Sud de l’Aisne : le 700ème numéro du journal paroissial L’Écho de nos Vallées !

Dans la paroisse Notre Dame des Trois Vallées, ce n’est pas sans fierté que l’équipe du journal voit paraître ce 700ème numéro. Celle-ci, composée de l’Abbé Henri Gandon, Line Broche et Françoise Codron, a invité la presse locale. Histoire de  fêter en quelque sorte l’événement !

 

« L’aventure a commencé en février 1952 ! » lance l’abbé Gandon, curé de la paroisse. Dès sa parution, le journal se nomme

« Journal du doyenné de Condé-en-Brie ». A l’époque, le doyenné comptait six paroisses et autant de curés ! Un regroupement intervient en juin 1997 et donne naissance à la paroisse Notre Dame des Trois Vallées. Cette dernière est constituée de 2 secteurs -Nord et Sud- et d’un seul registre où sont inscrits les actes de catholicité.

 

L’Écho de nos Vallées est donc le journal paroissial des 23 communes composant la paroisse Notre Dame des Trois Vallées. Il se présente sous la forme d’un magazine à partir de septembre 2009. A l’initiative de l’abbé, le magazine change de look et devient en janvier dernier un superbe dépliant couleur de 6 pages. Le support est constitué en grande partie par des infos générales puisées dans un Tronc Commun hébergé chez l’éditeur, dans le Limousin.

La paroisse tient néanmoins une belle place grâce à la plume de l’abbé.

Le carnet paroissial avec ses baptêmes, mariages, enterrements, la collecte du denier du Culte, le catéchisme et les points de repères pour célébrer la communion solennelle sont autant de rubriques proposées et appréciées par les lecteurs. Le journal, qui tire à 500 exemplaires, est vendu à l’unité (2€) ou par abonnements : journal distribué (10€), distribution postale (15€).

 

Depuis début décembre, L’Écho de nos Vallées rencontre un sérieux concurrent sur la route de l’information aux fidèles : L’1visible ! Un magazine trimestriel, gratuit, concocté par le diocèse axonais et dont le tirage est de 125 000 exemplaires ! Ce journal couleur de 24 pages a lui aussi une base commune avec des rencontres, des débats, des découvertes, et une partie plus locale sur la vie des paroisses, suivant les six territoires que sont Laon, Chauny, la Thiérache, Saint-Quentin, Soissons et Château-Thierry.

 

Henri Gandon reste néanmoins serein devant L’1visible. «  Pour 2017, nous garderons notre périodicité.  L’Écho de nos Vallées paraîtra, lui, chaque mois ! Pour l’instant, le nombre d’abonnés nous permet encore une telle diffusion. A mi-parcours, nous regarderons tranquillement où nous en sommes » indiquait il y a quelques jours l’abbé. Le rendez-vous est pris ! DB

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0