Vendanges : l'état d'urgence dans les galipes !

Les communes de l’Aisne se trouvant dans l’aire géographique de l’appellation Champagne sont dans les starting-blocks pour les vendanges. Ces dernières devraient démarrer aux alentours du 20 septembre.

 

Selon les professionnels du secteur, la récolte s’annonce médiocre, l’Aisne n’ayant pas échappé aux aléas météorologiques de cette année. La vendange 2016 serait encore plus catastrophique si des oiseaux ne laissaient que quelques miettes aux viticulteurs. Entendez par là : les sansonnets !

 

Ces derniers voudraient bien se sucrer le bec dans les galipes. Oui mais voilà...

 

 

 

« Tous les matins vers 8 heures, ils sont des centaines à attendre, perchés sur la ligne électrique. Ils se mettent près des poteaux, comme ça les fils ne bougent pas » explique un vigneron de l’ex canton de Condé-en-Brie. «Ils passent ensuite à l’attaque en plongeant sur les parcelles. Il n’y a déjà pas beaucoup de raisin, alors avec les sansonnets, c’est la double peine ! Dans l’temps on posait des filets sur la vigne. Ça demandait du travail supplémentaire. Et puis le filet ne servait qu’une fois » poursuit-il.

 

Du coup, notre vigneron a pris les mesures qui s’imposaient. En attendant les premiers coups de sécateurs, des agents de sécurité veillent au grain 24h/24 sur la parcelle. Non mais ! DB


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Chronos (mercredi, 07 septembre 2016 14:27)

    Étant donné l'état du raisin, ils vont pouvoir se reconvertir dans les raisins secs.
    Nous pourrons cet hiver nous confectionner des cakes sans avoir à courir dans les gdes surfaces.