Spectacle participatif. Branle-bas de combat pour la fiancée du Surmelin !

Chantal Toubart, présidente de l’association intercommunale Vallée du Surmelin, sonne le rappel des acteurs du territoire. Explications.

 

 « Comme vous le savez, nous entrons dans la dernière ligne droite avant la présentation de notre projet "Une Vallée et des Hommes - La fiancée du Surmelin" à la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire de Champagne-Ardenne qui nous permettra, s'il est sélectionné, d'obtenir une partie du financement nécessaire au déploiement de ce projet. Dans ce cadre, nous avons besoin du maximum de lettres d'appui et de soutien des acteurs de notre territoire tels que les habitants, associations, entreprises, établissements scolaires, etc...) ». indique la présidente de l’association regroupant actuellement 12 communes riveraines du Surmelin.

 

Du coup, afin d’aider celles et ceux en manque d’inspiration, Chantal Toubart  propose deux modèles de lettres de soutien. Le courrier doit être adressé à :

 

Vallée du Surmelin

Mairie

51140 Le Breuil

 

Rappel : les communes adhérentes sont, pour ce qui concerne la Marne, Montmort, Corribert, Suizy-le-Franc, Mareuil-en-Brie, Orbais-l'Abbaye, Le Breuil, et pour ce qui concerne l'Aisne, Vallées-en-Champagne, Celles-lès-Condé, Condé-en-Brie, Monthurel, Saint-Eugène et Mézy-Moulins.

 

Association Vallée du Surmelin : lafianceedusurmelin@gmail.com

DB

Crédit photo : G Deloore

 


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Chronos (vendredi, 16 juin 2017 15:11)

    L’association intercommunale Vallée du Surmelin doit avoir quelques difficultés pour trouver l'argent nécessaire pour mener à bien leur projet.
    Il faut dire aussi que 70 000€ ne se trouvent pas sous le pied d'un cheval.
    Il ne faut pas non plus oublier que les communes ont par ailleurs des frais à engager pour le bien-être de leurs administrés.
    Ladite association ne serait-elle pas un peu trop gourmande ?
    Comme l'écrit très justement un habitant de Vallées-en-Champagne " Plus de 70 000 €, somme sans commune mesure avec celle nécessaire à l'association de l'ACPV de Saint-Eugène qui, depuis de nombreuses années, s'acquitte de semblables manifestations et offre des spectacles gratuits de qualité".