Coupure d'électricité : "Ce n’est pas un délestage !"

Réseau de transport d’électricité (RTE) assure la gestion de 100 000 kilomètres de lignes à haute tension et est responsable de l’équilibre du système électrique dans l’hexagone. Ce mercredi midi, un certain nombre de foyers du Sud de l’Aisne ont cru qu’ils allaient revivre un nouvel épisode de galère. A 12h38 pour être précis, la fée électricité a en effet pris la poudre d’escampette.

 

"Ce n’est pas un délestage ! Nous avons un problème technique sur le réseau haute tension. 13 postes sont impactés. Le retour prévisionnel du courant se situe vers 15h00" indique quelques minutes plus tard le plateau Enedis dépannage, distributeur de l’alimentation électrique.

Quant à celui d’Enedis clientèle, il communique en ses termes sur l’incident : "En ce qui nous concerne, nous n’avons pas connaissance d’un délestage. C’est un problème technique. Vous savez, nous n’avons rien à cacher. Si c’était un délestage, on vous le dirait". Et ta sœur !?

 

Concernant la vague de froid, RTE promettait le 12 janvier qu’en cas de mesures exceptionnelles, une baisse de tension de 5% pourrait aussi être mise en place, "imperceptible pour les consommateurs". Quant à l’ultime mesure, le délestage, EDF soulignait toutefois qu’il n’excéderait pas deux heures pour éviter des situations critiques.

A 13h40, la fée électricité revenait dans les foyers. Il faut arrêter de nous raconter des bobards à longueur de journée !

 

Cet incident de courte durée a néanmoins permis d'apprendre "qu'un problème de transmission d'heures creuses (HC) subsistait sur le département de l'Aisne depuis plusieurs jours". Les abonnés sont d'ailleurs invités à surveiller leur contacteur HC et appeler leur fournisseur en cas de panne totale. DB

Écrire commentaire

Commentaires : 0