[Tempête hivernale] De quoi en perdre son latin

Elle est née David mais en allant d'abord rendre visite à nos amis Britanniques, la tempête est ensuite devenue Eleanor. Puis, dès son arrivée sur nos côtes, rebelote, elle a été nommée Eleonor. D’ici qu’elle quitte notre pays en s’appelant Aliénor... DB

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0