Avenir des territoires ruraux : L’Aisne se fait entendre au congrès des départements

De gauche à droite : Nicolas Fricoteaux et Jacques Mézard
De gauche à droite : Nicolas Fricoteaux et Jacques Mézard

A l’occasion du 87e congrès des Départements de France venant de se dérouler à Marseille et dans la continuité du travail de réflexion initié avec le Président de la République sur l’avenir des territoires ruraux, Nicolas FRICOTEAUX a poursuivi son dialogue avec l’État sur cet enjeu essentiel.

 

Alors que le Premier Ministre a confirmé l’ouverture d’une négociation avec les Départements de France sur le sujet du financement des dépenses sociales lors de ce congrès, le Président du Conseil départemental a interpellé l’Assemblée, en présence de Jacques MÉZARD, Ministre de la Cohésion des territoires, sur la nécessité d’une répartition plus juste des ressources départementales.

 

D’ailleurs, à la suite des échanges avec les parlementaires de l’Aisne, et à l’initiative de Jacques KRABAL, Nicolas FRICOTEAUX rencontrera Jacques MEZARD le 30 octobre prochain afin d’examiner certaines des 25 propositions faites au Président de la République, en particulier celles relatives à un meilleur partage des recettes des Départements.

 

« Si les moyens financiers des Départements, plus précisément les droits de mutation, ne sont pas mieux répartis, l’Aisne, comme sans doute une dizaine d’autres Conseils départementaux, sera dans l’obligation d’arrêter certaines politiques publiques dont ont pourtant besoin les Axonais et, ce, afin de pouvoir financer ses dépenses d’aide sociale. Les Départements ruraux, ayant de faibles ressources et de lourdes charges, ont également besoin d’un soutien d’urgence que le Premier Ministre vient de confirmer ; ce dont je me réjouis » déclare Nicolas FRICOTEAUX.

 

Lors du congrès de l’ADF, Édouard PHILIPPE a enfin indiqué qu’une commission d’étude allait prochainement travailler sur un nouveau modèle de financement des Aides Individuelles de Solidarité, et notamment du RSA.

 

« Membre de la commission des finances de l’ADF, je serai très vigilant à ce que cette commission prenne en compte les spécificités du monde rural » conclut le Président du Conseil départemental de l’Aisne.

conseildépartementalaisne

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0