Cerf abattu dans une propriété privée : retour sur une polémique

L'affaire avait fait grand bruit : samedi 21 octobre, à Lacroix-Saint-Ouen dans l’Oise, un cerf avait été abattu dans une propriété privée à l’issue d’une chasse à courre en forêt de Compiègne. L’animal s’était retrouvé piégé dans la descente de garage après une traque qui avait duré près de cinq heures.

 

La scène, filmée par des militants anti-chasse et diffusée sur les réseaux sociaux, avait suscité un tollé. « Je peux m’accommoder d’une chasse qui ne laisse pas le temps aux animaux de souffrir et qui joue son rôle de régulation. Mais cette chasse à courre qui prolonge l’agonie, qui met les animaux dans un état de panique, cela doit nous pousser à nous questionner. Nous sommes en 2017, ces pratiques-là remontent à d’autres siècles », a jugé Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Le maître d’équipage qui a abattu le cerf a été sanctionné par la société de vénerie. Il est suspendu jusqu’à la fin de la saison. Le reste de son équipage est, lui, suspendu pour 1 mois. DB

Crédit photo : capture internet

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0