Présidentielle 2017 : le grand chambardement

Cette 10ème élection présidentielle au suffrage universel de la Vème République va faire causer dans les chaumières. Pour la première fois, la droite est absente du second tour.

 

Aucun des deux grands partis qui ont dominé la vie électorale depuis près de 50 ans, Les Républicains et le Parti socialiste, n’y est présent. Le 7 mai prochain, le candidat d’un mouvement affrontera la candidate d’un parti…

 

Ex canton de Condé-en-Brie : 3 communes sur 21, Pargny-la-Dhuys (180 habitants), Passy-sur-Marne (139 habitants), et Vallées-en-Champagne (558 habitants), échappent à la déferlante bleu marine.

 

Dans la commune nouvelle, malgré une progression de 8 voix à Baulne-en-Brie, la candidate FN se prend une claque à La Chapelle-Monthodon (-6 voix), et Saint-Agnan (-8 voix), par rapport au premier tour de 2012.
Dans le Sud de l'Aisne, Vendières (161ha) complète la liste de ces communes qui n'ont pas placé Marine Le Pen en tête du 1er tour.

 

A Vallées-en-Champagne toujours, l’absence de la droite et du PS au second tour de la Présidentielle a semble-t-il perturbé plus d’un scrutateur lors du dépouillement. Aucune abstention n’a, en effet, été relevée dans les 3 bureaux de vote de Baulne-en-Brie, La Chapelle-Monthodon et Saint-Agnan, alors que le Ministère de l’Intérieur en comptabilise de son côté, 70.

En fait, dimanche 23 avril, 100% des votants se sont déplacés… DB

 

Source : Communication Vallées-en-Champagne.
Source : Communication Vallées-en-Champagne.
Source : Ministère de l'Intérieur
Source : Ministère de l'Intérieur

Écrire commentaire

Commentaires : 0