La Chapelle-Monthodon. Le Tout Petit Festival d’Agri(Cultures) deviendra grand !

Près de 110 personnes ont pris part dimanche 20 novembre, au premier Tout Petit Festival d’Agri(Cultures) organisé à La Chapelle-Monthodon, commune nouvelle de Vallées-en-Champagne.

 

Des 15h00 tapantes, les festivaliers ont investi la salle de dégustation de la Maison de Champagne Sourdet-Diot, lieu choisi pour ce premier rendez-vous dédié aux cultures. Parmi le public, on pouvait noter la présence de Jacques Krabal, député-maire de Château-Thierry, Laurent Olivier, sous-préfet de Soissons et de nombreux partenaires de l’événement comme Krystel Doosterlinck, responsable de ligne SNCF Mobilités TER Vallée de la Marne ou encore la commune nouvelle de Vallées-en-Champagne représentée par son maire, Bruno Lahouati accompagné des maires délégués Jacqueline Picart et Claude Picart.

 

Ce tout petit festival monté entièrement par des bénévoles a connu un véritable succès. Passionnés, curieux, « novices », sont restés jusqu’au terme de la manifestation pour échanger avec les invités venus eux aussi bénévolement. Quand on sait que ces derniers se montrent à l’international, il est utile tout de même de le préciser.

 

Les Animaux étaient le fil rouge cette première édition. Rennes, chien et rats ont donc fait partie également des vedettes de l'après-midi à travers le livre Que font les rennes après Noël ? d’Olivia Rosenthal, le court-métrage de fiction J’ai pris la foudre de Laurent Larivière et la performance musicale Les rats d’Olivia Rosenthal et du compositeur Eryck Abecassis.

 

La comédienne et actrice Julie Moulier, l’éditrice Jeanne Guyon (Éditions Verticales) et la libraire Natacha de la Simone (L’Atelier à Paris) ont quant à elles échanger, en toute franchise et sans retenue, avec le public sur leur métier.

A 19h00, celui qui organise des oenocroisières avec Vinotilus, à savoir le champenois Sébastien Higonet, a clôturé de belle façon cette première édition en proposant une dégustation de différents vins de Champagne. Le cadre de la salle de la Maison de Champagne Sourdet-Diot se prêtant formidablement bien à ce baisser de rideau.

 

« Pour une première, c’est réussi et ça s’arrose ! » lance un festivalier tout en se frayant un chemin jusqu’au bar. Effectivement, il faut lever son verre à cette idée folle. Le pari était loin d’être gagné. En tous cas, c’est fait et c’est un joli pied de nez aux frileux…DB

 


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Fae Brune (mercredi, 01 février 2017 17:27)


    Pretty! This has been an incredibly wonderful post. Many thanks for supplying this information.

  • #2

    Cyndy Maly (vendredi, 03 février 2017 12:42)


    Hello There. I found your blog using msn. This is a very well written article. I will be sure to bookmark it and come back to read more of your useful info. Thanks for the post. I'll definitely comeback.