Condé-en-Brie. Le pôle de santé monte en puissance !

Depuis le 2 janvier 2018, le pôle de santé de Condé-en-Brie voit son offre de soins renforcée avec l’installation de deux sages-femmes libérales. Cela devrait profiter à bon nombre d’habitants du territoire.

 

Ce jeudi 4 janvier, dès potron minet, Claire Brély et Émilie Verliat ont reçu dans leur cabinet Eric Assier, le maire du bourg-centre sud axonais et Étienne Haÿ, le président de la Communauté d’Agglomération de la Région de Château-Thierry (CARCT). Les deux élus sont venus saluer l'arrivée de ces professionnels de santé à Condé-en-Brie.

 

Claire Brély habite Viels-Maisons dans le sud du sud de l’Aisne. Quant à Émilie Verliat, elle demeure non loin de sa collègue, à Verdelot, un village situé dans le département voisin de Seine-et-Marne. Les deux jeunes femmes travaillent actuellement, à mi-temps, au Centre hospitalier de Meaux (77).

 

 « Je suis très fier que vous soyez venues au pôle santé de Condé-en-Brie. C’est une structure dynamique, très appréciée des habitants du territoire » lance Eric Assier. « Mais qu’est-ce-qui a motivé votre installation, ici ? » interroge Étienne Haÿ.

« Les joies de l’hôpital ! C’est ce qui a déclenché notre venue à Condé-en-Brie » s’exclame Émilie Verliat. « Mon médecin traitant est le docteur Matthieu Corpel (l’un des deux médecins généralistes au pôle de santé de Condé-en-Brie. Le second est Adrien Penet. NDLR). Il y a 2 ans, il m’avait montré le pôle, mais je n’étais pas prête. Il fallait faire un cheminement » poursuit la sage-femme.

 

« L’hôpital, c’était compliqué, mais on n’osait pas s’installer seule. On n’osait pas franchir le pas. A deux, c’est plus facile. On partage les démarches, les frais. On a les mêmes méthodes de travail. L'installation s'est donc faite ensemble » précise Claire Brély.

 

 

 

« Il existe, vraiment, une demande chez les femmes. Il y a un souci de disponibilité. Là, c’est la réponse qui est attendue. Ici, les femmes ont du mal à accéder à la maternité. Il y a eu beaucoup de mouvements dans l’hospitalier » indique Matthieu Corpel.

 

Claire Brély et Émilie Verliat consulteront au cabinet, du lundi au samedi, en alternance. « Comme on a encore un pied dans l’hospitalier, on s’est partagé les consultations par période de 15 jours. Quand je suis à Condé-en-Brie, Claire est à Meaux. Le suivi à domicile sera assuré tous les jours, même si l’une d’entre nous travaille à l’hôpital » confirme Émilie Verliat.

Les sages-femmes assureront donc sur rendez-vous des consultations gynécologiques de prévention, pré et post-natales, préparation à la naissance (hypnose avec Émilie Verliat), suivi à domicile (monitoring, grossesses pathologiques, PRADO*), rééducation périnéale manuelle. Claire Brély propose également un suivi en homéopathie.

 

Que manque-t-il au pôle de santé de Condé-en-Brie pour être complet ? « Nous cherchons un orthophoniste » déclare le maire Eric Assier. « Ça n’existe pas ! » répond Matthieu Corpel. « 5 ans d’études après le concours, les postes sont limités. Il n’y en a pas. La liste d’attente est à 2 ans. Le ministère devrait augmenter le numérus clausus et sortir plus d’orthophonistes » conclut le médecin. A bon entendeur...

 

Pôle de santé de Condé-en-Brie

 Cabinet de sages-femmes

 10 rue du Pot d’Étain

 02 330 Condé-en-Brie

 

. Claire Brély : 06 78 43 61 95. Courriel : sfclairebrely@gmail.com

. Émilie Verliat : 06 44 18 50 57. Courriel : sfverliat@gmail.com

 DB

*PRADO : Programme d'accompagnement du retour à domicile

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0