Risques professionnels : des aides destinées aux petites entreprises

« L'Assurance maladie – Risques professionnels » lance six nouvelles aides financières destinées aux entreprises de moins de 50 salariés afin de prévenir les accidents du travail et les maladies professionnelles.

Parmi ces six aides figure Stop Amiante (qui va bientôt sortir) destinée à prévenir l'exposition à l'inhalation des fibres d'amiante, notamment en phase de décontamination. Plafonnée à 25 000 euros, cette aide finance à 40 % l'achat d'aspirateurs, d'unités de décontamination ou de systèmes de validation.

 

Les cinq autres aides sont les suivantes :
- Garage plus sûr pour agir contre les risques chimiques et les troubles musculo-squelettiques (TMS) dans les garages,
- Transport plus sûr pour réduire les risques d'accidents du travail sur les camions à l'arrêt dans les petites entreprises du transport routier de marchandises et du BTP,
- Bâtir plus pour lutter contre les risques de chutes et de TMS, et améliorer l'hygiène et la santé sur les chantiers,
- Filmeuse plus pour réduire les risques associés au filmage manuel des palettes dans les secteurs industriels et logistiques,
- Stop essuyage pour lutter contre les risques de TMS et de coupures liés à l'essuyage des verres dans la restauration.

 

Ces nouvelles aides s'ajoutent à six autres existantes comme Aquabonus pour prévenir le risque cancérigène dans les pressings ou Airbonus pour prévenir les émissions des moteurs diesel dans les garages.

Les entreprises intéressées doivent réserver ces aides auprès de leur caisse régionale avant le 15 juillet 2017.
"En 2015, près de 3 000 entreprises de moins de 50 salariés ont bénéficié d'aides financières, d'un montant moyen de 5 500 euros pour investir en prévention", indique l'Assurance maladie. Stéphanie Cormier CPIE Aisne

Écrire commentaire

Commentaires : 0