Sud de l’Aisne. Le renard est fourbe et la villageoise pas assez prudente

Le renard est un prédateur redouté dans la basse-cour. A la campagne ou même en ville, il peut y occasionner d’importants dégâts. La preuve.

 

« Hier soir, je suis rentrée tard et je n’ai pas fermé les abris de mes volailles. Ce matin, j’ai découvert un véritable carnage ! Un renard a emporté 3 canes Col vert et tué 2 autres canes, 8 canards, 1 cane de Barbarie et 1 poule. Mes volailles étaient magnifiques ! » tempête cette habitante d’un bourg sud axonais dont la basse-cour est située au cœur du village.

 

Le renard, un sportif à la chasse

 

 

Pour attraper sa proie, le renard est capable de prouesses physiques. Il creuse le sol pour passer sous une clôture ou une porte, saute par-dessus des clôtures de 2m de haut, rampe sur de courtes distances, se faufile dans des passages étroits, mord et arrache des fils de clôture, surtout aux endroits où la clôture est ancienne ou abimée.

 

« La clôture de ma basse-cour est faite avec du grillage à poules. Il a coupé des fils pour pouvoir entrer. On a l’habitude de dire que le renard chasse seulement lorsqu’il a des petits. Ce n’est pas le cas à cette époque de l'année »  indique l’habitante , complètement effondrée. Comme quoi, la nature est vraiment chamboulée.

 

En tous cas, le coupable n’est pas le renard que chacun peut apercevoir au lavoir situé sur la place de l’église du bourg. Celui-ci a un bon alibi. Il était occupé à tailler une bavette avec un coq et bien incapable de faire le moindre pas pour aller perpétrer un tel méfait... DB

 

 

Le Coq et le Renard est la 15ème Fable du Livre II de Jean de La Fontaine.
Le Coq et le Renard est la 15ème Fable du Livre II de Jean de La Fontaine.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Mamie zinzin (dimanche, 29 octobre 2017 12:22)

    Et bien ma poule !
    Cérusé un renard ...
    Patience qui nous dira le contraire