Sud de l’Aisne. Clémentine et H’Zeus, un duo mordu de canicross !

Né de la nécessité d’entraîner les chiens de traîneaux durant l’été, le canicross est devenu une véritable discipline sportive à part entière. Ce sport canin consiste à courir aux côtés de son chien en étant attaché à lui par une ligne de trait.

La pratique du canicross, discipline reconnue par le Ministère des Sports, représente une formidable opportunité de partager un moment rare avec son animal.

 

Dans le Sud de l’Aisne, Clémentine Billion, 11 ans, et H’Zeus,

un border collie de 5 ans, canicrossent par monts et par vaux depuis 1 an et demi. Le duo est sélectionné pour participer au Championnat du Monde de Canicross qui se déroulera en Pologne du 5 au 7 octobre 2018. Rencontre.

 

« J’aime courir, j’aime les chiens, j’aime la compétition, j’aime bien gagner. Avec H’Zeus, je vole ! » lance d’emblée Clémentine. Ça, c’est dit ! H’Zeus n’a pas été choisi au hasard pour être le binôme de la jeune sud axonaise.

« Notre border collie est un chien de famille et de travail. Ma fille lui inculque des ordres comme par exemple à droite, à gauche, assis, suivis d'une récompense. Il y a un échange entre eux. Elle a un esprit combatif et son chien également. Ils n’aiment pas se faire dépasser. Pour la pratique de ce sport, il faut allier le poids du maître et du chien. Le but est de toucher le sol le moins possible. H’Zeus est le partenaire idéal  pour Clémentine » explique Sophie, la maman.

 

Comment se pratique le canicross ?

 

Clémentine est équipée d’un baudrier placé au niveau du bassin et d’une longe élastique d’une longueur de deux mètres qui la relie à son chien. H’Zeus, est équipé quant à lui d’un harnais de course qui épouse sa morphologie pour mieux absorber les chocs. Après avoir débuté la compétition en catégorie Enfant 1 Fille sur des distances ne dépassant pas 1km, Clémentine monte cette année en catégorie Enfant 2 Fille dont la classe d’âge va de 11 ans à 14 ans. Les courses se déroulent sur des parcours nature de 2km.

 

Le canicross nécessite-t-il une préparation spécifique ?

 

« Il faut que je progresse en course. Je vais donc courir, deux fois par semaine, sur la piste d’athlétisme à Château-Thierry. Le week-end,

je vais m’entraîner avec H’Zeus en Seine-et-Marne dans mon club

Les Canidynamites » indique Clémentine. « C’est moi qui gère l'entraînement spécifique de H’Zeus. Il faut lui apprendre à courir encore plus vite avec de la traction à l’arrière pour qu’il soit plus costaud, pour qu’il gagne en vitesse, en endurance. Tout ça se fait en VTT » précise Sophie.

 

 

Par ailleurs, une alimentation particulière est préparée pour le border collie avant chaque grosse course. « Il mange des croquettes accompagnées de sardines et de compléments alimentaires naturels. C’est un athlète » commente Sophie.

 

Une première sélection pour Clémentine

 

Clémentine est donc sélectionnée par la Fédération des Sports et Loisirs Canins pour participer au prochain Championnat du Monde de Canicross qui se déroulera en Pologne à Biérawa.

Elle s’est qualifiée grâce à ses excellents résultats obtenus tout au long de l’année passée. La France sera représentée dans la catégorie Enfant 2 Fille par deux autres binômes.

 

« Depuis qu’elle sait qu’elle va aller en Pologne, Clémentine s’investit. D’elle-même, elle a pris sa tablette pour apprendre le polonais et m’a dit que je devais en faire autant ! » lance la maman. La joie de la sélection passée, il faut d’ores et déjà préparer le déplacement et le séjour en Pologne qui comprendra notamment trois journées de compétition. Une sélection qui va coûter des sous.

 

Du coup, Clémentine et H’Zeus ont ouvert une cagnotte sur la plateforme de financement participatif leetchi. Le duo sud axonais fait appel aux généreux donateurs pour financer les frais de voyage (1 350km jusqu’à Biérawa), le séjour, ainsi que l’équipement du coureur et du chien. Mais la jeune fille ne va pas se contenter de regarder l’évolution du compteur des donateurs sur sa tablette. En effet, Clémentine a décidé de se bouger en allant à la chasse aux partenaires. « Nous avons l’intention de solliciter les commerçants et les enseignes de sport, sans oublier les élus du territoire » explique la maman.

 

Une aventure sportive et humaine est en train de se réaliser.

Si vous souhaitez donner un coup de pouce à Clémentine et H’Zeus, la cagnotte est ici.

DB

Crédit photos : Petitlimon13 / SB

 

Le canicross demande un entrainement intensif.
Le canicross demande un entrainement intensif.

Écrire commentaire

Commentaires : 0