[Sainte-Barbe] Dormans. 436 interventions pour les sapeurs-pompiers du centre de secours

Samedi 9 décembre, les sapeurs-pompiers du centre de secours de Dormans ont fêté la Sainte-Barbe. Mutualisation extra-départementale et moyens renforcés du Service départemental d’incendie et de secours ont été mis en avant.

 

La soirée a débuté à 18h00 tapantes devant la caserne, par une remise solennelle de médailles et de nominations à un grade supérieur pour neuf soldats du feu. Après le dépôt d’une gerbe de fleurs au pied du drapeau tricolore du centre de secours,

la cérémonie s’est poursuivie, au chaud, à l’intérieur des locaux.

 

Le chef de centre Pascal Briand, fraîchement promu capitaine,

a dressé le bilan des interventions arrêté, comme chaque année, à la Sainte- Barbe. Les 436 interventions, soit une hausse d’un peu moins de 4% par rapport à l’an passé, se décomposent ainsi :

 

. 342 secours à personnes,

. 50 incendies,

. 30 accidents sur voie publique,

. 14 opérations diverses.

 

Il faut ajouter à cela les quatre renforts sur le secteur du département de l’Aisne. Prenant la Sainte-Barbe comme date de référence, le capitaine Briand a rappelé le nombre d’interventions effectuées en 2016 (419), ainsi qu’en 2015 (376). « Si on se réfère aux statistiques, nous serons entre 450 et 460 interventions à la fin de l’année 2017 » souligne le chef de ce centre de secours qui compte 1 infirmière et 37 pompiers volontaires.

 

Mutualisation et moyens renforcés

 

Depuis le début de l’année 2016, les habitants du territoire peuvent compter en cas d’absence de réponse de la caserne

de Dormans, sur le soutien du centre de secours de Romigny.

Pascal Briand a toutefois indiqué « que les requérants doivent s’attendre à un délai d’intervention plus long, supérieur à 20mn pour un secours à personne et 30mm pour la lutte contre l’incendie ». A l’aube de la révision du schéma départemental d’analyse et de couverture des risques, le capitaine Briand s’est dit favorable à une mutualisation des personnels disponibles

à l’échelon extra-départemental « comme Dormans avec Trélou-sur-Marne dans le département de l’Aisne ».

 

Des propos confortés par Dominique Potar, commandant du centre de secours principal d’Épernay. « Pour vous aider à porter secours à la population, j’ai obtenu que le centre de Romigny puisse venir compléter les effectifs directement sur les interventions et inversement. J’ai toujours pour objectif de pouvoir faire un jour de même avec le centre de Trélou-sur-Marne dans l’Aisne » précise le représentant du directeur départemental des services d’incendie et de secours de la Marne (SDIS51).

 

Christian Bruyen, ancien maire de Dormans et nouveau président du Conseil départemental de la Marne depuis le 13 novembre dernier, a rappelé que le SDIS est sous la responsabilité, quant à ses moyens, du président du Conseil départemental.

Le patron du département souhaite que le SDIS « bénéficie de moyens renforcés sur le plan matériel et humain pour être à la hauteur du défi qui est celui des sapeurs-pompiers, à savoir la préservation des biens et des vies ». L'élu a terminé son discours en évoquant, à travers un fait divers qui s’est déroulé récemment à Watreloos dans le département du Nord, les agressions dont sont victimes les sapeurs-pompiers lors des interventions.

« C’est quelque chose qui est totalement inacceptable. C’est à nous tous de jamais banaliser ces actions qui sont l’œuvre de voyous » insiste le président du conseil départemental.

 

Cette Sainte-Barbe 2017 a été placée sous le commandement du chef de détachement, l’adjudant-chef Patrick Dufour. Lors de cette cérémonie, le capitaine Pascal Briand, chef du centre de secours de Dormans, était entouré du lieutenant Hachemi Anneg, commandant la communauté de brigades des gendarmeries de Dormans et Châtillon-sur-Marne, du capitaine Hubert Degrémont, président de l'Union départementale des sapeurs-pompiers de la Marne, du commandant Dominique Potar, responsable du centre de secours principal d’Épernay et représentant le directeur départemental des services d'incendie et de secours de la Marne, et de Christian Bruyen, président du Conseil départemental de la Marne.

Michel Courteaux, le maire de Dormans, était excusé et représenté par Gérard Goin, l’un de ses adjoints.

 

Chaque année, l’Amicale des sapeurs-pompiers de Dormans organise un loto. Comme à l’habitude, la recette de la manifestation a été reversée ce samedi soir à l’œuvre des pupilles orphelins de sapeurs-pompiers.

 

Autorités, sapeurs-pompiers, famille et amis des soldats du feu ont ensuite partagé le verre de l’amitié en l’honneur de Sainte-Barbe. DB

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0