Montlevon : 30 doigts, 2 guitares et 1 contrebasse…

Le Trio Pelosof, composé de Damien Pouillart et Boris Pelosof à la guitare et Tony Viez à la contrebasse, a fait se rassembler une foule inhabituelle en l’église saint Martin. L’an passé à Saint-Eugène et déjà dans le cadre du Festival Guitares en Picardie, ce trio avait conquis le public.

 

Le maire du village et la présidente de l’association « Les amis de l’église » ont manifesté leur satisfaction pour cette première dans ce lieu. Le Trio Pelosof reprend des airs de Django Reinhardt mais aussi des chansons d’Henri Salvador (Jardin d’hiver) ou encore d’Edith Piaf (La foule).

 

La spécificité de ces morceaux a demandé beaucoup de travail et de complicité. L’agilité des doigts donne l’impression de légèreté et de fluidité. La musique qui vient d’ailleurs rejoint nos propres sensibilités.

 

Frédéric Bernard, fondateur du Festival Guitares en Picardie, a invité les personnes se trouvant au fond de l’église à venir entourer les artistes pour les dernières représentations. Ce qui a ajouté à la chaleureuse ambiance de la soirée. Henri Gandon


Écrire commentaire

Commentaires : 0