L'illettrisme : source d'innombrables obstacles

L’illettrisme constitue un obstacle majeur à l’insertion professionnelle et sociale. De nombreux demandeurs d’emploi sont concernés, mais de nombreux salariés sont aussi menacés d’exclusion du marché du travail, faute de pouvoir s’adapter à l’évolution de leur entreprise.

Le taux d'illettrisme picard s'élève à 11 %, soit 3 points de plus que le taux national. Avec 7,3 % des jeunes en grave difficulté de lecture, l'Aisne est en tête des départements métropolitains, devançant nettement la Somme (5,8%) et la Seine-Saint-Denis (5,4%).

Le Préfet de l'Aisne, Raymond Le Deun, a donc souhaité faire de l'illettrisme un enjeu fondamental. Une journée de sensibilisation et de formation vient d’être organisée en préfecture. Acteurs nationaux et régionaux étaient réunis pour présenter des outils et livrer des retours d'expérience sur les bonnes pratiques qu'ils ont engagées. Une session de formation a également été proposée aux participants.
« Chacun, à son niveau, a un rôle à jouer », a rappelé le Préfet à l'occasion de cette journée. Il a ajouté : "Il s'agit d'une priorité de l’État". Ainsi, tous dispositifs confondus, les budgets consacrés à la lutte contre l'illettrisme dans l'Aisne sont passés de 150 000 euros en 2015 à 500 000 euros cette année.

Rappelons qu'une personne en situation d'illettrisme est une personne de plus de 16 ans qui a été scolarisée mais n'a pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l'écriture et du calcul. Cette personne doit réapprendre, renouer avec les formations de base.

Plus d'informations sur www.anlci.gouv.fr


Écrire commentaire

Commentaires : 0