Couches lavables : la fesse cachée ...

Dommage collatéral de la mise en place de la Redevance Incitative dans la Communauté de communes du canton de Condé-en-Brie : les assistantes maternelles doivent présenter plus souvent leur container à la collecte. En effet, les poubelles sont blindées de couches ! Du coup, la 4CB recherche des nounous pour tester les couches lavables. Un plus pour l’environnement. Quoique.

L’ADEME souligne que « si les couches lavables présentent un intérêt en termes de réduction des quantités de déchets, elles génèrent aussi des consommations d’eau et d’énergie plus importantes.

Lorsque les utilisateurs s’orientent vers des couches lavables, il est indispensable d’en optimiser l’usage et en particulier : laver dans une machine à pleine charge et de préférence à 60°C, utiliser une machine performante (classe AAA), recourir à des lessives porteuses d’écolabel et ne pas la sur doser, sécher à l’air libre et éviter de repasser les couches, réutiliser les couches pour un autre enfant ». Comme le disait la Mère Denis : « Ça c’est vrai, ça ! »


Écrire commentaire

Commentaires : 0