Jaulgonne : il va y avoir du sport !

A Jaulgonne, un groupe d’administrés est dans les starting-blocks, prêt à en découdre avec la municipalité ! Remontés comme des coucous, ils tirent à boulets rouges sur le City Stade et Skate Park, un terrain multi sports dont l’implantation est située juste en face de chez eux. A 57 mètres, précisément.

 

« Nous ne sommes pas fondamentalement contre ce projet » indique d’entrée, l’un des riverains. « Nous regrettons tout bonnement l’absence totale de communication de la part de la mairie jaulgonnaise sur ce dossier. Anne Maricot (maire du bourg NDLR) n’est jamais venue nous voir pour nous faire part de ce qui allait être implanté à 57 mètres de nos maisons ! Elle aurait pu, au moins, nous demander notre avis. Car nous, habitants de Jaulgonne, avons aussi des idées quant au cadre de vie des jeunes concitoyens. Mais si personne ne nous les demande… Ici, les élus semblent avoir la science infuse !

 

Un exemple : nous avons vu arriver un jour des containers à verre. Ils ont pris place de l’autre côté de la rue, face aux habitations. Entendre régulièrement le bruit du verre cassé est une vraie sinécure. Surtout la nuit ou le matin de bonne heure. Un règlement est bien affiché mais il n’est pas lu. Je sais de quoi je parle car une fois, je suis allé à la rencontre d’un habitant en train de vider son panier de bouteilles en dehors des horaires. Des arbustes sont bien plantés autour des bacs pour lutter contre le bruit. Mais ils ne sont pas encore assez hauts, d’où leur inefficacité. Là aussi, l’emplacement est-il bien choisi ?

 

Concernant la nouvelle structure de jeux, nous, nous l’aurions positionnée du côté du terrain de basket mais toutefois, à un endroit assez éloigné des riverains.

 

 

Nous ne souhaitons pas faire supporter aux autres administrés ce que nous combattons.

A propos de ce terrain de basket, il sert depuis novembre 2015 à entreposer du matériel de travaux publics. Je ne sais pas ce qu’en pensent les jeunes de la commune. Pour en revenir à la nouvelle aire de jeux, elle va amputer une partie du terrain de foot. Là aussi, les jeunes vont sans doute apprécier.

 

J’ai fait l’acquisition de ma maison car le cadre verdoyant qui s’offrait à mes yeux m’allait bien. Aujourd’hui, il est complètement dénaturé !

Le terrain multisports est maintenant sorti de terre. Nous n’allons pas demander sa destruction. Par contre, nous serons vigilants quant à son utilisation et surtout aux nuisances sonores qu’engendre, selon de nombreuses enquêtes, un tel équipement. Des conflits opposant riverains et mairies se soldent d’ailleurs par le démontage ou déplacement des structures ».

 

Un second riverain, en remet une couche : « Lorsque nous avons appris la « bonne nouvelle » fin juillet, mes voisins et moi avons pu assister à une réunion du conseil municipal pour en savoir un peu plus sur l’emplacement exact du terrain multi sports.

Impossible de changer quoi que ce soit car le projet était déjà bouclé ! » tempête-t-il.

 

« Nous ne sommes pas contre le projet en soi. Il faut que les jeunes puissent s’occuper. Mais c’est sa proximité avec les habitations qui nous dérange.

Nous subissons déjà le « bling-bling » des containers à verre à longueur de journée. Bientôt ce sera le ronflement de la pompe de relevage pour l’assainissement.

La totale, quoi ! » conclut-il quelque peu désabusé.

 

Sollicitée par la rédaction sur cette polémique, Anne Maricot, maire de Jaulgonne et conseillère départementale de l’Aisne (canton d’Essômes-sur-Marne) apporte la réponse suivante :

 

« Pour répondre à vos questions, sachez que le projet du City stade a été évoqué dès le bulletin paru en décembre 2015 (je pourrai a l'occasion vous donner un exemplaire) et dans plusieurs chroniques.

 

Le conseil municipal est très soucieux du développement de Jaulgonne et cela passe par l'implantation de différentes structures. 

Nous n'avons pas manqué de communiquer, j'ai d'ailleurs reçu en mairie un riverain et nous avons tenu compte de ces remarques, puisque nous végétaliserons ce site très prochainement. Le règlement leur sera communiqué pour avis.

 

Nous avons dû déposer pour ce projet un permis de construire et les normes de l'urbanisme nous ont imposé cet endroit. De plus, sachez que nous avons reculé cette implantation au maximum, si nous l'avions mis sur le terrain de basket, il serait situé à 10 mètres des habitations, et dans ce cas, les riverains ne seraient pas gênés !!!!

 

Les travaux se terminent ce jour, il n'est donc plus possible de changer.

Toutefois, ces jeux seront interdits de manière tardive, d'ailleurs il n'y aura pas de lumière afin de ne pas gêner les riverains et des caméras sont implantées sur le site afin de pallier aux absences de respect de la part des usagers ».

 

City Stade et Skate Park : wait and see… DB

 

Crédit photos : DR

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0