Monthurel. Une exposition libre autour d’un banc

 

 

 

 

 

Dans le cadre des Journées du Patrimoine, un cercle d’amis s’est lancé un défi : créer sa propre œuvre avec sa technique et ses matériaux de prédilection sur un thème bien particulier, le banc du peintre russe Serguéï Toutounov.

 

Tableaux, vitrail, écriture, vont ainsi se côtoyer dans la salle polyvalente de Monthurel, dimanche 17 septembre à partir de 09h00. « Nous ne sommes pas des artistes connus et reconnus, enfin pas encore ! » plaisante Thierry Duparcq, l’un des participants.

Celui-ci exposera donc en compagnie de Renée Boiron, Anny Dumont-Bertin, Anny et Daniel Dupont, Ida Gilli, Marianne et Anne Ripeau. L’entrée est comme l’expo, libre ! DB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Serguéï TOUTOUNOV est né en 1958 à Moscou. Son père fut son premier professeur et c’est à l'Institut d'Art SOURIKOV de Moscou qu’il a poursuivi sa formation. Marié à une française, il est installé en France depuis 1982.

 

Parmi ses œuvres, les grands panoramas sont peu nombreux. Ses sujets favoris sont plutôt, un pont, un banc, un portail, de petits coins de nature par lesquels il exprime toute sa sensibilité et l’émotion de l’instant.

En Russie, Bretagne ou région parisienne, il peint toujours d’après nature et fixe sur la toile des lieux d’île de France ou d’ailleurs qui disparaîtront probablement un jour sous l’influence du modernisme.

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0