Le Département de l’Aisne célèbre les 900 ans de Prémontré

 

L’ancienne abbaye de Prémontré a 900 ans ! Pour célébrer cet anniversaire, le Département de l’Aisne organise un cycle d’évènements culturels. Les Archives départementales de l’Aisne présentent une grande exposition consacrée à cet ordre religieux et à l’héritage qu’il nous a laissé, l’ADAMA (Association pour le développement des activités musicales dans l’Aisne) organise un cycle de concerts sur l’ensemble du territoire :

 

Exposition

 

Du 1er octobre 2021 au 31 janvier 2022, ouverture tous les week-ends. Gratuit.

À Laon au Centre des archives et bibliothèque départementales de l’Aisne (CABA)

Visite libre le vendredi de 09h00 à 17h00 et les samedis et dimanches de 14h00 à 18h00.

Visites sur réservation du lundi au jeudi de 09h00 à 17h00.

 

L’abbaye de Prémontré a été fondée en 1221 par Norbert de Xanten avec l’aide de Barthélémy de Joux, évêque de Laon qui lui donna

le terrain en forêt de Voas sur le lieu-dit « Presmontré ». L’exposition présentée aux Archives montre tout d’abord comment l’ordre religieux des Prémontrés s’est structuré en essaimant les sites abbatiaux autour de l’abbaye mère, à l’image de Saint-Martin de Laon, Braine, le Val-Secret, Genlis, Clairfontaine et Mont-Saint-Martin. L’organisation des Prémontrés est essentielle pour comprendre

la formidable expansion de l’ordre qui rayonne rapidement à travers toute l’Europe. L’exposition explore la chronologie de cette expansion remarquable, jusqu’au déclin inexorable quand arrive la Révolution qui va fortement malmener les établissements religieux et porter un coup fatal à l’ordre.

 

Le destin d'une abbaye

 

Reconvertie dans un premier temps en verrerie, l’abbaye mère devient ensuite un orphelinat, puis un hôpital psychiatrique, ce qu’elle est toujours à l’heure actuelle.

 

Avec l’aide des services archéologiques du Département, une partie de l’exposition met également en valeur les fouilles qui ont été menées sur le site et qui furent riches en découvertes de valeur à travers le bâti, le funéraire, de nombreux objets du quotidien et

des ardoises gravées. Une de ces ardoises gravées a la particularité d’être une partition musicale, une pièce exceptionnelle.

 

Une borne interactive est également mise à disposition du public et dévoile l’ensemble des abbayes Prémontrés dans le département

et dans le monde !

 

7 concerts organisés par l’ADAMA

 

En partenariat avec les communes concernées, autour de Prémontré et de plusieurs sites du département relevant de l’ordre

des Prémontrés (Saint-Martin de Laon, Saint-Yved de Braine, Val-Chrétien du Tardenois).

 

Du 1er au 24 octobre 2021, ce cycle de concerts s’appuie sur cet événement qui offre le prétexte à jalonner cinq siècles de musique

en élargissant ce panorama médiéval jusqu’à  la renaissance. Pour souligner l’importance comme la diversité d’un passé local

au rayonnement européen.

 

Vendredi 1er octobre, 20h00 

 

Laon, église Saint-Martin

Dans le cadre du Festival de Laon, avec le Centre d'Etudes et de Recherches Prémontrées

Huelgas Ensemble / Paul Van Nevel direction

Les voix du premier gothique

Des polyphonies primitives aux hymnes en plain-chant du répertoire Prémontré

Tarifs 20 € - 15 €. www.festival-laon.fr – OTP Laon 03 23 20 87 50.

[Colloque « Rencontres Prémontrées » (CERP) : du 1er au 3 octobre 2021 – Laon]

 

Dimanche 3 octobre, 16h00

 

 

Braine, abbatiale Saint-Yved

Ensemble Gilles Binchois / Dominique Vellard direction

De l’Ars Antiqua à l’Ars Nova

Un parcours médiéval de la fin du XIIe siècle à Guillaume de Machaut

Entrée gratuite - Réservations Mairie de Braine - Tél. 03 23 74 10 40. 

 

Dimanche 10 octobre, 16h00

 

Saint-Quentin, basilique

A l’occasion du 500e anniversaire de la mort de Josquin des Prés

Ensemble Clément Janequin / Dominique Visse direction

Josquin des Prés, l’universel

Pange Lingua ! Chante, Ô ma langue !

Tarifs de 5 à 20 €. Renseignements, réservations : 03 23 62 36 77 et Application SCENIQ

 

Dimanche 17 octobre, 17h00

 

Fère-en-Tardenois, église Sainte-Macre

Conférence

> 15h - "L'abbaye du Val-Chrétien"

Xavier de Massary

Concert

> 16h30 - Discantus / Brigitte Lesne direction

A l’aube du Gothique

Musiques aux premiers siècles des Prémontrés

Entrée gratuite. Réservations mairie de Fère-en-Tardenois - Tél. 03 23 82 20 44.

 

Vendredi 22 octobre, 20h00

 

Vic-sur-Aisne

Discantus / Brigitte Lesne direction

Alfonso X, troubadour de la Vierge, sur les traces de Gautier de Coincy

(Prieur de Vic-sur-Aisne (1214) et de Saint-Médard de Soissons (1233)

Miracles et chansons mariales au XIIIe siècle

Entrée gratuite. Réservations Mairie de Vic sur Aisne - Tél. 03 23 55 50 58.

 

Samedi 23 octobre, 09h30-12h30 et 14h00-17h00 et dimanche 24 octobre, 09h30-12h30

 

Villers-Cotterêts

Maison du projet de la Cité internationale de la langue française

Avec le Centre des monuments nationaux et la Cité internationale de la langue française

> Ateliers de déclamation Renaissance

> Atelier de chanson française (pour les enfants dans le cadre de « Monument jeu d’enfant »)

Gratuit. Réservation obligatoire - Renseignements : claire-elise.hubert@monuments-nationaux.fr

 

Dimanche 24 octobre, 16h00

 

Villers-Cotterêts, église Saint-Nicolas

Avec le Centre des monuments nationaux et la Cité internationale de la langue française

Musica Nova / Lucien Kandel direction

François 1er le chevalier amoureux

Messe, motets et chansons

Entrée gratuite. Réservations mairie de Villers-Cotterêts - Tél. 03 23 96 55 02.

CD02

Crédit photo : CD02



Le monument de La Verdure


Inauguration du monument érigé en souvenir des combats de Rouge-les-Maréchaux qui se trouve au carrefour de la D20 et de la route menant à La Chapelle-Monthodon vers 1929.

Le mémorial de la Ferme de la Verdure commémore l'échec de la dernière offensive allemande du 15 juillet 1918. Le monument a été érigé en 1929.

Il marque la limite sud de l'avancée allemande lors de la 2è bataille de la Marne et comporte un bas-relief représentant des portraits de soldats, deux plaques indiquant les régiments qui ont participé à ces combats et quelques noms de combattants parmi lesquels 3 du 147è RI.

Extraits des livrets militaires, des soldats morts à La Chapelle-Monthodon, retrouvés sur le site Mémoires des hommes du Ministère de la Défense.


Grande Guerre : une carte IGN pour le centenaire du Chemin des Dames

Après les batailles de la Somme et de Verdun, l’IGN poursuit la publication de ses cartes commémoratives, avec une nouvelle parution dans sa série évènement, tourisme et découverte consacrée à la bataille du Chemin des Dames en 1917. Une initiative, comme les deux autres, labellisée par la mission du Centenaire de la première guerre mondiale.

 

Après celle consacrée en 2014 à la grande Guerre dans son ensemble au 1 : 410 000 puis celles dédiées en 2016 plus spécifiquement à la bataille de Verdun et à celle de la Somme au 1 : 75 000, la carte IGN du Chemin des Dames vient de paraître en partenariat avec le département de l’Aisne qui fut particulièrement touché par les combats, de Saint-Quentin à Château-Thierry. A la même échelle du 1 : 75 000 (1cm pour 750m) que les TOP75, il s’agit en outre d’une carte de tourisme mémoriel où sont mis en valeur les villages détruits ainsi que tous les lieux de visites, les vestiges militaires accessibles ou non, les monuments commémoratifs, les cimetières français, allemands ou anglais.

 

La légende est trilingue ainsi que les courts textes explicatifs en marge qui rappellent notamment la chronologie de cette bataille depuis le premier repli allemand sur la ligne Hindenburg entre le 15 et 19 mars 1917 jusqu’au dernier, sur l’Ailette, le 2 novembre, en passant par les offensives françaises des généraux Nivelle puis Pétain.

Les lignes de front du 15 mars et du 15 avril ainsi que les avancées françaises des 16, 18 et 20 avril, puis du 6 mai et des 23 et 25 octobre 1917 sont tracées sur ce fond de carte d’aujourd’hui dans un triangle qui va de Laon au nord à Soissons à l’ouest et à Reims à l’est.

 

Un zoom sur le Chemin des Dames donne l’occasion d’en savoir plus sur la topographie des lieux de ces affrontements en localisant plus précisément la Caverne du Dragon ou le village de Craonne rendu tristement célèbre par la chanson. Mission Centenaire 14-18

 


La Chapelle Monthodon 1914 - 1918

Le Blog du 147 e RI  Extrait de l'historique du 147è RI :


Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, le 147è RI relève le 2è RI sur la ligne La Cressonière, Chézy, La Chapelle-Monthodon.

Le lendemain, à 11h, les 1er et 2è bataillons s'élancent à l'attaque ayant comme objectif la ligne  : la Fontaine creuse - la Bourdonnerie.
Les vagues d'assaut se heurtent aussitôt à de nombreux nids de mitrailleuses disséminés à la lisière du Bois de Chézy ; ces nids de mitrailleuses, attaqués à la grenade, sont successivement réduits et le régiment atteint ses objectifs. De multiples contre-attaques déclenchées par l'ennemi sont repoussées et le terrain conquis est conservé.
Dans la nuit, le 3è bataillon relève le 2è qui a été fortement éprouvé et le lendemain matin l'attaque recommence. Successivement la Ferme de la Vitarderie, la lisière nord du Bois de Chézy et le village de Chavenay sont enlevés et nos reconnaissances atteignent le village de Dormans. Sous notre poussée, l'ennemi a été obligé d'abandonner tout le terrain qu'il avait conquis au sud de la Marne et de repasser rapidement la rivière.



Le Sous-lieutenant Lucien LECLERCQ

La tombe du Sous-lieutenant Lucien Michel LECLERCQ, ornée d'un monument érigé par souscription de ses anciens collègues professeurs de chant de la ville de Paris.
Cette tombe est située à La Chapelle-Monthodon (02).

Le 17 juillet 1918, le Sous-lieutenant LECLERCQ disparaissait à l'âge de 38 ans. Il était Chevalier de la Légion d'honneur et titulaire de la Croix de guerre. Son nom est curieusement absent de la liste des officiers décédés figurant dans l'historique du 147è RI.

 

Le Blog du 147 e RI  Extrait de l'historique du 147è RI