lettres.

 

Si les foyers concernés pensaient que le Trésor public les avait oubliés, pas de bol, la facture de l’année 2016 vient en effet d’arriver dans les boîtes aux lettres. Des soucis de gestion du fichier des redevables avaient, semble-t-il, contraint la Communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry (CARCT) à ne pas précipiter les choses.

 

La facture de l’année 2016 tient compte du montant déjà réglé par chaque redevable et doit être payée au plus tard le 1er décembre 2017.

 

A propos du paiement, Claude Jacquin, vice-président en charge de la politique des déchets, de la prévention et de la tarification incitative au sein de la Commission Environnement de la CARCT, précise que, cette fois-ci, la somme peut être payée sur internet grâce au service TIPI (titres payables par Internet) développé par la Direction générale des Finances publiques.

" Ça marche ! " confirme celui qui est également le maire de Mézy-Moulins. DB

 



[Finances]. 100 millions d’euros pour les départements en difficulté

20 novembre 2017

Nicolas Fricoteaux, président du Conseil départemental de l'Aisne.
Nicolas Fricoteaux, président du Conseil départemental de l'Aisne.

Réaction de Nicolas FRICOTEAUX, Président du Conseil départemental de l’Aisne, à la mise en place d’un fonds de soutien financier exceptionnel pour les Départements en difficulté.

 

Le Conseil des Ministres du 15 novembre a examiné le projet de Loi de finances rectificative 2017. Ce texte confirme la mobilisation d’une enveloppe de

100 millions d’euros au bénéfice des Départements les plus en difficultés.

 

 

« Bien que nous n’ayons pas encore la confirmation officielle que nous serons bénéficiaires de ce fonds de soutien dont le montant est cependant inférieur à ce qui était escompté, je constate que l’engagement pris par le Premier Ministre lors du Congrès de l’Assemblée des Départements de France sera tenu » indique Nicolas FRICOTEAUX.

 

Par ailleurs, lors de ce congrès, en assemblée générale, le Président du Conseil départemental avait attiré l’attention du Ministre en charge de la cohésion des territoires, Jacques MEZARD, et celle du Président de l’ADF, Dominique BUSSEREAU sur une répartition plus équitable des ressources entre les départements.

« Cette intervention a rencontré un large écho chez plusieurs autres Présidents de Conseils départementaux et a fédéré, au-delà des clivages politiques, une ambition collective de mieux faire entendre les intérêts des départements fragiles et ruraux ».

Ainsi, comme vient de l’exprimer le Président du Cantal, les Conseils départementaux sont désormais nombreux à appeler à davantage de péréquation.

 

Tant au sein de la commission des finances de l’ADF, que dans le cadre du travail avec les Ministères concernés, en lien avec les parlementaires de l’Aisne, Nicolas FRICOTEAUX continuera à porter cette démarche au niveau national pour une meilleure répartition de la fiscalité et des richesses locales entre les territoires ruraux et fragiles et les Départements plus urbains et dynamiques.

conseildepartementalaisne

Crédit photo : Conseil départemental Aisne

 


[Sud de l’Aisne] Vallées-en-Champagne rendra hommage aux 258 militaires tués et ensevelis sur l’aire communale en juillet 1918

20 novembre 2017

La Chapelle-Monthodon (02330 Vallées-en-Champagne).  Le monument de la ferme de la Verdure commémore l'échec de la dernière offensive allemande du 15 juillet 1918.
La Chapelle-Monthodon (02330 Vallées-en-Champagne). Le monument de la ferme de la Verdure commémore l'échec de la dernière offensive allemande du 15 juillet 1918.

 

La municipalité de Vallées-en-Champagne, dans le canton d’Essômes-sur-Marne, souhaite commémorer le sacrifice des 258 militaires français tués et ensevelis sur l’aire communale en juillet 1918, lors de la seconde bataille de la Marne.

 

Si vous êtes en parentèle avec l’un deux, la municipalité valcampanienne vous demande de le faire savoir. Vous serez invités aux manifestations organisées le 15 juillet 2018, en souvenir de votre défunt parent, mort pour la France.   

Contact : Mairie de Vallées-en-Champagne. 1 Place de l’Église. Baulne-en-Brie. 02330 Vallées-en-Champagne. Tél : 03 23 82 41 39. Courriel : mairie.valleesenchampagne@orange.fr

DB

 

Télécharger
1918 LISTE SOLDATS TUES.pdf
Document Adobe Acrobat 189.6 KB

Condé-en-Brie. Un marché divers bien achalandé

20 novembre 2017

Fany crée et peint de petits objets en bois de palette.
Fany crée et peint de petits objets en bois de palette.

 

 

 

 

Marché divers : l’affiche avait de quoi interpeller. « Tu as fait une faute ! » lançaient celles et ceux qui croisaient Jacqueline Gouby, la cheffe de l’Atelier libre de peinture situé au-dessus des halles de Condé-en-Brie. En fait, il n’y avait pas d’erreur.

Il s’agissait tout simplement d’une affiche dont la sud axonaise de Fontenelle-en-Brie est coutumière.

 

Si la salle était trop grande pour accueillir le public, elle s’avérait par contre trop petite pour contenir la multitude d’œuvres exposées par les adhérents de l’Atelier. Toiles, peinture sur bois, cartes d’événements, objets décorés en bois de palette, articles de décoration pour les fêtes de fin d’année, etc..., il y en avait partout !

Du coup, tous les ingrédients étaient réunis pour se faire un petit plaisir ou acheter un cadeau en prévision de Noël. DB

 


[Exposition] Château-Thierry. Salon d’automne de l’École du Val de Marne

19 novembre 2017

L’École du Val de Marne réalise la 54ème édition de son salon d’automne, du 19 novembre au 03 décembre inclus.

 

Ce salon offre à votre regard une palette d’œuvres, 247 au total, aussi variées que leurs auteurs. Comme à l’habitude, vous pourrez choisir les quatre œuvres que vous préférez. Un tirage au sort vous désignera peut-être comme l’heureux lauréat d’un tableau.

 

Adhérente de l’École du Val de Marne depuis 2001, Scarlett Vacher, de Chartèves, est cette année l’invitée d’honneur du salon.

Au cours d’un voyage à l’Espace d’activité U1 – Le Silo, chacun pourra vivre pleinement les mots de l’artiste : « Quand on est dans la peinture, c’est formidable, on oublie tout le reste ! ».

C’est une évasion complète. Diversité pourrait être sa devise, comme le disait avant elle, Monsieur de La Fontaine.

 

Salon d’automne École du Val de Marne. Du 19 novembre au

03 décembre 2017. Mardi de 14h00 à 17h00. Samedi et dimanche de 14h00 à 18h00.

Renseignements au 03 23 84 86 86. Henri Gandon

Crédit photos : Henri Gandon

 



Le Breuil (Marne). Un marché des terroirs pour clôturer 20 ans de fête

19 novembre 2017

« La location du grand chapiteau et son plancher bois plombait lourdement le budget de la fête des terroirs et des métiers d’art. Sans compter le coût de l’animation musicale. Comme nous ne souhaitions pas augmenter le tarif de location des emplacements d’exposants, nous avons donc décidé de mettre un terme à la manifestation après 20 ans de succès auprès du public » commente Didier Dépit, le maire de la commune.

 

Samedi 18 novembre, s’est déroulé sur la place de la mairie du Breuil, un marché des terroirs rassemblant les producteurs qui ont fait le succès et la renommée de cette fête incontournable programmée, chaque année, juste derrière l’arrivée du Beaujolais Nouveau. Histoire de tirer une belle révérence.

 

« Aujourd’hui nous avons monté une manifestation d’une ampleur bien moins grande que celle de la fête des terroirs, mais les gens sont là. Si quelqu’un de la commune veut reprendre cette idée, ce n’est pas un souci » lance le maire de ce bourg pittoresque de la vallée du Surmelin.

 

Quoiqu’il en soit, en ce samedi après-midi d’automne, de nombreux visiteurs ont en effet flâné le long des étals principalement dédiés aux métiers de bouche. Une exposition de lingerie féminine, maquillage et produits Tupperware, accueillait toutefois les ménagères chargées des achats dans la nouvelle salle de Gomer. A l'entrée et à l'intérieur de la salle Serge Coyard, le public pouvait découvrir deux expositions d’œuvres d'enfants.

 

Sur les coups de 20h00, le duo Les Fonds de Bouteilles formé de Rafi (chant et contrebasse) et Ugo (guitare et percussions) a accompagné  les visiteurs souhaitant dîner dans la salle Serge Coyard.

 

Malgré un choix restreint d’exposants, les visiteurs ont tout de même semblé apprécier cette manifestation.

« Je suis contente car mon producteur préféré de Beaujolais est là ! J’espère qu’ils referont ça l’année prochaine, sinon il faudra que je passe par internet » lance une habitante du sud de l’Aisne.

L’avenir le dira... DB

Crédit photos : petitlimon13 / Françoise

 



[Élection] Michel Courteaux est élu maire de Dormans au premier tour

18 novembre 2017

Michel Courteaux, 66 ans, a été élu maire de Dormans dans la Marne lors du conseil municipal de ce vendredi 17 novembre. Retraité de la société Tecnoma basée à Épernay, Michel Courteaux était le seul candidat en lice ce vendredi soir pour succéder à Christian Bruyen. L’ancien maire dormaniste a été élu à la tête du Conseil départemental de la Marne, lundi 13 novembre. Il a ainsi dû quitter son fauteuil de maire, ne pouvant cumuler les deux fonctions.

 

Lors de la séance présidée par Denis Van Gysel, le doyen d’âge, et à l’issue d’un vote à bulletin secret, les résultats sont sans appel dès le premier tour :

 

. 22 voix pour Michel Courteaux,

. 1 bulletin blanc.

 

Conseiller municipal depuis 1995 et 1er adjoint de Christian Bruyen depuis 2001, Michel Courteaux était en charge des Bâtiments, Espaces verts, Voirie, Réseaux divers et Développement durable. Dans une courte allocution, le nouveau maire de Dormans a tout d’abord indiqué vouloir mener à bien « les projets qui sont encore à réaliser pour les deux prochaines années ». Puis il a tenu à remercier Christian Bruyen pour son travail accompli à la tête de la municipalité, en énumérant les principales réalisations qui ont abouti au cours de ces années :

 

. le foyer d’Accueil Médicalisé Adef,

 . le pôle de santé,

 . l’EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes),

 . l’agrandissement de l’École Les Érables,

 . l’obtention d’une subvention de 850 000€ du Ministère des Armées pour la rénovation du Mémorial des batailles de la Marne.

 

« Au nom du conseil municipal, je te souhaite de t’épanouir dans tes nouvelles fonctions de Président du Conseil départemental de la Marne et pour la dernière fois, je te dis merci monsieur le maire »

a conclu Michel Courteaux sous les applaudissements des élus.

 

Souhaitant prendre la parole, Christian Bruyen s’est exprimé en ces termes devant l’assemblée : « Après 17 ans, j’avais un pincement au cœur au moment de devoir affronter cette fin de mandature. Ce pincement au cœur est dû au fait que je suis attaché à ma commune et je le reste bien évidemment. Par son vote, 22 bulletins pour, 1 bulletin blanc, l’équipe a fait part d’une très belle cohésion. C’est cela qui est important et fera que dans les années futures nous saurons, ensemble, relever les défis qui nous attendent. Michel saura impulser la dynamique qui fera que de nombreux dossiers seront ouverts. Je souhaite une pleine réussite à Michel et à toute l’équipe, quel que soit sa place et moi en tous cas, en tant que conseiller municipal ».

 

Succédant à Denis Van Gysel, le nouveau maire a ensuite présidé la séance pour l’élection des adjoints. Sous la mandature de Christian Bruyen, six élus occupaient la fonction d’adjoint. A mi-mandat, Michel Courteaux a proposé de conserver ce nombre. Une proposition qui a été adoptée à l’unanimité.

A l’appel de son nom, chaque élu s’est donc levé pour aller déposer dans l’urne une liste de six candidats comprenant :

 

. Isabelle Michelet (ancienne adjointe)

. Jean-Luc Taratuta (ancien adjoint)

. Véronique Bulliard (ancienne adjointe)

. Frédéric Charpentier (conseiller municipal)

. Annie Galby (ancienne adjointe)

. Gérard Goin (ancien adjoint)

 

Au premier tour de scrutin, les résultats sont les suivants :

 

. 21 bulletins « Liste complète »

. 1 bulletin blanc

. 1 bulletin nul

 

Lors d’une prochaine séance, le conseil municipal délibérera sur l’affectation des six adjoints élus ce vendredi.

 

Avant de clore la séance, le nouveau maire de Dormans a fait une proposition forte à l’équipe municipale. Comme l’y autorise la Loi, Michel Courteaux a en effet indiqué au conseil vouloir baisser le montant de son indemnité de maire de la commune ainsi que celui de l'indemnité des adjoints.

Une diminution de 15% qui permettra de faire passer le taux des cotisations patronales de 35,29% à 4,20% et de réaliser ainsi une économie substantielle pour la collectivité d’un montant de 18 996€ par an. Cette décision a reçu l’aval de tous les élus.

 

Le montant de l’indemnité du nouveau maire de Dormans s’établit désormais à 1 434,95€ net par mois, soit une baisse de 99€. Quant au montant de l’indemnité d’un adjoint, il s’établit à 550,62€ par mois, soit une baisse de 97€.

 

Après 1h15 de séance, la nouvelle équipe municipale s’est attelée  à la tâche dans la superbe salle de Conseil, mais à l’abri toutefois des oreilles indiscrètes... DB

 



[Distribution alimentaire] Carrefour Château-Thierry passera en location-gérance dès mars 2018

16 novembre 2017

Selon le magazine de la distribution alimentaire Linéaires en date du 2 novembre, Carrefour a démarré le recrutement de futurs locataires-gérants pour ses hypermarchés en difficulté. Les premières bascules sont programmées pour mars 2018.

 

Dès son arrivée cet été à la tête de Carrefour, Alexandre Bompard n'a pas caché en interne s'intéresser à la solution de la location-gérance pour relancer les hypers du parc qui sont au plus mal. Voire, en l'absence d'alternative, à la fermeture de quelques sites, rapporte Linéaires. 

 

Le magazine poursuit en indiquant que le nouveau PDG n'a pas encore rendu public son plan d'action, mais le schéma des passages d'hypermarchés en location-gérance est déjà défini. Les magasins concernés jaugeront entre 3000 et 7000 mètres carrés,

avec un effectif moyen de 120 personnes et un chiffre d'affaires qui démarre à 25 millions d'euros. Les candidats attendus, eux,

ont idéalement un profil de directeur de magasin expérimenté, avec une bonne dose d'esprit entrepreneurial et un apport financier suffisant.

 

Toujours selon Linéaires, Carrefour n'a pas encore présenté, en interne, la liste des sites en difficulté pressentis pour passer en location-gérance. Selon plusieurs syndicats, la direction préfère attendre d'avoir trouvé des repreneurs pour prévenir de ses intentions

les salariés concernés. Dans les configurations les plus délicates (concurrence intense, faible potentiel), si aucun repreneur

ne se manifeste, des fermetures ne seront pas exclues mais compensées si possible par des ouvertures de formats plus petits dans

la même zone.

Des annonces sont promises pour le comité central d'entreprise de décembre puis, à l'échelle des magasins, en janvier et février 2018. Une vague de passages en location-gérance est programmée pour mars.

 

D’après nos informations, Carrefour Château-Thierry fait partie de la liste des magasins qui passeront en location-gérance dès mars 2018. Les employés du site castel sont inquiets pour leur avenir même si comme le précise Linéaires, le repreneur d'un magasin est tenu de conserver les équipes en place, avec leur ancienneté, leur qualification et leur salaire brut. Il doit respecter la convention collective de branche mais il n'est pas obligé, en revanche, d'appliquer les accords collectifs de Carrefour Hypermarchés, ni la politique d'intéressement ou le plan d'épargne du groupe.

 

Très répandue en proximité, déjà développée en supermarchés, la location-gérance est donc aussi en train de devenir un modèle à part entière chez Carrefour Hypermarchés. Les deux seuls cas connus d'hypers Carrefour en location-gérance, aujourd'hui, sont ceux d'Issoire (63) et d'Ajaccio (20).  DB

 


[Presse] L’hebdo L’Axonais en vente chez E. Leclerc Express Dormans

16 novembre 2017

E. Leclerc Express Dormans. L'Axonais est en vente à l'entrée du magasin.
E. Leclerc Express Dormans. L'Axonais est en vente à l'entrée du magasin.