Puits, forage d’eau : les obligations pour les particuliers

L’Union des Services d’Eau du Sud de l’Aisne (USESA), syndicat d’eau potable ayant en charge l’exploitation des captages d’eau potable de La Chapelle-Monthodon, commune nouvelle de Vallées-en-Champagne, mène des actions de protection de la ressource en eau potable. Dans ce contexte, une Aire d’Alimentation des Captages a été définie autour des deux captages d’eau potable et ces actions de protection de la ressource sont entreprises dans le périmètre de l’aire délimitée.

 

Un puits ou forage peut être une source de pollution pour les nappes souterraines et les dégrader. Mal réalisé ou mal utilisé, il peut être un point d’entrée de pollution dans la nappe phréatique. C’est pourquoi il est capital de veiller à la pertinence de son implantation, à la qualité de sa réalisation, à son entretien et à son utilisation raisonnée. Ce puits ou forage ne doit pas servir de dépotoir et ne doit pas servir à la vidange de produits divers et variés.

Marcel Chatelain, président de l’USESA, rappelle que depuis le 1er janvier 2009, tout ouvrage de prélèvement d’eau souterraine (puits ou forage) à usage domestique doit obligatoirement être déclaré en mairie dans un double enjeu de connaissance et de préservation de la ressource en eau souterraine, et de santé publique.

 

Un courrier invitant les possesseurs de puits ou forage situés dans le périmètre de l’aire d’alimentation des captages à procéder à cette déclaration, si celle-ci n’a pas été effectuée, vient d’être tracté dans les boites aux lettres. DB

 

Crédit carte : USESA

Crédit photos : Petitlimon

La Chapelle-Monthodon : source de la Pièce du chaudron
La Chapelle-Monthodon : source de la Pièce du chaudron
La Chapelle-Monthodon : source du Moulin blanc
La Chapelle-Monthodon : source du Moulin blanc

Écrire commentaire

Commentaires : 0