Primaire à droite : mode d’emploi

Les 20 et 27 novembre, les Français pourront choisir le candidat de la droite à l'élection présidentielle de 2017. Voici ce qu'il faut savoir pour participer au scrutin.

 

Toute personne inscrite sur les listes électorales au 31 décembre 2015 pourra voter. Il lui suffira de verser 2€ par tour de scrutin et de signer un document par lequel elle assure

« partager les valeurs républicaines de la droite et du centre et s'engager pour l'alternance afin de réussir le redressement de la France ».

 

 

Le jour du scrutin, 10 228 bureaux de vote seront installés. Ils ne sont pas forcément situés là où les électeurs ont l'habitude d'aller voter. Le comité d'organisation de la primaire a ouvert un site  où chacun peut savoir à quel bureau il est rattaché, en fonction de son adresse. Exemple : les habitants de Vallées-en-Champagne doivent se rendre à la mairie de Condé-en-Brie, ceux de Dhuys et Morin-en-Brie à la mairie de L'Épine-aux- Bois. Autre exemple avec les habitants de Jaulgonne, Trélou-sur-Marne ou encore Reuilly-Sauvigny :

le bureau de vote est situé à la mairie de Courtemont-Varennes. Ce n'est pas le lieu de résidence qui compte, mais le lieu d'inscription sur les listes électorales.

 

Le premier tour de scrutin aura lieu dimanche 20 novembre 2016. Le second tour de scrutin aura lieu, si aucun candidat n'a dépassé les 50 % au premier tour, dimanche 27 novembre 2016. Les bureaux de vote ouvriront à 08h00 et fermeront à 19h00. Les électeurs retrouveront le cadre habituel d’une élection : des bulletins (7) à disposition sur une table, des isoloirs, une urne transparente et une feuille d'émargement. Les résultats, centralisés par la haute autorité de la primaire, seront proclamés dès le soir du scrutin. DB

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0