La Chapelle Monthodon : des cordes comme s’il en pleuvait…


Dimanche 26 juin, l’église de La Chapelle Monthodon a accueilli le festival Guitares en Picardie. Après les mots de bienvenue des autorités locales, Gérard Abiton et Jérémy Jouve, un duo de guitaristes de renommée internationale, nous ont fait découvrir des œuvres venant d’Espagne. Un plaisir de les voir jouer ensemble. Un plaisir dont ils sont les premiers bénéficiaires. Un régal pour les oreilles.

 

La seconde partie du programme fut l’occasion de découvrir un trio de jeunes talents : Chloé Blin, Aloïs Brouck et Jade Marchal. La complicité se lisait sur leur visage ainsi que la joie de jouer.

 

Puis vint l’Ensemble départemental de guitares de l’Aisne sous la direction de Frédéric Bernard, le maître d’œuvre de ce festival, avec des élèves des écoles de musique de la Thiérache, Château-Thierry et Crézancy-Jaulgonne. 200 cordes en harmonie ! Une pluie de pur bonheur et de ravissement avec des airs de chanson comme Göttingen ou encore de film comme les Choristes.

 

Emmy Blandin, soliste voix, se joignit ensuite au groupe pour une interprétation des Feuilles mortes, Yesterday et l’Hymne à l’amour d’Edith Piaf. « Dieu réunit ceux qui s’aiment » : cette dernière phrase convenant au lieu choisi pour le concert.

Bravo à ceux qui permettent que de tels événements se déroulent au plus lointain du bas de l’Aisne et au plus bas des Hauts-de-France.

 

Quel soulagement en sortant du concert ! Quelqu’un avait capté l’info tant attendue : 2-1 pour la France. Deux heures plus tôt,  le concert commençait par un 0-1…

Nul doute que l’ardeur à faire sortir le meilleur des sons des guitares y est pour quelque chose. Télépathie… Des cordes, il en tombait sur le chemin conduisant au rafraîchissement à la salle communale… Henri Gandon

Crédits photos : Henri Gandon // Petitlimon13


Écrire commentaire

Commentaires : 0