Jacques Krabal bien classé parmi les députés

Jacques Krabal lors de la cérémonie des voeux à Condé-en-Brie. Crédit photo : Petitlimon
Jacques Krabal lors de la cérémonie des voeux à Condé-en-Brie. Crédit photo : Petitlimon

Le magazine Capital publie un classement qualitatif du travail des pensionnaires de l’Assemblée Nationale sous le titre « Les députés qui bossent et ceux qui glandent… ».

 

La publication s’est plongée dans la collecte d’informations du groupe Regards citoyens et s’est adjoint le député de l’Aisne René Dosière, connu pour son expertise dans le domaine de la moralisation de la vie politique. Capital a retenu 6 critères jugés représentatifs du travail d’un parlementaire : le nombre de présences en commissions, d’interventions dans l’hémicycle, d’amendements proposés, de rapports rédigés, de propositions de loi écrites, et de questions orales posées aux membres du gouvernement.

 

Des points étaient attribués en fonction de leur classement respectif sur chacun de ces critères, avec un coefficient double pour les rapports rédigés et les amendements proposés, car ils exigent plus de travail. Afin de ne pas fausser la comparaison, Capital a retenu les 504 députés ayant effectué un mandat complet depuis l’élection législative de 2012.

 

Jacques Krabal, député de la 5ème circonscription de l’Aisne, se classe 53ème.  Il arrive ex æquo avec Gérard Cherpion, député LR de la 2ème circonscription des Vosges. Le parlementaire RRDP (groupe Radical, Républicain et Progressiste) siégeant à la place n°287 sur les bancs de l’hémicycle, comptabilise 229 présences en commission, 565 interventions en hémicycle, 461 amendements proposés, 7 rapports rédigés, 1 proposition de loi écrite (proposition de loi n° 2520 visant à assouplir le mécanisme dit du droit d’option départemental), et 40 questions orales.

Si le classement tenait compte de la présence sur le terrain, Jacques Krabal serait sans nul doute en marche vers le podium… DB

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0