CARCT. Le vice-président Eric Assier dévoile l’extension du Transport à la demande

L’offre de Transport à la demande (TAD) au sein de la Communauté d’Agglomération de la Région de Château-Thierry (CARCT)  évolue ! Un avenant à la délégation de service public n°13 a été voté lors du Conseil communautaire en date du 25 septembre dernier. La desserte de 3 centres bourgs est en route avec un même chauffeur et un même bus pour les 3 nouvelles lignes.  

 

« Nous ne touchons pas à ce qui existe aujourd’hui. Il s’agit simplement d’un service supplémentaire d’extension du réseau Fablio » précise d’emblée Eric Assier, vice-président en charge de la Mobilité au sein de la Commission Développement du territoire. Cette extension, l’une des missions confiées dès la création de l’agglo à celui qui est également maire de Condé-en-Brie,  concerne la desserte de 3 centres bourgs. Il s’agit de Condé-en-Brie, Fère-en-Tardenois et Neuilly-Saint-Front. Eric Assier met toutefois en avant la règle fondamentale suivante : le bus qui empruntera la route départementale desservant ces centres bourgs marquera l’arrêt dans les communes riveraines de la dite route. Ce qui se traduit concrètement de la manière suivante :

 

. Ligne TAD G : Château-Thierry, Crézancy, Saint-Eugène, Condé-en-Brie.

. Ligne TAD H : Château-Thierry, Beuvardes, Fère-en-Tardenois.

. Ligne TAD I : Château-Thierry, Grisolles, Latilly, Neuilly-Saint-Front.

 

A l’instar de l’offre TAD actuelle, 3 arrêts de dessertes sont implantés dans Château-Thierry : La Fontaine, Gare SNCF et Paul Doumer. Les communes desservies par les nouvelles lignes compteront 1 à 2 arrêts. A Condé-en-Brie, les arrêts TAD seront matérialisés à la salle des sports et place de l’église.

 

Naissance du projet d’extension du TAD

 

A entendre Eric Assier, les choses n’ont pas traîné pour lancer ces dessertes de centres bourgs. « Le 25 septembre, nous avons délibéré pour mettre en place officiellement ce TAD. 48 heures après, j’ai débuté les visites sur le terrain accompagné d’Annie Pedinielli en charge de la Mobilité aux services administratifs de l’agglo et d’Hugo Jarrige, directeur de Keolis Château-Thierry, délégataire du transport Fablio jusqu’en juin 2019. Nous avons ainsi rencontré les élus des communes desservies afin de déterminer l’emplacement des arrêts Fablio. Je tiens ici à saluer mes collègues pour l’excellent accueil qu’ils nous ont réservés. Le poteau et la signalétique de chaque arrêt seront pris en charge par Keolis Château-Thierry. Versée aujourd’hui par les entreprises de plus de 11 salariés, la cotisation appelée "Versement transport" alimente le budget annexe transport » souligne le vice-président.

 

Mode de fonctionnement du TAD

 

Les bus circuleront pendant les périodes hors transport scolaire. « Les habitants pourront aller à Château-Thierry le mercredi après-midi, le samedi matin et le samedi après-midi, car il n’y a pas de bus scolaire. Chaque commune desservie par une nouvelle ligne choisira une demi-journée supplémentaire. Elle sera réservée aux services publics de Château-Thierry, mais pas uniquement. Les personnes se rendront par exemple à la mairie pour la délivrance d’une carte d’identité ou d’un passeport, à la sous-préfecture, à Pôle emploi, aux impôts, mais aussi au laboratoire d’analyses médicales. A Condé-en-Brie, nous avons choisi le lundi matin. Je précise également qu’un habitant de Château-Thierry pourra emprunter le TAD pour se rendre dans l’une des communes desservies. Il devra pour cela suivre simplement les consignes de réservation. Cette extension du TAD est un service supplémentaire qui ne vient pas concurrencer, ni détruire les offres actuelles de transport »  indique le vice-président de l’agglo. Les services à la personne qui permettent aujourd’hui aux habitants de se rendre en bus  à Château-Thierry afin de faire leurs courses, accompagnés, demeurent en tant que tels. Il en va de même pour les transports scolaires. Eric Assier rappelle qu’un habitant peut emprunter, en semaine, un bus scolaire pour se rendre à Château-Thierry. « C’est autorisé à condition d’une part, qu’il y ait de la place dans le bus et d’autre part, d’être détenteur d’un titre de transport en cours de validité » précise l’élu.

 

Pour Condé-en-Brie, sur la ligne TAD G, il y aura 1 aller/retour le lundi matin, le mercredi après-midi, le samedi matin et le samedi après-midi. Arrivé à destination, l’usager pourra, s’il le souhaite, prendre une correspondance en empruntant une autre ligne de transport interne avec le même billet. A Château-Thierry, les voyageurs disposeront d’environ 2h30 pour vaquer à leurs occupations. Si une ligne TAD est réservée, le bus effectuera donc 2 trajets aller/retour.

Eric Assier travaille par ailleurs sur la possibilité offerte aux habitants de prendre un rendez-vous auprès d’un des services publics et de s’y rendre ensuite  en utilisant le TAD. « Cela fera un excellent complément avec la Maison de Service au Public. Après la préparation d’un dossier par l’agent, une personne pourra, par exemple, prendre un rendez-vous auprès de la trésorerie pour finaliser celui-ci et s’y rendre en bus » commente l’élu.

 

Mode d’emploi du TAD

 

Le mode d’emploi est identique aux lignes TAD existantes. La ligne de transport en commun circulera uniquement si elle est réservée. Les réservations se feront par le même numéro de téléphone et avec les mêmes choix que pour l’ensemble des autres lignes TAD. Il suffira de composer le 03 23 53 50 50. Le billet sera valable 1h à partir du premier compostage dans le bus.

 

Nombre de points d’arrêts Fablio TAD

 

Ligne TAD G

. Condé-en-Brie : 2

. Saint-Eugène : 1

. Crézancy : 1

 

Ligne TAD H

. Fère-en-Tardenois : 3

. Beuvardes : 2

 

Ligne TAD I

. Neuilly-Saint-Front : 2

. Latilly : 1

. Grisolles : 1

 

Tous les arrêts seront situés sur la route départementale desservant les communes. A Condé-en-Brie, ils seront équipés d’un abribus. La mise en place d’un parc à vélos est envisagée. Un habitant d’une commune voisine pourra donc y laisser sa petite reine, faut-il l’espérer en toute sécurité, puis monter dans le bus pour se rendre ensuite dans la Cité des Fables. Le bus empruntera une ligne seulement et seulement si 1 réservation à minima est effectuée. Les véhicules de transport seront progressivement aménagés afin d’accueillir en toute sécurité les usagers porteurs d’un handicap. Quant aux points d’arrêts, ceux-ci devront être également accessibles aux personnes handicapées. L’aménagement de ces points sera à la charge des communes.

 

La communication du lancement des 3 nouvelles lignes se fera par une distribution de flyers, « un petit peu avant la mise en route, dans une dizaine de jours », dans toutes les communes concernées et « peut-être dans les communes voisines d’un point d’arrêt ».  

 

Mise en place du projet d’extension du TAD

 

Des réunions publiques sont d’ores et déjà programmées afin de présenter aux habitants concernés le projet d’extension ainsi que le fonctionnement du TAD :

 

. Mercredi 18 octobre à Condé-en-Brie (18h00, salle communale, Rond point du Cahot) en présence du vice-président Eric Assier, des services Mobilité de l’agglo et du directeur de Keolis Château-Thierry.

. Jeudi 19 octobre 2017 à Fère-en-Tardenois (18h00 en mairie),

. Lundi 23 octobre 2017 à Saint-Eugène (18h00, salle de réunion). Date sous réserve.

 

Dans les autres communes possédant un ou plusieurs points d'arrêts, les élus communiqueront également avec leurs administrés. L’ouverture des 3 lignes aura lieu le lundi 23 octobre 2017.

 

Qu’en est-il de la desserte des autres communes ?

 

Le 1er juillet 2019, une nouvelle délégation de service public entrera en application. « Le projet d’étendre le TAD aux communes situées tout au bout de l’agglo sera alors étudié. Nous n’avons pas voulu mailler tout le territoire aujourd’hui car cela représentait un coût monstre. Nous n’allons pas non plus dépenser l’argent des contribuables. Nous avons un budget et nous faisons avec. Les habitants ne s’attendaient pas à voir passer des bus si tôt. Ils sont hyper contents et ça ne râle pas autour car pour eux, c’est du concret » conclut Eric Assier.  

Une desserte bus pour les habitants du sud du sud de l’Aisne en 2019, un haut débit internet acceptable pour tous en 2020, croisons les doigts pour que les engagements, d’où qu’ils viennent, soient tenus. Ils participeront alors au rayonnement du territoire. DB

 

 

 

G, H, I : les 3 nouvelles lignes du Transport à la demande (TAD).
G, H, I : les 3 nouvelles lignes du Transport à la demande (TAD).

Horaires

 

Exemple : un habitant de Condé-en-Brie a réservé le TAD pour un mercredi après-midi. A l'aller, il montera dans le TAD à Condé-en-Brie (salle des sports ou place de l'église) à 13h55 et descendra à Château-Thierry (La Fontaine ou Gare SNCF ou Paul Doumer) à 14h20. Au retour, il montera dans le TAD à Château-Thierry (à l'un des points d'arrêts) à 17h00 et descendra à Condé-en-Brie à 17h25. Le prix du ticket à l'unité (carte voyage) est à 1€.

 

Distribuées par Keolis Château-Thierry, des fiches indiqueront les horaires des passages du bus TAD dans les communes desservies, si celui-ci est réservé.

DB

Crédits photos : Petitlimon, Fablio, Keolis

Écrire commentaire

Commentaires : 0