Marne. Dormans : une salle des fêtes archi-comble pour les vœux 2017

L’année prochaine, Christian Bruyen devra pousser les murs ou monter sur la scène pour adresser ses vœux, tant l’assistance est de plus en plus nombreuse chaque année. Lundi soir sur les coups de 18h30, plus de 300 personnes ont investi la salle des fêtes de la bourgade champenoise.

 

Gérard Goin, conseiller municipal en charge des fêtes et cérémonies avait pourtant joué une fois encore à merveille son rôle de "placier". N'empêche qu'il y avait du monde, debout, au fond de la salle, pour écouter le maire dormaniste. Christian Bruyen, debout au pied de la scène, les membres du conseil municipal  impeccablement assis sur 3 rangs à sa droite : la tradition était respectée, la cérémonie pouvait débuter.


C’est donc devant une foule d’administrés, de commerçants et artisans, d'entrepreneurs, de responsables d’associations, de représentants du Centre de Secours et de la Gendarmerie, de collègues maires et présidents de communautés de communes marnaises ainsi que de personnalités telles que Françoise Férat, sénatrice et binôme de Christian Bruyen au sein du conseil départemental de la Marne, Rachel Paillard, conseillère régionale du Grand Est, Philippe Armand Martin, député la 3ème circonscription de la Marne, René-Paul Savary, sénateur et président du conseil départemental de la Marne et Patrick Naudin, sous-préfet de l’arrondissement d’Epernay que s’est adressé longuement, en fait comme d’hab, celui qui devrait être élu samedi 14 janvier, président de la nouvelle intercommunalité née le 1er janvier 2017 : Paysages de Champagne. Bref, il y avait du lourd !

 

Après avoir " jeté un œil dans le rétroviseur ", Christian Bruyen a convié les concitoyens à se projeter vers 2017, et au-delà, à travers l'évocation de très nombreux aménagements et projets.

Vidéo protection du centre-bourg, sécurité routière, santé avec l’arrivée d’une sage-femme, amélioration de la desserte ferroviaire pour les clients de la SNCF, secteur scolaire avec la création d’une 5ème classe, ouverture prochaine d’une maison de retraite, redynamisation du commerce avec un projet inter-collectivités rurales, développement du tourisme : des sujets parmi tant d’autres qui ont suscité un vif intérêt de la part de l’auditoire.

 

Petits fours de toutes les formes et couleurs accompagnés du breuvage local ont clôturé cette belle soirée. Ah, si de ce côté de la frontière administrative, nous pouvions revenir en 1065…

DB


Écrire commentaire

Commentaires : 0