Vallées-en-Champagne / La Chapelle Monthodon : en attendant mieux ?!

La voirie départementale est à pied d’œuvre sur la RD203 ! Les agents de l’unité de Château-Thierry effectuent, ici et là, la pose de rustines d’enrobé à froid sur les rives de la chaussée. Au grand désarroi de nombreux pétitionnaires…

 

 

 

« Il faudrait mettre cette route en grosse réparation » indique M. Beaucreux, responsable au sein de l’unité voirie départementale de Château-Thierry après avoir eu connaissance de l’envoi d’une pétition d’habitants de la commune au Conseil départemental. Pétition sollicitant la réfection des rives de la chaussée.

 

« En ce qui concerne l’aqueduc (installation ayant contribué à l’inondation de la route à 2 reprises au cours du mois de mars ndlr), on m’a demandé d’établir une DICT* (Déclaration d’Intervention de Commencement de Travaux). Les travaux vont être effectués cette année. C’est le tuyau qui doit être trop petit » poursuit-il.

 

La pose de ces rustines désole plus d’un habitant. « Ça ne sert à rien. C’est de l’argent jeté par les fenêtres ! » lâche un ancien du village. « De gros engins ne sont pas encore passés dessus. Attendez la moisson et vous allez voir… » lance cette fois-ci un jeune villageois. La pétition adressée au chef de service Entretien-Exploitation de la Direction de la voirie départementale a recueilli 74 signatures d’habitants du bourg. Ce n’est pas si mal pour un p’tit pays comme ici, pas trop habitué à ce genre de mouvement.

 

 

 

« Merci pour ton action, en espérant une suite favorable » a fait savoir Bruno Lahouati, maire de Vallées-en-Champagne à l’un des lanceurs de la pétition. Une action déjà initiée en juin 2013 sous une autre forme, à savoir l’envoi d’un courrier à Éric Mangin, alors Conseiller général UMP du canton de Condé-en-Brie. Dans cette lettre, 2 habitants du bourg (les lanceurs de la pétition d’aujourd’hui) sollicitaient l’intervention de l’élu auprès de la voirie départementale pour les mêmes raisons. A l’époque, cette dernière était restée sourde…  DB

 

 

 

*DICT : la Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux a pour objet d’indiquer aux exploitants de réseaux la localisation précise des travaux projetés et les techniques de travaux qui seront employées. Celle-ci permet également d’obtenir les informations sur la localisation des réseaux et les recommandations visant à prévenir l’endommagement des réseaux. La DICT est mise à disposition des entreprises de travaux et des collectivités locales afin d’informer les exploitants de réseaux et concessionnaire d’ouvrage de la réalisation de travaux.

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0