Législatives. 5ème circo : Dominique Moyse inaugure son QG de campagne à Château-Thierry

Dominique Moyse, candidat LR/UDI aux élections législatives dans la 5ème circonscription de l'Aisne, inaugure son QG de campagne à Château-Thierry.
Dominique Moyse, candidat LR/UDI aux élections législatives dans la 5ème circonscription de l'Aisne, inaugure son QG de campagne à Château-Thierry.

« Je n’avais pas les moyens de louer 200m2 ! » lance jeudi 11 mai aux alentours de 19h15, Dominique Moyse, candidat de la droite et du centre pour le Sud de l’Aisne, aux nombreux invités venus à l’inauguration de son QG de campagne situé au 11 rue Lefèvre Maugras à Château-Thierry. Le local, grand comme un placard, n’a pu de ce fait accueillir tous les amis et sympathisants de celui qui est actuellement conseiller régional Hauts-de-France. La moitié des présents a dû rester dans la rue.

 

Dominique Moyse, entouré de sa suppléante Marie-Claude Lainé, conseillère municipale à Braine et vice-présidente de la Communauté de communes du Val de l’Aisne, de Nicolas Fricoteaux et Pierre-Jean Verzelen, respectivement président et 1er vice-président du conseil départemental de l’Aisne, François Rampelberg, maire de Braine et conseiller départemental de l’Aisne, et du sénateur-maire de Laon, Antoine Lefèvre, s’est déclaré officiellement candidat sur la 5ème circonscription de l’Aisne. « Face au risque de l’extrême-droite sur notre territoire et face à un député sortant, qui depuis 5 ans, n’a pas été capable d’améliorer notre quotidien, je suis effectivement candidat » a déclaré celui qui « est né à Saint-Quentin et vit à Château-Thierry depuis de nombreuses années ».

 

Dominique Moyse veut faire une campagne positive, « mais pointer les incohérences de mes concurrents politiques est nécessaire » a souligné le candidat LR/UDI.

 

Et pour pointer, il a pointé, le natif du Vermandois ! « Le député sortant ne manque pas une occasion de se faire le chantre de la ruralité, le défenseur des usagers du train, du vivre ensemble. Mais qu’a-t-il fait ? Quel est son bilan ? Zéro ! Des discours, des mains serrées, des photos, une réserve parlementaire parfaitement distribuée, mais un bilan nul en termes d’avancées pour la ruralité » lâche Dominique Moyse pour qui « le vote Front national est majoritairement un vote d’abandon ».

 

Le candidat pour le Sud de l’Aisne a exposé quelques thématiques de son programme, comme notamment la garantie d’une offre de transport performante, le soutien à l’agriculture et la viticulture, ou encore l’accessibilité aux services publics.

 

Dominique Moyse va s’efforcer durant ces quatre semaines de ne pas prêcher dans le désert en portant et proposant d’autres sujets, comme l’environnement, l’éducation, la santé, les commerces, l’artisanat, la sécurité, le tourisme, ou encore la culture et la jeunesse, lors de réunions publiques dans les anciens cantons de la circonscription.

En attendant, 20 000 tracts sont à distribuer… DB


Écrire commentaire

Commentaires : 0