Tourisme. Véloroute de la Vallée de la Marne : la Vélorution !

Les 20 km de voie verte entre Reuil et Dormans ont été inaugurés ce samedi 24 juin à Dormans. Ce dernier tronçon vient compléter l'itinéraire de la Véloroute de la Vallée de la Marne déjà existant.

 

Cette voie qui compte aujourd’hui 45km de balade (les 6 km entre Reuil et Vandières seront définitivement ouverts le 15 juillet) est une réalisation portée par le département, la région et l’Union européenne pour développer le tourisme du secteur. La Véloroute de la Vallée de la Marne est dédiée aux cyclotouristes et autres amateurs de pratiques sportives (course à pied, rollers, marcheurs, etc…) et agrémentée d’aires de pique-nique.


Dès 10h30, Christian Bruyen, maire de Dormans, vice-président du Conseil départemental et président de l’Agence Développement Touristique de la Marne a accueilli tous les acteurs de ce projet au camping municipal autour de croissants, café et jus de fruit. En attendant celui qui devait couper le ruban, entendez par là René-Paul Savary, le sénateur de la Marne et président du Conseil départemental, Christian Dormans a convié ses invités à parcourir 300 mètres à pied sur la voie verte sécurisée. Histoire d’aller découvrir la nouvelle base de ski nautique dormaniste, sortie non pas de terre mais de la Marne en juillet 2015, grâce notamment à un coup de pouce de Françoise Férat, sénatrice de la Marne, présente également en ce samedi sous une chaleur acceptable.

 

Arrivé à la bourre à cause d’un emploi du temps blindé, René-Paul Savary a coupé le traditionnel ruban tricolore en toute fin de matinée. Le sénateur a souligné l’importance de la Véloroute de la Vallée de la Marne, une proposition touristique complémentaire qui doit amener une population nouvelle de touristes sur toutes les zones de vignoble. « Il n’y a pas que les hauts sites classés à l’UNESCO, il y a aussi tout ce qui se passe sur nos territoires et dans les communes viticoles qui doivent, elles aussi, avoir leur part de développement. Le remède, l’aménagement du territoire, ce sont des investissements comme celui-là ! » a lancé l'élu.

 

Quelques minutes plus tôt, Christian Bruyen s’est réjoui des objectifs atteints pour certains, ou en cours de l’être pour d’autres, en lien  avec cette véloroute : favoriser la découverte du patrimoine, des paysages notablement remarquables, améliorer la qualité de vie des marnais (des clubs sportifs sont impliqués autour de cette voie verte, notamment le Ski nautique club de Dormans ou encore le Club de Roller de Trélou-sur-Marne dans le Sud de l’Aisne), développer l’économie touristique locale. « En 1789, pour la liberté, il y a eu la Révolution ; aujourd’hui, toujours pour la liberté, cette liberté de pratique, c’est la Vélorution ! »  a conclu Christian Bruyen sous un tonnerre d’applaudissements. DB

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0