Clapotis en Vallée du Surmelin

Le 10 mai 2016 naissait à Saint-Eugène une nouvelle association : Vallée du Surmelin. Ce soir-là, 21 élus et habitants de communes riveraines de ce cours d’eau se retrouvaient dans la salle des fêtes du bourg pour l’assemblée constituante d’une association intercommunale.

 

Valoriser la Vallée du Surmelin de Montmort dans la Marne à Mézy dans l’Aisne en portant d’une part, des projets culturels, sportifs, et artistiques, en coordonnant et communiquant d’autre part, sur les projets existants et futurs, telle est la vocation de l’association. Depuis cette naissance, il faut bien admettre que le bébé n’a pas fait beaucoup parler de lui.

Mais voilà, avec ce printemps nouveau, l’association sort de son silence et s’apprête semble-t-il à frapper un grand coup. Certes, il faudra patienter jusqu’en 2018, mais cela vaut la peine d’attendre.

Prudence tout de même, car comme aime à le souligner de temps à autre Gilles Lefèvre de l’hebdomadaire L’Axonais, ce n’est également qu’un « chuchotis du bas de l’Aisne ». De quoi s’agit-il ?

 

Un projet de spectacle participatif dont l’ambition est de valoriser le patrimoine mémoriel serait dans les cartons. Initié par la compagnie Le Diable à 4 pattes, ce spectacle s’inviterait de janvier à décembre 2018 dans toutes les communes adhérentes à la Vallée du Surmelin (11 communes sur 15 actuellement), en s’inspirant des réalités passées ou présentes de ces communes, et avec la participation des habitants eux-mêmes. Cela ressemblerait en fait à un feuilleton avec plusieurs épisodes.

L’association Vallée du Surmelin et Le Diable à 4 pattes devraient communiquer sur ce projet à la mi-mai. DB

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0