Baulne-en-Brie : dimanche 30 avril, journée nationale de la déportation

Mars 2017 : à gauche, Ronan Léaustic découvre pour la première fois le mur de mémoire vivante en compagnie de Bruno Lahouati.
Mars 2017 : à gauche, Ronan Léaustic découvre pour la première fois le mur de mémoire vivante en compagnie de Bruno Lahouati.

Comme chaque année depuis 2009, la commémoration de la Journée nationale de la déportation réunira dimanche 30 avril à Baulne-en-Brie, de nombreux habitants et élus.

 

Dans le chef-lieu de la commune nouvelle Vallées-en-Champagne, la place Daniel Beaucreux, et depuis 2011 le mur de mémoire vivante situé en contrebas, sont dédiés à tous les déportés de l’ex canton de Condé-en-Brie, femmes et hommes jeunes oubliés de l’histoire locale.

 

Ce lieu de rencontre et de recueillement, avec notamment les stèles regardant les quatre points cardinaux, symboles de l’ouverture au monde et de la diversité, sera une nouvelle fois l’objet d’une cérémonie exceptionnelle et émouvante.

Cette année, Jean-Paul Clerbois, maire d’Essômes-sur-Marne, présidera la cérémonie qui débutera à 16h30. La venue de Ronan Léaustic, sous-préfet de l’arrondissement de Château-Thierry est annoncée. DB

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0