Condé-en-Brie : visites et réunion de travail avec le sous-préfet

Jeudi 17 novembre, Éric Assier, maire de Condé-en-Brie, et un certain nombre de conseillers municipaux ont reçu en mairie Ronan Léaustic, sous-préfet de l'arrondissement de

Château-Thierry, pour une réunion de travail.

 

Ronan Léaustic était accompagné de Véronique Courbrant, secrétaire générale de la sous-préfecture. A noter également la présence d’Éric Mangin, président de la communauté de communes (4CB), et du binôme Georges Fourré - Anne Maricot, conseillers départementaux de l’Aisne (canton d’Essômes-sur-Marne).

 

Avant de se mettre à table, la délégation s’est rendue sur les coups de 14h30 aux Canardises des 3 Vallées, entreprise condéenne pilotée depuis 22 ans par Bertrand et Fanny Fagot, spécialisée dans la production de foies gras et plats cuisinés dans le respect de la tradition.

Après la visite du laboratoire commentée par Bertrand Fagot, le groupe s’est ensuite dirigé vers le magasin où Fanny attendait les élus pour une dégustation. Certains ont profité de cette visite pour faire quelques emplettes. Histoire de découvrir ou redécouvrir des produits authentiques du terroir.

Quittant les Canardises des 3 Vallées, la délégation s’est rendue à pied Aux Délices d’Elsa, la nouvelle boulangerie-pâtisserie inaugurée le 17 février dernier par le sous-préfet de l’époque, à savoir Eric Cayol. Là aussi, Christopher Desvignes et son épouse Virginie, les deux jeunes entrepreneurs, ont partagé de belle façon l’enthousiasme et la passion de leur métier.

 

Celui qui, par contre, n’a pas partagé les flans situés dans la vitrine réfrigérée, c’est bien le sous-préfet. Les yeux ébahis devant l’épaisseur fantastique de la pâtisserie faite maison, Ronan Léaustic a, en un éclair, embarqué toutes les parts !  « C’est au cas où la réunion en mairie serait tendue » lâche-t-il, tout en achetant également la Délice, la baguette vedette de la boutique. 

Voyant que ce dernier avait tout d’un bon client, Éric Assier lance alors : « Il faudra venir à Condé tous les jours ! ». Il ne perd jamais le nord ce maire du sud de l'Aisne...

 

Après une seconde photo de famille et plus d’1h30 de visites, sous-préfet et élus sont entrés en mairie pour une réunion privée. DB

 

 


 

Ils ont (tout de même) dit !

 

 

 

Dans la cour des Canardises des 3 Vallées,  tout en attendant les retardataires, axomois.fr en a profité pour demander au sous-préfet si celui-ci venait présenter la création d’une future Maison des services au public (MSAP) à Condé-en-Brie. Histoire de. Les MSAP, c’est tendance dans le sud de l'Aisne, non ?!

« Pas encore ! Il faut que le projet soit déposé. En général, je ne dépose pas les projets pour les autres. Je peux les appuyer, les accompagner. A un moment donné, il faut des porteurs » répond Ronan Léaustic.

 

Quant à Éric Assier, celui-ci a répondu sur le devenir du bureau de poste. En effet, un audit de la direction locale de la Poste sur la fréquentation du bureau condéen a été effectué avant l’été. De cet audit a découlé la décision suivante : la Poste souhaite fermer le bureau au public le lundi ainsi que le jeudi à compter du 1er novembre 2016.

Éric Assier apporte la réponse suivante : « Le Conseil municipal a fait part de son opposition à une telle mesure à la direction locale de la Poste. Une pétition demandant le maintien de l’offre actuelle a été signée par l’ensemble des maires du canton. Nous sommes le 17 novembre et le bureau de Condé est ouvert et restera ouvert du lundi au samedi. Je n’ai pas d’avis contraire. On a agi. Il faut le dire ! ». Profitant d’un temps de parole non compté, le maire du bourg a poursuivi en annonçant d’une part, que « la gendarmerie reste bien là. Elle ne fermera pas ! 3 personnels supplémentaires sont venus renforcer l’effectif le mois dernier » et d’autre part, que « le collège de la Faye sera bien rénové, peut-être même reconstruit à proximité des bâtiments actuels ». DB

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0