Dhuys et Morin-en-Brie : une inauguration en grandes pompes !


Vendredi soir 22 janvier, s’est déroulée à Artonges, l’une des 4 communes historiques composant Dhuys et Morin-en-Brie, l’inauguration de la première commune nouvelle du département de l’Aisne façon Loi NOTRe. Une inauguration est un temps fort toujours aussi couru. Celle-ci n’a pas dérogé à la règle.

 

Un député, un sénateur, un préfet, un sous-préfet, une conseillère départementale, un président de Communauté de communes : il n’y avait que du beau monde en la salle des fêtes dont la rénovation effectuée l’an passé est une belle réussite. Seul le curé de la paroisse manquait à l’appel. Ce dernier étant sans doute retenu par quelques ouailles égarées.

Ghislain Dadou, maire délégué d’Artonges a tout d’abord souhaité la bienvenue à la nombreuse assistance. A noter la présence d’Etienne Dhuicq, maire de Montmirail dans la Marne. Cette grosse bourgade de la Brie champenoise est située de l’autre côté de la frontière administrative, à quelques encablures de la commune nouvelle. Puis ce fut au tour d’Alain Mauroy, maire de Dhuys et Morin-en-Brie, entouré d’Hervé Petel et René Obert, respectivement maires délégués de Fontenelle-en-Brie et La Celle-sous-Montmirail, de présenter le nouveau-né. Éric Mangin, président de la 4CB, Anne Maricot, conseillère départementale de l’Aisne (canton d’Essômes-sur-Marne), Antoine Lefèvre, sénateur-maire de Laon, Jacques Krabal, député-maire de Château-Thierry, Raymond Le Deun, préfet de l’Aisne : chacun y est allé ensuite de son discours en reconnaissant aux quatre édiles sud axonais, leur rôle de pionniers en matière de regroupement de communes sur la base du volontariat. DB


Écrire commentaire

Commentaires : 0