La Chapelle Monthodon : polluer en toute impunité

A La Chapelle Monthodon, de nombreux cartons d’emballage de meubles de salle de bains, des déchets divers et variés ont été jetés dernièrement dans le lit du ru du Rosset. Outrée par ce geste d’incivilité, une habitante du bourg a pris sa plus belle plume, en l’occurrence le clavier de son ordinateur, pour en toucher 2 mots à l’ONEMA. « A notre niveau (4 agents et un chef de service pour l’ensemble du département qui représente 4000 km de cours d’eau), il n’est pas possible de dresser une procédure pour ces faits (article L.216-6 du Code de l’environnement) » vient de lui répondre, après une relance, l’agent en charge du secteur. « Toute personne assermentée peut en effet constater le dépôt et dresser un Procès-Verbal qu’il transmet à Monsieur le Procureur de la République. C’est le cas pour la gendarmerie, le maire de la commune, les agents de l’ONCFS et de l’ONEMA en ce qui concerne en particulier les milieux aquatiques. Il est cependant indispensable de pouvoir prendre la personne responsable de cette incivilité sur le fait. Un PV contre X ne servira qu’à engorger les parquets et sera classé sans suite. Pour information, des centaines de cas similaires sont malheureusement et régulièrement observés dans l’environnement » poursuit l’agent du Service départemental en attachement à Pinon près de Soissons. Ce dernier conclut en précisant que « la commune doit retirer les déchets si toutefois le terrain lui appartient ». DB

Écrire commentaire

Commentaires : 0