Château-Thierry : la maternité est labellisée « Amie des Bébés»

Organiser des soins autour des rythmes biologiques du            nouveau-né et de la mère, répondre aux besoins physiologiques, psychologiques et culturels de l’enfant et de sa famille tout en assurant la sécurité médicale, apporter un soutien aux parents pour leur permettre d’acquérir progressivement une autonomie : tels sont les engagements que respectent les établissements certifiés "Hôpital Ami Des Bébés" (HAB).

Mis en place au niveau international depuis 1992, ce programme se développe en France depuis 2000. Il est destiné aux professionnels de santé des services maternités et néonatalogie - publics et privés. C’est un projet de service qui favorise un accompagnement optimal des parents à la naissance et pendant le séjour dans le service. Le label HAB garantit une qualité d'accueil du nouveau-né et de ses parents dans les maternités et les services de néonatologie.

En France, en décembre 2015, 26 services sont labellisés “Amis des Bébés” ; ils réalisent environ 40.000 naissances par an, soit 5 % des naissances. (En 2011, en France, il y avait 535 maternités et 823 000 naissances). Le label « Ami des Bébés » est accordé pour une durée de 4 ans, au terme de laquelle l’établissement demande une réévaluation pour conserver son label.

De plus en plus d’équipes s’engagent dans la démarche de labellisation “Amie des Bébés”. Elles étaient 26 en janvier 2013 et sont 40 en décembre 2015: 3 établissements de type III (dont 1 CHU), 14 de type II (8 type 2A dont la maternité du Centre Hospitalier Jeanne de Navarre à Château-Thierry, et 6 type 2B) et 23 de type I. 24 établissements sont publics, 16 privés. Dans 2/3 des établissements de type 2 ou 3, le service de néonatalogie participe à cette démarche qualité. L'augmentation rapide du nombre d'établissements montre l'intérêt croissant des équipes pour la démarche Initiative Hôpital Ami des Bébés.

Actuellement, 8,2 % des naissances en France ont lieu dans un établissement engagé vers le label (soit environ 66 000 naissances/an). Des régions ont également exprimé le désir d’évoluer vers une Région amie des bébés, avec implication des réseaux de périnatalité.


Écrire commentaire

Commentaires : 0