Mézy-Moulins : le festival Guitares en Picardie a refermé ses étuis

Mézy-Moulins. Guitares en Picardie : Frédéric Bernard et Anne-Charlotte Montville.
Mézy-Moulins. Guitares en Picardie : Frédéric Bernard et Anne-Charlotte Montville.
Mézy-Moulins. Guitares en Picardie : le Trio AKHAMAR.
Mézy-Moulins. Guitares en Picardie : le Trio AKHAMAR.
Mézy-Moulins. Guitares en Picardie : la soprano Anne-Charlotte Montville.
Mézy-Moulins. Guitares en Picardie : la soprano Anne-Charlotte Montville.
Mézy-Moulins. Guitares en Picardie : "salle" comble pour le dernier concert.
Mézy-Moulins. Guitares en Picardie : "salle" comble pour le dernier concert.

Comme l’a exprimé l’affectataire du lieu en ouverture, quel honneur pour l’église de la Nativité-de-la Sainte-Vierge d’accueillir cinq personnes, un trio et un duo, et quelle chance pour ces artistes d’avoir ce cadre pour exprimer leur talent. Un joyau dans un bel écrin !

 

Le trio Akhamar, une constellation dont le nom est bien choisi pour ces étoiles montantes que sont Chloé Blin, Jade Marchal, et Aloïs Brouck, élèves du guitariste Frédéric Bernard, fit tout d’abord voyager le public de la truite de Schubert en balade irlandaise.Puis vint le tour du duo composé de Frédéric Bernard, guitariste accompli au style incomparable, et de la soprano à la voix étincelante, Anne-Charlotte Montville.

 

Quelles belles accordailles entre les cordes de l’instrument et les cordes vocales. De la dentelle ! La voix de l’artiste envoûta les voutes et l’auditoire. Les expressions du visage et des mains d'Anne-Charlotte Montville permettaient de goûter intensément aux émotions exprimées.

 

Des difficultés financières, source d’inquiétude, planent sur 2018 et la 12ème édition du Festival Guitares en Picardie. Qu’à cela ne tienne, la guitare a plus d’une corde…

Henri Gandon

Crédit photos : Henri Gandon

 

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0