Condé-en-Brie. Vœux : Eric Assier fixe de nombreuses perspectives

Vendredi 19 janvier,  une foule importante était rassemblée à la salle communale de Condé-en-Brie pour la cérémonie des vœux. En effet, près de 120 personnes ont écouté, assis, le discours du maire Eric Assier.

 

L’édile n’a pas souhaité revenir sur les trois premières années difficiles du mandat de l’équipe municipale élue en mars 2014. Eric Assier a, de suite, fait un rappel de tous les temps forts de l’année 2017, à commencer par la création de la communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry. L’année qui s’est écoulée a vu une modification des jours d’ouverture du bureau de poste à cause d’une baisse d’un tiers de l’activité.

« Deux demi-journées sur six ont été supprimées. C’est bien déplorable » commente Eric Assier. La fermeture de la trésorerie

a entrainé la mutation du personnel à Château-Thierry.

 

Face au transfert de ce service public vers le chef-lieu de l'arrondissement, la municipalité condéenne a réagi rapidement afin de ne pas laisser les locaux vides, en exauçant le souhait d’habitants du territoire : la création d’une micro-crèche.

Une étude de faisabilité et des demandes de subventions ont été lancées pour ce projet. « Nous avons obtenu des subventions de l’État et de la Caisse d’Allocations Familiales à hauteur de 164 000€ » indique le maire.

 

Des logements communaux nécessitaient des travaux de rénovation ; du coup, le conseil municipal en a profité pour lancer, en même temps, un projet de création de maison de service au public en réhabilitant un appartement au rond-point du Cahot. Ces travaux ont été subventionnés par l’État et le département de l’Aisne.

 

Une réfection des branchements d’eau potable du réseau public a eu lieu rue Jean Huss. L’acquisition de nouvelles illuminations

a permis d’embellir les rues de la commune lors des fêtes de fin d’année. La réserve parlementaire du sénateur de l’Aisne,

Yves Daudigny, a facilité l’achat d’un micro-ordinateur pour la signature électronique des actes émis par le maire.

Deux employés communaux ont désormais un nouveau tracteur et du matériel à leur disposition. Là aussi, la réserve parlementaire, cette fois-ci de Jacques Krabal, député de l’Aisne,

a été appréciée.

 

La rénovation du secrétariat de mairie a été l’un des temps forts de l’année 2017. Son accessibilité aux personnes handicapées ou à mobilité réduite sera réalisée fin mars 2018. La chaudière qui était en service à la mairie arrivant en fin de vie, un transfert de celle située à la défunte trésorerie a été effectué. Des radiateurs de la trésorerie ont également déménagé vers la salle des Mariages et la bibliothèque municipale.

 

La mise en service par la communauté d’agglo d’une ligne du transport à la demande (TAD) Fablio vers le bourg-centre de Condé-en-Brie fait également partie des temps forts de l’année passée. L’extension du TAD vers également les bourgs-centres

de Neuilly-saint-Front et Fère-en-Tardenois est une réussite.

Près de 500 voyageurs ont utilisé le TAD depuis le lancement des 3 lignes selon Etienne Haÿ, président de la communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry.

 

Les perspectives qui jalonneront la vie communale en 2018

 

L'As de la Vallée des Princes, le projet de commémoration du Centenaire de la Grande Guerre, est labellisé Centenaire 14-18.

Il s’agit de rendre hommage à l’aviateur Xavier Moissinac, mort au combat le 3 juin 1918 au-dessus de Celles-lès-Condé et enterré dans le cimetière de ce bourg. L’inauguration d’un chemin de randonnée, reliant Condé-en-Brie à Celles-lès-Condé aura lieu le 3 juin 2018.

 

La maison de service au public et la micro crèche ouvriront respectivement en avril et septembre 2018, "au plus tard".

 

 

Un projet touristique et culturel est lancé  dans le parc de la mairie : la création d’une aire de camping-car de 3 à 4 emplacements, d’une place des festivités et de gradins circulaires d’une capacité de 350 places assises. « C’est moins coûteux de faire les 3 dossiers en même temps que séparément » précise le maire. Des places de stationnement seront créées rue de l’Arquebuse. Un projet de sécurisation de la traversée de Condé-en-Brie est dans les cartons à la suite de deux accidents sur la voie publique. Le changement de fenêtres et radiateurs sera effectué dans deux appartements locatifs au-dessus de la future micro-crèche.

Le pôle de santé s’est enrichi de deux sages-femmes. Une agence immobilière, l’Agence de Condé, a ouvert ses portes place des Halles le 16 janvier. Une étude notariale devrait prochainement ouvrir une annexe dans la commune.

 

Condé-en-Brie accueille un ensemble immobilier important. L’ancien siège de l’ex communauté de communes du canton de Condé-en-Brie sera transformé en 2 gîtes ruraux privés.

Les travaux d’isolation thermique de la salle intercommunale et de réfection du terrain de football ainsi que des vestiaires, seront réalisés par la communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry. Le gymnase verra, lui aussi, des travaux d’isolation pris en charge par le syndicat intercommunal du collège de Condé-en-Brie.

 

Construit en 1980 pour accueillir 300 enfants, le collège de la Faye  compte aujourd’hui 392 enfants et "n’a même pas de préau" selon Anne Maricot conseillère départementale

du canton d’Essômes-sur-Marne. Face également à la vétusté des bâtiments, le département de l’Aisne étudie la reconstruction

d’un collège plus fonctionnel.

 

La circulation, dans un premier temps, du train touristique Picasso sur le tronçon de la ligne 22², Montmirail- Artonges, est en bonne voie. « Pour septembre 2018, si tout va bien » assure Eric Assier.  Le maire de la commune a exprimé deux souhaits pour cette nouvelle année : la construction d’une nouvelle caserne de sapeurs-pompiers à Saint-Eugène et l’arrivée d’entreprises sur la ZAC de Condé-en-Brie. « Nous avons déjà le haut débit et la 4G. Nous allons avoir bientôt la fibre. Il y a de quoi faire » s’exclame Eric Assier.

 

Le maire du bourg-centre a conclu son discours en remerciant d'une part, l’ensemble de l’équipe municipale, les quatre employés communaux, bénévoles du CCAS et de la bibliothèque municipale, responsables et adhérents des nombreuses associations condéennes, professionnels de santé, forces de l’ordre et services de secours, commerçants et artisans et en souhaitant d'autre part, une bonne année 2018 d'espoir et de dynamisme à l’assemblée présente.

 

S’en suivirent les interventions de Sébastien Eugène, maire de Château-Thierry, Etienne Haÿ, président de la communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry, Anne Maricot, conseillère départementale du canton d’Essômes-sur-Marne, Dominique Moyse, conseiller régional Hauts-de-France,

Jacques Krabal, député de l’Aisne et Ronan Léaustic, sous-préfet de l’arrondissement de Château-Thierry... DB

 

La salle communale est restée bien garnie jusque tard dans la soirée.
La salle communale est restée bien garnie jusque tard dans la soirée.

Écrire commentaire

Commentaires : 0